L’assurance d’un vélo électrique

16 Sep 2022 10:57 ·
L’assurance d’un vélo électrique

S’il n’est aujourd’hui pas obligatoire d’avoir une assurance spécifique pour son vélo électrique, il est possible de souscrire à différentes assurances complémentaires permettant de couvrir des risques tels que le dommage ou le vol.

L’assurance responsabilité civile suffit pour le vélo électrique

À partir du moment où il respecte la législation en vigueur – soit une assistance limitée à 25 km/h, un moteur de 250 W max – votre vélo électrique entre dans la même catégorie qu’un vélo classique.

Votre vélo électrique n’a donc pas besoin d’être assuré et c’est votre assurance responsabilité civile qui viendra couvrir les dommages que vous pouvez causer. Cette assurance responsabilité civile est incluse dans votre contrat multirisques habitation.

Attention : si vous n’êtes pas couvert par une assurance responsabilité civile, pensez impérativement à en souscrire une ! À défaut, vous devrez assumer personnellement la réparation des dommages que vous avez générés en cas d’accident !

De même, si votre vélo électrique dépasse 25 km/h de vitesse en assistance et 250 W de puissance moteur, il tombe dans la législation dite des cyclomoteurs. Plus contraignante, celle-ci impose l’immatriculation, le port du casque et la souscription obligatoire à une assurance pour vélo électrique.

 

Vos garanties en cas d’accident en vélo électrique

Si vous êtes blessé à vélo électrique lors d’un accident impliquant un autre véhicule – voiture, scooter, moto, etc. – vous serez indemnisé sur tous vos dommages corporels par l’assurance du responsable de l’accident. Les dommages matériels, quant à eux, seront indemnisés en fonction des circonstances de l’accident.

Attention : si aucune personne n’est déclarée responsable, c’est votre propre assurance qui prendra en charge vos dommages. Vous pouvez donc souscrire une assurance individuelle accident, qui prévoit des indemnités journalières en cas d’interruption de travail, le remboursement des frais de soin et le versement d’un capital en cas d’invalidité ou de décès.

 

Vol et dégradations : des assurances complémentaires à souscrire pour le vélo électrique

Si votre assurance responsabilité civile pourra couvrir vos dommages physiques et ceux causés aux tiers, elle ne couvrira pas les dégradations que votre vélo électrique pourra subir. Idem en cas de vol.

Pour bénéficier d’une couverture plus complète, il vous faudra alors souscrire à une assurance dite « complémentaire » qui remboursera tout ou partie de votre vélo électrique en cas de vol ou de dégradation. Certains assureurs proposent ainsi des contrats multirisques dédiés aux vélos électriques, mais d’autres excluent les VAE, donc comme tout contrat, pensez à lire les règles et les conditions de couverture. Vous éviterez toute mauvaise surprise lors de la déclaration !

À lire aussi Réglementation des vélos électriques : que dit la loi en 2022 ?

La garantie protection juridique pour le vélo électrique

En cas de litige lié à un accident dans lequel vous êtes impliqué, les frais d’avocat peuvent être élevés. Si vous souscrivez à une garantie protection juridique, votre assureur vous défendra devant les tribunaux et prendra en charge tous les frais. Cette assurance vous permet de poursuivre en justice les éventuels responsables qui ne reconnaîtraient pas leur faute et d’obtenir dédommagement.

À lire aussi Comment choisir son vélo électrique : top 5 des choses à savoir


Annonces