Sarkcyber HC10 : ces « gros » scooters électriques promettent jusqu’à 180 km d’autonomie

David Nogueira · 17 Nov 2022 19:00 · 3
Sarkcyber HC10 : ces « gros » scooters électriques promettent jusqu’à 180 km d’autonomie

Le salon EICMA de Milan était aussi l’occasion de découvrir de nouveaux acteurs prêts à débarquer sur le marché des scooters et motos électriques. Sarkcyber est l’un d’eux et il planifie de débarquer en France dès 2023 avec une gamme de scooters baptisée HC10. Ceux-ci sont taillés façon « GT » pour répondre à une demande de confort et de sécurité et promettent jusqu’à 180 km d’autonomie.

  

Vous le savez, le marché automobile a entamé sa métamorphose vers l’électrification des voitures toutes catégories confondues. Sur le marché des deux roues électriques, la bascule va prendre encore un peu de temps en raison du format même de ces engins, encore trop « petits » pour embarquer des batteries permettant de parcourir des centaines de kilomètres sans refaire le plein. Pour autant, certains constructeurs aiment déjà l’idée que le scooter électrique doit aussi être confortable, quitte à peser assez lourd et à adopter certaines solutions pour refaire le plein plus rapidement. C’est ce que nous avons lu entre les lignes à la découverte des HC10 sur le stand de Sarkcyber, nouvel acteur chinois qui envisage de débarquer en Europe en 2023, en commençant par la France.

Sarkcyber HC10 : un scooter électrique pour tailler la route

La première chose qui nous a interpellés à la découverte de HC10 n’est autre que le gabarit de ce scooter. Celui-ci se place parmi les équivalents 125 cm³, mais il adopte un style façon GT encore assez rare sur le marché des engins électriques – notamment en raison d’une chasse aux kilos superflus. Sur le sujet, sachez que le HC10 mesure 201, cm de long, 75,6 cm de large et 115 cm de haut, pour un poids de 156 kg… en tout cas pour deux des versions du scooter.

Il existe en effet trois variantes, dont les différences se situent autour de la capacité de la batterie, l’autonomie et la puissance du moteur. Des facteurs qui impactent alors naturellement le poids de ce HC10, ses performances et son endurance.

A noter que l’autonomie de ces modèles est communiquée selon un cycle de test utilisant une vitesse stabilisée à 45 km/h et qu’il convient, comme toujours, de considérer ces données comme de simples indications.

Voici néanmoins ci-dessous les différentes versions proposées par Sarkcyber :

Le HC10 classique d’abord. Celui-ci promet une autonomie de 150 km grâce à l’intégration de deux batteries Lithium-Ion 60V-45Ah offrant ainsi chacune 2,7 kWh, soit 5,4 kWh de capacité cumulée. Celle-ci alimentent un moteur dont seule la puissance en pic nous est communiquée à 6500 Watts, ce qui correspond plutôt à une bonne valeur, mais n’en fait pas pour autant un modèle particulièrement véloce.

Comptez sur 90 km/h en vitesse de pointe, pas de quoi s’extasier. Cette première version utilise des freins à disques de 260 mm de diamètre à l’avant et 220 mm de diamètre à l’arrière. Dans le cas présent, le HC10 utilise un système dit CBS, à savoir un freinage combiné qui réparti la puissance entre l’avant et l’arrière sur les deux leviers. Cela limite les risques de blocage de la roue, mais ne les annule pas totalement.

Pour cela, il faut basculer sur le HC10 ABS qui, comme son nom l’indique, troque son système CBS pour un véritable ABS. C’est là la première montée en gamme pour ce scooter.

Pour le reste (capacité de batterie, autonomie, etc.), rien ne change le HC10 ABS est le même que le HC10 classique, y compris le poids qui est ici de 156 kg. Tout de même ! Il faut naturellement s’attendre à un écart de prix, mais comme ceux-ci ne sont pas du tout communiqués… il nous faudra y revenir.

Le HC10X s’annonce autrement plus performant !

Le chef de famille porte la référence de HC10X. Pour lui, les choses évoluent sérieusement. À commencer par la batterie qui est désormais un modèle 72V – 100 Ah, soit d’une capacité de 7,2 kWh. On ne parle plus ici de deux batteries, mais bien d’une seule sans doute imposante et très lourde, conséquence de quoi elle n’est pas amovible pour en refaire le plein au domicile par exemple.

Autre point important à noter : ce modèle est doté d’une prise de charge Type 2 – enfin, c’est tellement rare ! – qui permettrait de recharger l’engin à 80 % en 2 heures seulement. Voilà qui ferait toute la différence, mais attention, celle-ci ne sera pas disponible sur toutes les versions du HC10. En effet, seuls les HC10 ABS et HC10X profiteront de la prise type 2.

Grâce à cette plus grosse batterie, le HC10X profite d’une autonomie de 180 km (toujours selon le cycle à 45 km/h), mais il devrait offrir un agrément de conduite bien différent. Il embarque en effet un moteur plus puissant, développant une puissance nominale de 8 kW et… 18 kW en pic !

Les accélérations devraient désormais être plus sérieuses comme la vitesse de pointe qui passe à 125 km/h. On conserve sur ce modèle le freinage ABS, qui sera clairement bienvenu pour gérer la chose qui pèse tout de même 190 kg dans cette version.

Pour en finir avec le HC10, sachez que toutes les versions disposent d’une instrumentation 100% numérique plutôt bien réalisée. Il sera visiblement possible aussi d’appairer son smartphone (une prise USB est disponible pour la recharge) pour en dupliquer l’affichage, tout du moins en partie, pour afficher un mode GPS sur le côté droit de l’écran – impossible de le vérifier en condition de salon.

Sarkcyber prévoit aussi une marche arrière sur ce gros bébé, ainsi qu’un régulateur de vitesse et même une dashcam, en option, intégrée à l’avant du scooter pour filmer ce qui se passe devant sur la route.

Ces HC10 ont d’autres arguments à faire valoir comme la transmission par courroie, par exemple. Le gros gabarit du scooter que nous évoquions plus tôt, avec ce plancher imposant, devient un atout puisque c’est là que sont stockées la ou les batteries en fonction des modèles. Si cela peut s’avérer un peu contraignant pour s’installer au guidon du scooter, cela permet en contrepartie non seulement de créer un centre de gravité très bas, mais aussi de libérer la place sous la selle. Ainsi, on y trouve un coffre qui pourrait accueillir a minima un casque intégral et quelques affaires personnelles en plus.

Enfin, comme nous l’indiquions plus haut, aucune date de commercialisation ni aucun prix ne sont pour l’heure annoncés pour ces trois scooters. Rendez-vous en 2023 pour en savoir plus…


Les bons plans scooters électriques

Tous nos modèles de scooters électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Sato
5 heures il y a

Perso, esthétiquement j’aime ce rebranding du SuperSoco, bizarre d’ailleurs que vous n’ayez pas captez cette similitude…
Pour moi cette nouvelle marque est bienvenue, super soco étant synonyme de mobylette à petits pneus non valorisante… surtout n’enlevez pas les ailettes qui ont l’air de tant déplaire au journaliste ! Non seulement elles sont réussies, mais protègent en cas de chute, on n’est pas tous avide de remontée de file pour arracher les rétros des autos…
Et d’ailleurs si critique je devais faire, ça serait d’avoir des rétros sur le carénage , et pas sur le guidon.
Le coffre pourrait avoir un fond descendant à l’instar d’un BMW, ce qui permettrait de mettre deux casque (à l’arrêt)
Justement, parlons du nouveau CR04 chez BMW 231kg tout en ne permettant pas de loger un casque, la comparaison fait mal à l’allemande.
Espérons qu’au niveau prix, on ne soit pas dans les délires actuels, qui veulent que des scoot efféminés à la vespa, ou à plancher plat…coûtent 8000€…

Les deux batteries amovibles du HC 10 devrait attirer la clientèle, car tout le monde n’a pas accès à la prise, qui est bien vue sur la deuxième version, mais pourquoi ne pas avoir prise rapide et batteries amovibles sur les deux!?
Une multiplication bien inutile.
Comme cette version d’entrée de gamme, le moteur est anémique…6500W en pic, sérieux!?
j’imagine que c’est le m^me 4,5 kW nominal du joli roadster noir et de la vespa pour garçon non genré….
Là, il faut revoir la copie tout de suite…Un équivalent 125 c’est 11kw, allez 8kW à la rigueur pour baisser le prix, mais pour cela, il suffit de jouer sur la taille de la batterie.
Une version à 156kg et une version avec plus d’autonomie à 190kg, mais les deux avec une vraie puissance !
sinon on restera sur du thermique à 15ch, si c’est des anciens de chez Honda, voilà ils connaissent les tarifs et le poids d’un PCX et d’un Forza.
Autant dire que sur notre marché seule la version avec le pic à 18kw a une chance, sauf si le prix dépasse celui d’un 125 thermique… !

hyboon
2 jours il y a

190kg, une gazelle à côté du C Evolution et ses 275kg.

Ffff
7 jours il y a

Donc les constructeurs auto historiques multiplient les panzer premium hors de prix quand les asiatiques sortent des modèles abordables. Et en 2 roues, c’est le contraire, ceux-là sortent de vraies motos et scoot pendant que les historiques sortent des mobylettes qui se rechargent en 8 heures. Quel talent.