Guide d’achat : bien choisir son scooter électrique

5 Oct 2022 11:10 ·
Guide d’achat : bien choisir son scooter électrique

En projet ou en réflexion pour l’achat d’un scooter électrique en équivalent 50 ou 125 cc ? Si l’offre en matière de scooters électriques est loin d’être aussi large que les modèles thermiques, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver pour les néophytes. Capacité de la batterie, puissance du moteur, recharge… Cleanrider vous donne quelques conseils pour vous aider à y voir plus clair et à faire le bon choix.

Évaluer ses besoins avant l’achat d’un scooter électrique

La première chose à faire avant de commencer à regarder l’offre est de s’interroger quant aux besoins à couvrir. Votre scooter électrique sera-t-il réservé à de l’urbain ou davantage pour les longs trajets ? Quelle sera la distance quotidienne parcourue ? Pourrez-vous recharger la batterie chez vous ? Et bien sûr le style ! Avez-vous envie d’une petite bécane passe-partout, d’un beau bolide, d’un scooter à trois roues ? Cette auto-analyse permettra déjà d’identifier quelques critères qui vous aiguilleront dans votre choix.

50 ou 125 cc pour son scooter électrique ?

Dans le domaine du scooter électrique, il existe deux grandes familles. Celle des équivalents 50 cc, plutôt dédiés à l’urbain, strictement limités à 4 kW de puissance et 45 km/h de vitesse maximale, et celle des scooters électriques 125 cc capables d’aller au-delà.

Sur ce point, le choix du scooter dépendra du type de parcours que vous serez appelés à réaliser. Généralement plus compacts et plus maniables, les 50 cc sont particulièrement adaptés à la ville mais ne pourront en aucun cas aller sur autoroute. Plus polyvalents et plus rapides, les 125 cc sont souvent plus lourds et plus chers que les petits modèles.

Permis AM pour les 50 ou permis moto pour les 125… Pensez aussi à vous renseigner sur le permis nécessaire pour conduire un scooter électrique. Cela pourrait grandement influencer votre choix.

La puissance du moteur d’un scooter électrique

2 kW, 3 kW, 4 kW, voire plus… Les puissances des moteurs peuvent énormément varier d’un modèle et d’un constructeur à l’autre. De façon générale, la plupart des scooters électriques utilisent des moteurs intégrés à la roue arrière.

Dans la catégorie des 50 cc, évitez les engins dont la puissance est inférieure ou égale à 2 kW si vos trajets sont vallonnés où si vous êtes régulièrement amené(e) à transporter un second passager. Préférez du 3 ou 4 kW sachant que les moteurs dits « déportés » (non intégrés à la roue et animé par une transmission) sont généralement plus efficaces en côte.

Dans la catégorie des 125 cc, prenez garde à bien vérifier la vitesse maximale de l’engin et ses performances en accélération, notamment si vous envisagez de rouler sur voies rapides. En effet, certains scooters de la catégorie L3e affichent 10 kWh de puissance nominale, tandis que d’autres plafonnent à 4 kWh.

À lire aussi Les différentes catégories de scooters électriques

bien choisir son scooter électrique

La batterie d’un scooter électrique

Comme nous l’expliquons dans notre dossier dédié à l’autonomie des scooters électriques, la batterie n’est autre que le « réservoir » de l’engin. Pour faire simple, plus sa capacité (exprimée en kWh) sera élevée, meilleure sera l’autonomie constatée.

En règle générale, la plupart des scooters électriques sont désormais proposés avec des batteries lithium. Quelques modèles – souvent à bas prix – continuent toutefois à proposer une technologie plomb. Celle-ci est certes moins chère en cas de remplacement, mais sa durée de vie est moins longue que les batteries lithium. Elles sont également plus lourdes et plus fragiles à entretenir.

Lors de l’achat, pensez toujours à vérifier la garantie appliquée sur la batterie. Celle-ci diffère parfois de celle du reste du scooter. Surtout ! Songez à vous faire préciser les conditions d’application. Chez la plupart des constructeurs, la garantie ne s’applique qu’à partir d’un certain pourcentage de capacité perdue.

Enfin, si vous comptez emporter la batterie pour la recharger chez vous ou au bureau, soyez vigilant(e) lorsque l’on vous annonce un scooter électrique à batterie « amovible ». Deux choses à vérifier :

  • Le côté pratique du système. La batterie doit pouvoir s’extraire et se remettre en place facilement.
  • Le poids de l’ensemble. Certains packs pèsent 9 kilos, voire plus. Aussi, n’espérez pas le transporter au-delà de quelques dizaines de mètres.

bien choisir son scooter électrique

La qualité de la partie cycle d’un scooter électrique

Si l’on a souvent tendance à se focaliser sur les caractéristiques liées à la batterie et au moteur lorsqu’on s’intéresse à l’achat d’un scooter électrique, la partie cycle reste tout aussi importante. La qualité du freinage et des suspensions fait notamment partie des éléments essentiels à prendre en considération.

De même, pensez à vous intéresser à la liste des équipements. Application mobile, commandes à distances, GPS, certains scooters électriques proposent des fonctionnalités qui pourraient vite devenir indispensables dans votre quotidien.

À essayer chez un revendeur de scooters électriques

Position de conduite, sensations à bord, qualité perçue, etc., certains critères ne pourront être évalués qu’une fois l’engin entre les mains. Aussi, il reste vivement conseillé de vous rendre en magasin pour pouvoir tester le véhicule avant de passer à l’acte d’achat.

Et si vous n’avez d’autre solution que d’acheter votre scooter électrique sur Internet, pensez à être doublement vigilant(e) en vérifiant le sérieux de la société avec laquelle vous vous apprêtez à passer commande et à faire préciser les conditions d’applications de la garantie. En cas de panne ou d’entretien, ont-ils des réparateurs partenaires à proximité de chez vous ? Sous quels délais ?

En savoir plus : trouver un revendeur

À lire aussi Les différentes catégories de scooters électriques


Autres guides d'achat sur le scooter électrique

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments