Trottinette électrique et réglementation : tout ce que vous devez savoir

18 Mar 2022 11:01 · 0
Trottinette électrique et réglementation : tout ce que vous devez savoir

Comme les gyropodes ou les monoroues électriques, la trottinette électrique est un engin de déplacement personnel (EDP) qui répond à des règles de circulation sur la voie publique, spécifiées par le Code de la route. Mais alors, que dit la loi au sujet des trottinettes électriques ? Cleanrider vous résume toutes les réglementations en vigueur.

Quels sont les critères d’utilisation d’une trottinette électrique ?

Les règles de circulation en trottinette électrique en agglomération

  • Lorsque la voie comporte une piste ou une bande cyclable, vous devez l’utiliser. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez rouler sur une route limitée à 50 km/h et sur les zones piétonnes, en prenant soin d’adapter votre allure et de ne pas gêner les piétons. Vous pouvez aussi circuler sur les voies privées.
  • Il est interdit de rouler sur les trottoirs en trottinette électrique, sauf dérogation du maire dans certaines communes. Dans ce cas, vous devez rouler à allure modérée et ne pas gêner les piétons.
  • La vitesse maximale autorisée pour les trottinettes électriques est de 25 km/h sur voie cyclable et sur route. Sur voie piétonne ou sur trottoir, vous devrez rouler à moins de 6 km/h.
À lire aussi Trottinettes électriques et code de la route : des règles encore mal connues

Les règles de circulation hors agglomération

Les engins de déplacements personnels motorisés doivent rouler sur les pistes et bandes cyclables ou les voies vertes. Vous pouvez aussi circuler sur les voies privées. L’utilisation sur route est interdite.

Exception : Les autorités locales peuvent autoriser la circulation sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est de 80 km/h. Dans ce cas, vous devrez obligatoirement porter un casque, un équipement rétro-réfléchissant et rouler avec les feux de position allumés.

Les règles de stationnement en trottinette électrique

Le stationnement est généralement autorisé sur les trottoirs, à condition de ne pas gêner la circulation des piétons. Attention aux exceptions ! À Paris notamment, il est interdit de garer une trottinette en libre-service sur le trottoir, sous peine d’une amende de 49 € et des frais de fourrière à votre charge.

À lire aussi Comment Bird empêche ses trottinettes de rouler sur les trottoirs !

Quels équipements pour rouler en trottinette électrique ?

  • La nuit, et lorsque la visibilité est faible en journée, vous devez porter une équipement rétro-réfléchissant.
  • Le port du casque est conseillé, mais il n’est pas obligatoire.
  • Votre trottinette électrique doit être équipée de freins, de feux avant et arrière, de dispositifs réfléchissants latéraux et d’un avertisseur sonore.

Des sanctions qui peuvent coûter cher

En cas de non-respect du Code de la route, les utilisateurs de trottinette électrique seront bien sûr pénalisés.

  • Pour un stationnement gênant, vous recevrez une amende de 35 €.
  • Si vous circulez sur une zone interdite (trottoir ou route), que vous transportez un passager ou que vous faites rouler votre enfant de moins de 12 ans, vous devez vous acquitter de 135 €.
  • Si vous faites débrider votre trottinette électrique et que vous dépassez l’allure de 25 km/h, vous recevrez une amende de classe 5 de 1 500 €… Voilà qui devrait être dissuasif !

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments