Meilleurs scooters électriques 50 cc : voici notre top 2024

A la recherche d’un petit scooter électrique pratique et agile pour vos déplacements du quotidien ? Retrouvez ci-dessous notre sélection des meilleurs scooters électriques sans permis !

Un deux-roues pour la ville et pourquoi pas en électrique ? En quelques années, l’offre sur le segment du scooter électrique 50cc s’est considérablement étoffée. Entre les marques historiques et les nombreux acteurs asiatiques, Cleanrider vous dresse son « top » des meilleurs scooters électriques 50cc à acheter en 2024 !

Qui peut conduire un scooter électrique 50 cc ?

Selon la réglementation française, il est possible de conduire un scooter électrique 50 cc dès 14 ans. Selon votre année de naissance, le permis de conduire est toutefois obligatoire. Si vous êtes né avant le 1er janvier 1988, aucun permis n’est obligatoire. Dans le cas contraire, le permis AM (anciennement BSR) sera nécessaire. Étalée sur 8 heures, la formation repose sur des phases théoriques et pratiques. Contrairement au permis B ou au permis moto, il n’y a pas d’examen.

Pour rappel, la législation impose pour la catégorie des scooters 50cc une vitesse de pointe de 45 km/h et une puissance maximale de 4 kW.

Frison T39

Moderne et urbain

Reprenant la même recette que la version 125, le Frison T39 combine un moteur de 3.9 kW logé dans la roue arrière et une batterie amovible de 2.44 kWh.  L’autonomie est donnée pour 80 km avec une charge. Dans la réalité, il faudra davantage compter sur 50 km avec un cycle complet.

Doté d’une optique carrée qui ‘n’est pas sans rappeler les scooters électriques de Niu, le Frison T39 hérite de freins à disque et de roues de 14 pouces. Points bonus : une belle capacité d’emport avec un compartiment de 25 l sous la selle, mais aussi la possibilité d’intégrer une seconde batterie de capacité identique.

Découvrir le FRISON T39

Kymco I-One

Simple et agile

Kymco I-One

En attendant le futur 125 électrique Kymco S7, la marque taïwanaise propose avec sa gamme Kymco Ionex un premier scooter électrique sans permis. Apparu en 2022, le Kymco i-One est équipé d’un moteur électrique de 3.6 kW et peut embarquer jusqu’à deux batteries de 1.743 kWh, chacune proposant jusqu’à 45 à 50 km d’autonomie avec une charge.

Vendu 3 999 € dans sa version de base, avec une seule batterie, le Kymco i-One est aussi proposé en location avec option d’achat. A l’heure où nous publions cette sélection, les tarifs sont particulièrement intéressants avec une offre à 25 €/mois !

À lire aussi Essai Kymco i-One : un petit scooter électrique plus vif qu’il en a l’air
On aime On aime moins
  • Design minimaliste et élégant
  • Réactivité et maniabilité
  • Batterie amovible
  • Batteries peu pratiques
  • Temps de charge élevé
  • Solution LOA réservée aux pros

Piaggio 1

Abordable, mais peu puissant

scooter électrique sans permis Piaggio 1

Après une première incursion sur le haut de gamme avec sa Vespa électrique, la marque italienne offre avec le Piaggio 1 un modèle bien plus orienté vers le grand public. Figurant parmi les modèles les moins chers de notre sélection, le petit scooter électrique de Piaggio débute à partir de 2899 € hors bonus écologique. A préciser que la configuration moteur a été revue à la hausse (et c’est une bonne chose !). Auparavant limitée à 1.34 kW celle-ci grimpe désormais à 2.2 kW. De quoi offrir plus de souplesse à ce petit scooter électrique taillé pour la ville. Côté batterie, pas de changement. Equipé d’un pack amovible de 1.4 kWh dans sa version de base, le scooter électrique de Piaggio offre jusqu’à 43 km d’autonomie en mode WMTC.

Si vous avez les moyens d’investir quelques centaines d’euros supplémentaires, on vous conseille de partir sur la version « + » qui, dotée d’une batterie de 2.3 kWh, offre une autonomie bien plus confortable (68 km en WMTC).

À lire aussi Essai Piaggio 1 : un scooter électrique pas cher et 100 % citadin
On aime On aime moins
  • Tarif attractif
  • Possibilité de leasing
  • Large choix de coloris
  • Léger
  • Puissance moteur limitée
  • Pas d’ABS

Pink Me

Pratique au quotidien

Un petit scooter électrique urbain tranquille pour les trajets du quotidien. Telle est la promesse du Pink Me qui associe un moteur électrique Bosch intégré à la roue arrière à une batterie lithium-amovible de 1.56 kWh. Offrant jusqu’à 50 km d’autonomie, celle-ci pourra être complétée par un second pack de taille identique si vous optez pour la version « Pro ». De quoi porter l’autonomie à 100 km avec une charge.

Vendu à partir de 2 280 € avant déduction du bonus, le scooter électrique de Pink est également proposé en différentes formules de financement. Dans sa version à double batteries, baptisée « Pro », il grimpe à 3080 € hors bonus.

À lire aussi Test Pink Me : que vaut ce scooter électrique urbain à petit prix ?
On aime On aime moins
  • Design & finitions
  • Poids léger (76 kg)
  • Autonomie urbaine
  • Agrément de conduite
  • Pas pour les grands gabarrits
  • Pneus CST perfectibles sur chaussée mouillée

Silence S01

Grosse batterie et belle autonomie

Depuis peu associé à Nissan pour distribuer en France sa gamme de scooters électriques, la marque catalane Silence propose son Silence S01 dans une version sans permis L1e. Reprenant les mêmes lignes que la déclinaison 125, celle-ci se limite à 4 kW de puissance nominale et voit sa vitesse bridée à 45 km/h.

Côté batterie, le scooter embarque un pack de 5,6 kWh de capacité. Offrant plus de 170 km en cycle WMTC, celui-ci peut se retirer grâce à un astucieux système de trolley pour être rechargé facilement à la maison. Revers de la médaille : avec une telle capacité de batterie, le scooter électrique de Silence n’est vraiment pas donné. Comptez 6 990 € en cas d’acquisition au comptant.

On aime On aime moins
  • Autonomie XXL
  • Batterie amovible
  • Espace de rangement sous la selle
  • Qualité et finitions
  • Tarif très élevé en achat comptant
  • Batterie lourde (n’espérez pas la porter)

Segway E125S

Le scooter électrique avec ABS

Segway E125S

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser entendre, le Segway E125S est bien un équivalent 50. Apparu sur le marché en 2022, le scooter électrique de Segway est l’un des premiers de sa catégorie à intégrer l’ABS de série. Un point fort pour ce modèle associant un moteur de 3 kW intégré à la roue arrière à deux batteries amovibles cumulant 2.88 kWh de capacité. Placées sous les pieds du conducteur, celles-ci permettent de libérer un bel espace de 27 litres sous la selle !

En matière d’autonomie, le constructeur annonce 70 à 80 km avec une charge.

DÉCOUVRIR LE SEGWAY E125S CHEZ SCOOT ELEC

Considéré comme l’un des modèles les plus aboutis du marché, le petit scooter de Segway n’est toutefois pas donné puisque son prix avoisine les 4 000 € hors bonus écologique.

À lire aussi Essai Segway E125S : que vaut le premier scooter 50 électrique avec ABS ?
On aime On aime moins
  • ABS de série
  • Batterie amovible
  • Espace sous la selle
  • Tarif élevé

Yamaha NEO’S

Design et finitions soignés pour ce scooter électrique citadin

Yamaha NEO’S

Premier vrai scooter électrique proposé par la firme nippone en Europe (on ne compte pas le Passol, apparu furtivement dans les années 2000), le Yamaha NEO’S se distingue par sa finition soignée et sa bouille sympathique.

Animé par un moteur électrique de 2.5 kW intégré dans la roue arrière, le scooter électrique de Yamaha peut recevoir jusqu’à 2 batteries. En pratique, chaque pack cumule 1 kWh de capacité et autorise 30 à 40 km d’autonomie avec une charge. Point intéressant : les batteries sont plutôt bien placées sous la selle, ce qui permet de ranger facilement un casque jet sans avoir à « casser » le design avec un top-case optionnel.

Côté tarif, comptez 2 999 € pour la version de base qui pourra être complétée par de nombreuses options. Si vous souhaitez acquérir une deuxième batterie, il vous faudra débourser 1299 € de plus. Compte tenu de la capacité limitée du pack, ce n’est clairement pas donné !

À lire aussi Essai Yamaha NEO’S : le meilleur des scooters électriques ?
On aime On aime moins
  • Design moderne et finitions soignées
  • Confort et maniabilité
  • Rangement sous la selle
  • Autonomie trop juste
  • Absence d’ABS
  • Temps de charge assez long (8 heures à 100 %, 4 heures à 80 %)
  • Seconde batterie hors de prix

Vespa Primavera Elettrica

L’italien à batterie amovible

Nouveau venu sur le marché du scooter électrique sans permis en 2024, la Vespa Primavera Elettrica se distingue par sa configuration à batterie amovible. Moins puissante que la « classique » Vespa Elettrica, elle combine un moteur capable de développer 3.1 kW en crête à une batterie de 2.3 kWh capable de parcourir jusqu’à 68 km en cycle WMTC.

Côté prix, la Vespa Primavera électrique est sur le haut du panier de notre sélection. Affichée à 5 199 € hors bonus écologique, elle est également proposée dans des formules locatives à des tarifs bien plus intéressants.

Si le style est un critère pour vous, sachez que la Vespa Sprint S Elettrica hérite de la même configuration technique, mais avec un look un poil plus sportif.

D’autres modèles à découvrir

Difficile d’être réellement exhaustif tant l’offre en matière de scooters électriques sans permis est pléthorique. Si vous souhaitez voir d’autres modèles, nous vous invitons à consulter notre liste complète des scooters électriques 50 cc vendus en France, mais aussi nos derniers tests et essais de scooters électriques.

À lire aussi Meilleurs scooters électriques 125 : le top 2024 !

Michaël TORREGROSSA
Michaël TORREGROSSA

Rédacteur en chef

Suivant le marché du deux-roues électrique depuis le début des années 2000, Michaël est rédacteur en chef et co-fondateur de Cleanrider.


Tous les modèles de scooters électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
7 heures il y a

Bonjour,
Belle article, mais il manque une game qui dépasse celle que vous avez énoncé, « EASYWATT ». Leur production se trouve au bout de la Bretagne.
Merci à vous de faire des louanges sur leurs produits…
Bien cordialement.

Louis
5 jours il y a

[Frison T39]
/// Doté d’une optique carrée qui ‘n’est pas sans rappeler les scooters électriques de Niu \\\

Le T39 me rappelle surtout le Lvneng NCE
https://www.cleanrider.com/catalogue/scooter-electrique/lvneng/lvneng-nce-s/