Scooter électrique : l’Inde confrontée à une série d’incendies

Michaël TORREGROSSA · 17 Mai 2022 8:32 · 1
Scooter électrique : l’Inde confrontée à une série d’incendies

Plusieurs incendies, dont certains mortels, ont conduit les fabricants indiens à rappeler plusieurs milliers de scooters électriques à travers le pays. 

Considéré comme l’un des marchés les plus florissants pour le deux-roues électrique, l’Inde fait face à un sérieux problème. Plusieurs incendies ont eu lieu ces dernières semaines chez certaines marques spécialisées comme PureEV, Okinawa, Boom Motors ou la jeune start-up Ola qui a lancé l’an dernier sa première gigafactory.

Au total, une douzaine d’incidents ont été rapportés. Selon la presse indienne, au moins deux personnes auraient même été tuées suite à des « explosions ».

Les batteries mises en cause

Selon les conclusions des premières enquêtes, des cellules et des modules défectueux seraient la cause des départs de feu. Compte tenu des nombreux relais dans la presse, les constructeurs n’ont pas tardé à réagir en orchestrant une campagne de rappel massive : 1 441 exemplaires chez Ola, 3 215 pour Pure EV et 2 000 chez Okinawa. Au total, au moins 6 500 scooters et motos électriques sont concernés. Un chiffre qui parait de prime abord impressionnant mais qui reste infime au regard du nombre de scooters électriques vendus dans le pays.

Interrogé par The Economic Times, le patron de Ola assure n’avoir rencontré qu’un seul accident sur les 50 000 scooters électriques qu’il compte aujourd’hui en circulation. L’entreprise, qui source ses cellules chez le coréen LG, pointe du doigt les pratiques de certains fabricants s’approvisionnant chez des « fournisseurs chinois non qualifiés ».

Des incidents qui ne sont pas sans rappeler ceux survenus à Paris où la RATP a décidé de mettre à l’arrêt une grosse partie de ses bus électriques suite à plusieurs incendies.

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
cinos
1 mois il y a

Ajoutons à cela les températures infernales que subit l’Inde, ça ne doit pas aider la gestion thermique de la batterie.