Scooter électrique : l’Italie face au fléau du vol de batteries

Adeline ADELSKI · 26 Avr 2022 17:00 ·
Scooter électrique : l’Italie face au fléau du vol de batteries

En Italie, de plus en plus de batteries de véhicules partagés sont volées et revendues sur le marché noir. 12 personnes ont été récemment arrêtées et sont suspectées d’appartenir à un cartel milanais responsable d’un nombre important de vol de batteries électriques.

Une organisation criminelle bien rodée

L’augmentation du nombre de véhicules électriques dans les villes va de pair avec la recrudescence des vols. Sur les scooters électriques, le composant le plus cher est la batterie. C’est pourquoi certains voleurs se sont spécialisés dans le démontage express des batteries électriques, pour les revendre au marché noir ou dans les circuits de pièces détachées.

Pourtant, ce n’est pas si simple à voler. Il faut une organisation sacrément rodée pour démanteler des cellules de batteries aux interfaces logicielles complexes. C’est le cas des 12 voleurs qui ont été arrêtés à Milan en avril 2022.

À lire aussi 10 raisons – dont certaines étonnantes – pour lesquelles certains hésitent encore à passer au vélo

Un butin de près de 600 000 €

L’enquête révèle qu’ils appartiennent à un gang d’au moins 19 personnes impliquées dans des affaires de vol et de recel de batteries électriques depuis 2020. Environ 700 vols leur sont attribués, uniquement entre 2020 et 2021. Dirigé par deux Milanais de 32 et 34 ans, le gang s’est notamment attaqué à la société de partage de scooters électriques City Scoot, à Milan, leur dérobant au moins 600 batteries d’une valeur de 1 000 € chacune.

Le vol de batteries touche toutes les régions d’Italie, en particulier les grandes villes où la présence de véhicules partagés est plus importante. En France, pour le moment, nous n’avons pas de chiffres concernant de tels larcins.

Source : Moto.it


Tous nos modèles de scooters électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments