Essai Silence S01+ : scooter électrique pour urbain sportif

Nass Mohamed · 12 Avr 2022 11:00 · 0
Essai Silence S01+ : scooter électrique pour urbain sportif

Silence S01+

De retour avec Silence Mobility pour boucler la gamme de scooters électriques 125 du constructeur espagnol ! Aucun compromis cette fois-ci : le Silence S01+ met le paquet sur le design et les performances au quotidien. Une bonne raison de craquer ? Voici notre essai à Paris et ses alentours. 

Place au Silence S01+, le 125 haut de gamme du constructeur espagnol Silence Mobility. Un scooter électrique urbain et à l’approche résolument plus sportive que les S01 Basic et Connected. Plus soigné, plus équipé, plus performant, le scooter se présente tout simplement comme le porte-étendard « premium » de la marque. Si ses atouts semblent mettre tout le monde d’accord, justifient-ils le billet supplémentaire ? C’est ce que nous allons vérifier aujourd’hui au guidon du S01+.

Le Silence S01+ côté look : finition sport-chic

Nous vous avons déjà parlé du design des S01, commun à l’ensemble de la gamme 125. Mais si les S01 Basic et Connected se différencient essentiellement par la couleur, le Silence S01+ va plus loin. Nous retrouvons bien sûr l’allure générale des scooters électriques de la maison : des lignes dynamiques, un éclairage tout LED, une belle signature lumineuse et visuelle dans l’ensemble.

Le format est quant à lui toujours aussi sécurisant que valorisant. Pour rappel, le scooter mesure 2,02 m de long pour 72,2 cm de large, et 1,19 m de haut. Là où le S01+ tire son épingle du jeu, c’est du côté des finitions. Le scooter s’habille d’un unique coloris gris « graphite+ », accompagné de badges « S01+ » et de stickers spécifiques rouges. Des détails noirs et rouges sur le tablier, les flancs, ainsi que pour les liserés de jantes.

Mention spéciale à la selle sport bi-matière traversée de coutures rouges, très réussie. Aucun doute : le Silence S01 « PLUS » se veut plus séduisant et racé. Et ce avec juste ce qu’il faut de sportivité pour ne pas tomber dans le « too much ». Comme pour le reste de la gamme, assemblages et finitions sont impeccables.

Contrairement au S01 Basic, dont l’unique coloris blanc manque inévitablement de variété, le S01+ se prête parfaitement à l’exercice de la livrée unique. Pas grand-chose à redire côté look, la qualité perçue est toujours au rendez-vous.

Performances : « push to pass »

Le Silence S01+ est propulsé par un moteur électrique de 7,5 kW, placé dans la roue arrière. Ce qui permet d’atteindre une vitesse de 100 km/h (11 kW en crête) au compteur. Certes, sur le papier, la différence avec les 7 kW du S01 Connected peut sembler minime. En pratique, les performances sont tout autres. Pour commencer, le 0 à 50 km/h est abattu en 2,8 secondes (contre 3,9 pour le Connected). Une réactivité supplémentaire qui s’ajoute à l’accélération déjà très vive et fluide des scooters électriques de la marque. Autre atout intéressant : le « push to pass ». Lancé à haute vitesse sur voie rapide, un appui long sur le bouton mode permet d’activer un boost de vitesse : ceci nous permet de grimper à 110 km/h pendant 30 secondes.

Pratique pour se mettre en sécurité plus rapidement lors des dépassements et autres insertions parfois délicates. Le Silence S01+ sait donc se montrer progressif en ville, et plus sportif quand la situation l’exige. Du reste, nous retrouvons les trois modes ECO, CITY, et SPORT du Connected. Récupération d’énergie en ECO, décélération roue libre en CITY, et couple maximal en SPORT sont au rendez-vous. En ville, le mode CITY est plus que suffisant et confortable. Le mode SPORT prend tout son sens sur les voies rapides, où la réactivité nous met plus en confiance. Avec un poids total de 141 kg (batterie incluse), on apprécie la présence d’une marche arrière, pratique lors des manœuvres.

Au guidon : ergonomie et maniabilité

Si vous avez lu nos essais des S01 Basic et Connected, l’expérience sera aussi familière pour vous que pour nous. Au guidon, le Silence S01+ reprend l’ensemble des commandes de la gamme, dont les ports USB du S01 Connected. Clignotants, phares, klaxon, modes, info tableau de bord, marche arrière, feux de détresse… Tout y est. Toujours pas de vide-poche à l’horizon, mais une commande « high-tech » pour ouvrir le coffre de selle à l’arrêt. Il suffit d’attraper les deux leviers de frein, contact mis, et « clic », la selle s’ouvre. À cela s’ajoute le système de connectivité Silence avec l’application mobile. Il est ainsi possible de suivre toutes les informations et données du scooter électrique. Autonomie, état de santé de la batterie, géolocalisation, planification de trajet avec estimation de consommation, et partage avec un autre utilisateur sont au programme.

L’application étant commune aux différents scooters, il s’agit de la même appli encore perfectible sur le plan de la stabilité de connexion, qui sautait occasionnellement. Une configuration plus poussée du scooter serait également la bienvenue (activation ou non de la récupération d’énergie en mode CITY par exemple). Ou mieux encore : désactiver le « bip » strident du clignotant, qui peut vite devenir embêtant en ville. Sur la route, on apprécie les freins sport Galfer, plus mordants et efficaces, combinés bien que non équipés de l’ABS. Pneus Pirelli et selle Shad contribuent au confort, entre adhérence et assise généreuse. Petit coup de cœur pour l’assise façon daim/alcantara côté pilote. Ça tient le pavé (même mouillé), c’est équilibré, et ça freine droit.

Batterie et autonomie : « trolley » ingénieux

Le Silence S01+ reprend bien évidemment le système de batterie extractible « trolley » du reste de la gamme. Cette batterie dont les curieux ne pouvaient s’empêcher de nous demander s’il s’agissait d’une enceinte audio. Il faut dire qu’avec son format imposant, ses 40 kg, sa poignée, et ses roulettes, elle en a tout l’air ! Surtout avec ce cercle LED rouge, qui nous indique l’état de charge. Facile à manipuler à l’extraction comme à l’installation, la batterie est sécurisée par un goujon de verrouillage à clé, et un loquet sous la selle. Pratique pour recharger à la maison ou au bureau, il faudra toutefois passer par l’ascenseur. En attendant un système plus léger et/ou adapté pour monter des marches en tout cas.

Lorsque le scooter est directement chargé depuis la prise type C13 Schuko, un astucieux petit passage de câble permet de mieux intégrer le tout en refermant la selle. L’autonomie est annoncée à 133 km, pour 5,6 kWh (identique au S01 Connected) en cycle WMTC. Des valeurs en phase avec nos essais du Silence S01+, en privilégiant le mode ECO et les trajets urbains.

En profitant du mode SPORT, et en comptant l’absence de récupération d’énergie en mode CITY, comptez plutôt sur 80 km. En empruntant moins de rapides, une autonomie moyenne de 100 km est plus cohérente en jonglant entre CITY et ECO. Le temps de recharge s’élève à 6 heures pour un cycle complet. Ce n’est pas dramatique, mais encore perfectible afin d’être un véritable atout « PLUS » du Silence S01+.

7 990 € hors bonus

Le Silence S01+ est vendu au prix (hors bonus) de 7 990€. Plus cher que ses jumeaux Basic et Connected, il est aussi mieux équipé. S’il lui manque encore l’ABS, le scooter électrique est tout de même plus polyvalent sur voies rapides, plus sécurisant, plus stylé… Plus « + » ! À notre sens, les quelques atouts supplémentaires justifient le positionnement prix plus premium du S01+. Et quand on sait que de nombreux clients venus essayer un Connected sont repartis avec un S01+… On comprend pourquoi. Un choix sportif et sans compromis au sein de la gamme de Silence Mobility, mais aussi face à la concurrence.

Silence S01+ – Bilan de l’essai

On a aimé On a moins aimé
  • Design sportif et premium
  • Polyvalence et push to pass
  • Confort et maniabilité
  • Système de batterie ingénieux
  • Pas d’ABS
  • Appli mobile perfectible
  • Pas de vide-poche
  • Bip de clignotant gênant

 

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments