Essai vélo électrique Dott : la liberté sans le confort

Nicolas Valeano · 19 Jan 2022 8:00 · 0
Essai vélo électrique Dott : la liberté sans le confort

Figurant parmi les acteurs majeures des trottinettes partagées, Dott lance son propre vélo électrique en free-floating à Paris. Nous avons testé ce nouveau concurrent des vélos Lime, une solution particulièrement efficace dans les conditions de circulation actuelles.

Saturation des rues qui limite les mouvements des deux-roues motorisés, transports en commun peu propices à la distanciation sociale : plus encore que la trottinette, moins sure et facile, le vélo électrique reste le moyen de transport le plus efficace pour se déplacer dans la capitale. Mais tout le monde ne souhaite pas acquérir un vélo électrique, alors qu’il s’agit d’un usage occasionnel. C’est là qu’interviennent les solutions de partage, avec des acteurs comme Velib et ses stations fixes et, pour le free-floating (sans point fixe), Lime est rejoint désormais par Dott avec un nouveau modèle de vélo que nous avons testé.

Lancé à Paris avec une première salve de 300 vélos en octobre dernier, Dott compte renforcer son service avec quelque 3 000 vélos électriques dans les rues de la capitale. Avec des VAE bientôt disponibles à Rome, Milan, Bruxelles et Londres, la marque veut déployer une flotte de quelque 10 000 vélos électriques au total en Europe, dont la maintenance sera faite par les mêmes mécaniciens, patrouilleurs et gestionnaires de flottes que les trottinettes de la marque.

À Paris, ils sont répartis entre les emplacements de micro-mobilité mixtes pour vélos et trottinettes électriques et les 6 300 emplacements réservés aux vélos. L’appli Dott permet de repérer les vélos disponibles, voire de les faire sonner si on ne les voit pas dans un parking à vélos plein. Il suffit alors de scanner le code QR pour identifier le vélo dans l’appli et de le débloquer pour partir à son guidon. Un service qui devrait bientôt être disponible aussi via l’application Freenow qui agglomère différentes solutions de mobilité. Les tarifs sont les mêmes que pour les trottinettes, avec 1 € le déblocage + 0,23 € la minute, soit le même prix que les vélos Lime, le grand concurrent, mais nettement plus que les Velib électriques, certes liés à des bornes fixes. Différents forfaits permettent cependant de baisser les coûts pour les utilisateurs assidus.

À lire aussi Essai ZEWAY SwapperOne : que vaut le Gogoro français ?

Des pneus en bois

Les vélos Dott se reconnaissent à leur couleur bleu vif qui tranche avec leurs jantes à bâtons rouges de 26 pouces. Un engin d’un grand gabarit qui peut paraître impressionnant, perché sur sa béquille centrale comme un scooter et lourd avec ses deux batteries interchangeables autorisant une autonomie de 60 km. Heureusement, la selle ergonomique se règle en un tournemain et la position de conduite est agréable. Un panier avant pratique permet de transporter un sac de manière sure. Dès les premiers tours de roues, on apprécie l’efficacité de l’assistance une fois la première seconde passée avant qu’elle ne s’enclenche. Une seule vitesse est au programme et, même sur le plat, il est parfois difficile de dépasser les 20 km/h sans pédaler en fournissant un peu plus d’effort qu’avec d’autres. Dans les côtes, la longue démultiplication permet encore moins facilement de maintenir sa vitesse, dommage.

Le robuste engin pourrait être confortable s’il ne souffrait pas d’un défaut majeur : ses concepteurs ont opté pour des pneus pleins qui, certes, évitent toute crevaison, mais n’épargnent pas non plus le dos de l’utilisateur. Pour le confort en dehors des revêtements de type billard, on reviendra, et cela devient franchement insupportable sur les pavés et revêtements dégradés. Le freinage assuré par deux tambours est quant à lui d’une puissance moyenne, mais suffisante. Heureusement, en cas de besoin, reste la super sonnette de forte puissance intégrée à la poignée droite au guidon.

Voilà donc une nouvelle solution rapide et efficace pour traverser la ville avec un vélo costaud, agréable mais manquant franchement de confort.

Essai vélo électrique Dott : le bilan

On a aimé On a moins aimé
Agréable à conduire
Conception costaude
Réglage de selle facile
Confort raide
Tarif élevé
Freinage moyen

 

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments