Flash Test : Chrome Storm Rain Pant, un pantalon de pluie pour vélo qui est presque parfait

Matthieu Lauraux · 9 Fév 2024 7:00 · 2
Chrome Storm Rain Pant

©M. Lauraux pour Cleanrider

Taillé pour le vélotaf sous la pluie, le pantalon vélo Chrome Strom Rain Pant se veut le bouclier haut de gamme du quotidien. Voici notre verdict après plus d’un an d’utilisation.

Si la météo pourrait rebuter plus d’un cycliste, chez Cleanrider, nous guettons l’arrivée de la pluie pour lancer certains tests ! C’est, par exemple, ce que nous avons fait pour réaliser notre essai du pantalon Storm Rain Pant, produit que propose la marque américaine Chrome.

Ce pantalon vélo existe en quatre tailles (S, M, L et XL), est disponible uniquement en noir et proposé au prix conseillé de 154 €. Dommage qu’un vert, bleu ou gris ne viennent pas égayer le vestiaire Chrome, bien souvent assez monotone, il faut l’avouer. À l’instar des Cycling Gloves 2.0 essayés dans nos colonnes, ce produit est disponible dans un réseau vaste de revendeurs physiques en France, tout comme de boutiques en ligne.

Un pantalon de pluie vélo bien pensé

Le Chrome Rain Pant adopte une coupe très droite, peu flatteuse de prime abord pour évoluer en ville, presque typée VTT. Il est donc ample, ce qui est pratique pour pédaler sans contrainte et élastique au niveau des hanches. De quoi recouvrir n’importe quel vêtement, car ce pantalon de pluie peut tout à fait être vu comme un sur-pantalon. On préfère ainsi l’enfiler par-dessus son jean ou son chino en mode vélotaf, on le retire une fois arrivé à destination.

Chrome Storm Rain Pant test pantalon vélo
Le pantalon vélo Chrome est ample pour la conduite et jouer son vrai rôle de sur-pantalon (©M. Lauraux pour Cleanrider)

Un cordon permet d’ajuster la tenue aux hanches si vous avez une taille un peu grande. L’élastique serre toutefois tellement, que ce cordon reste superflu. La fermeture par un seul bouton-pression peut sembler un peu juste pour certains, mais nous n’avons jamais eu de souci sur ce point.

Le pantalon ressert au niveau des chevilles, pour éviter les chaînes, où il dispose d’ouvertures à fermeture Éclair. Cela facilite le passage des pieds, voire des chaussures. On note toutefois des difficultés à les ouvrir ou les fermer, le zip se bloquant très souvent.

En haut, de grandes poches latérales viennent loger nos derniers grands smartphones ou le trousseau de clés. Ici, leur zip glisse sans aucun accroc, c’est fluide. Le Storm Rain Pant complète sa panoplie de bandes réfléchissantes au niveau des mollets. C’est déjà bien, mais on aurait voulu d’autres sur les cuisses ou le fessier pour être plus visible de nuit.

Un bon confort et une extrême résistance à la pluie

Technique, ce pantalon vélo est également renforcé au niveau de l’entrejambe. Cela le rend plus confortable, notamment sur les selles sportives, afin de limiter la dégradation au fil du temps. Après plus d’un an d’utilisation lors des averses et des journées pluvieuses (au moins 500 km), on ne note aucun signe de fatigue de la surface. Seule la partie externe de la poche gauche montre une dégradation (la plus manipulée), alors que celle de droite est quasi intacte.

Chrome Storm Rain Pant entrejambes
Des entrejambes renforcées, pas assez pour un long trajet en utilisation seule (©M. Lauraux pour Cleanrider)

Le Chrome Storm Rain Pant, de par son appellation, suggère qu’i est utilisable lors des tempêtes (= storm en anglais). Il est pour cela totalement imperméable avec sa composition 100 % polyester triple couche, certifié pour 10 000 mm/Schmerber. Et,de fait, il nous a maintenu parfaitement au sec, même par des pluies diluviennes et autres orages, jamais ce pantalon vélo n’a laissé passer une goutte d’eau ! Cela vaut aussi sur les fermetures Éclair des chevilles avec surcouche, qui évitent tout risque de se retrouver avec des chaussettes humides (sous réserve d’avoir des chaussures imperméables, ou guêtres).

Chrome Storm Rain Pant imperméable pluie
Ici après 1h30 sous une pluie soutenue, le pantalon Chrome ne laisse rien passer (©M. Lauraux pour Cleanrider)

Passé par toutes les épreuves lors de notre utilisation, nous pouvons affirmer que ce pantalon de pluie est véritablement compatible toutes saisons. Il est assez respirant en été, soit seul (sur petits trajets, car trop léger et pas assez rembourré pour le confort de selle), soit par-dessus un short ou pantalon léger, et rajoute une couche coupe-vent en hiver. Après la pluie, le Chrome Storm Rain Pant sèche très rapidement grace à son revêtement déperlant qui n’absorbe que peu d’eau. Pour conserver cette faculté, on le nettoie seulement avec de l’eau, même après une bonne session gravel boueuse. Le pantalon reste lavable en machine (30 °C) en cas de forte transpiration.

L’avis de Cleanrider

 

Imperméable, frisant le sans-faute, résistant dans le temps, technique ce qu’il faut, le Chrome Storm Rain Pant remplit parfaitement son rôle. S’il n’est pas le plus esthétique des pantalons vélo de pluie, il est le sur-pantalon de secours ou votre bouclier lors des journées pluvieuses. Bref, c’est le pantalon vélo que l’on laisse en permanence au fond du sac. S’il est particulièrement onéreux, il représente un investissement intéressant par ses prestations et son aspect increvable.


Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Louis
22 jours il y a

Je pense que le Chrome Strom pourrait devenir aussi un concurrent du Traajet Pantaalon (https://www.cleanrider.com/actus/ce-pantalon-fabrique-en-france-est-le-compagnon-ideal-du-velotaffeur/) en hiver

FRANCOIS ROUSSEL
23 jours il y a

quand on fait un 1.94 m le XL fait un peu court, espérons que ce vêtement qui « assure » ne soit pas une fois de plus l’occasion d’une discrimination…. de taille !