Scooters électriques 125 : notre top 5 à moins de 5 000 €

Michaël TORREGROSSA · 25 Juil 2023 17:00 · 2

A la recherche d’un scooter électrique utilisable en ville mais aussi en dehors sans exploser votre budget ? Voici notre sélection des meilleurs scooters équivalents 125 à moins de 5 000 € hors bonus.

Rouler en scooter électrique c’est bien, le faire sans casser sa tirelire c’est encore mieux ! S’il promet de belles économies à l’usage, y compris sur le stationnement si vous êtes sur Paris, le scooter électrique n’en demeure pas moins plus cher à l’achat que ses équivalents thermiques. Pour autant, certains modèles sont plus abordables que d’autres. On fait le point sur les meilleures alternatives sur le segment des scooters électriques 125.

De « petits 125 »

Autant vous le dire tout de suite… Pour moins de 5 000 euros, il n’existe pas de scooters électriques capables d’atteindre 120 ou 130 km/h de vitesse maximale. Notre sélection se compose ainsi de ce que l’on appelle les « petits 125 » dont la vitesse maximale oscille entre 70 et 105 km/h, ce qui couvre déjà bon nombre de besoins urbains et extra-urbains.

Précision importante : tous les tarifs sont indiqués hors promotions et avant application du bonus écologique scooter qui, fonction de la capacité de la batterie, peut atteindre jusqu’à 900 €.

Niu NQi GTS : un petit scooter simple et efficace

Intégré à la gamme du constructeur il y a quelques mois, le Niu NQi GTS reprend le design très familier des autres scooters électriques Niu.

Côté technique, l’engin embarque un moteur électrique de 3 kW. Intégré dans la roue arrière, celui-ci promet 88 km/h au compteur en mode sport. Dans sa version de base, le NQi GTS est alimenté par deux batteries de 1.56 kWh.

Affiché au prix de 4 599 € dans sa version « standard », le Niu NQi GTS est également proposé dans une version « Extended Range ». La capacité de chaque batterie passe alors de 2,1 kWh  mais avec un surcoût de 1 100 €. C’est un poil douloureux !

À lire aussi Essai NIU NQi GTS 80 : que vaut le scooter électrique urbain « 125 » ?

Yadea C1S Pro : le 125 électrique avec style

Scooter électrique aux lignes plutôt originales, le Yadea C1S Pro tombe juste sous le seuil des 5 000 € (4 990 € pour être précis !).

Campé sur des roues de 12 pouces, il embarque un moteur développant jusqu’à 6 kW de puissance. Intégré à la roue arrière, celui-ci autorise jusqu’à 90 km/h de vitesse maximale en mode sport.

L’énergie est fournie par deux batteries amovibles de 1.44 kWh, soit 2.88 kWh. Sans doute un peu juste pour les gros rouleurs, l’autonomie tourne autour de 70 kilomètres en usage mixte.

À lire aussi Essai Yadea C1S Pro : un scooter 125 électrique sérieux et efficace

Segway E300SE : avec ABS de série

Caractérisé par ses belles finitions et son équipement complet, le Segway E300SE est clairement l’une des meilleures options sur le segment des scooters électriques 125 low-cost avec un prix de vente de 4 799 €.

Seul modèle de notre sélection à recevoir un dispositif de freinage par ABS, le scooter électrique de Segway est animé par un moteur électrique intégré à la roue arrière. Développant jusqu’à 10 kW en crête, celui-ci affiche jusqu’à 105 km/h de vitesse pointe. Il est alimenté par deux batteries de 2 kWh offrant une autonomie allant jusqu’à 85 kilomètres en mode WMTC.

A noter : les gros rouleurs ont la possibilité d’acheter une troisième batterie mais avec un surcoût loin d’être négligeable…

À lire aussi Essai Segway E300SE : un 125 électrique tout équipé à moins de 5 000 € !

Super Soco CPX : toujours dans les clous

Sur le marché du scooter électrique, la réputation de Super Soco n’est plus à faire ! Figurant avec Niu parmi les premiers arrivés sur le marché, la marque propose avec le Super Soco CPX un modèle à la fois agréable et polyvalent dont le lancement remonte maintenant à quelques années.

Animé par un moteur électrique de 4 kW, le scooter électrique Super Soco offre trois modes de conduite et une vitesse de pointe allant jusqu’à 90 km/h.

Vendu à partir de 4 990 €, il reçoit une seule et unique batterie de 2.7 kWh dans sa version de base pour une autonomie annoncée à 70 km.

Comme les autres modèles de notre sélection, il reste possible d’acheter une batterie additionnelle pour doubler l’autonomie. Le tarif de l’option reste néanmoins salé et le prix du scooter grimpe alors à 6 190 € hors bonus écologique.

À lire aussi Essai Super Soco CPx : le plus doux des scooters électriques ?

Horwin SK3 : le 125 au look de maxi-scooter

A mi-chemin entre scooter urbain et maxi-scooter électrique, l’Horwin SK3 reste un petit 125 malgré son gabarit.

Doté d’un look qui n’est pas sans rappeler le Yamaha XMax, le scooter électrique d’Horwin est à la fois simple et efficace. Animé par un moteur électrique central développant jusqu’à 6.2 kW de puissance en crête (3.1 kW en nominal), l’engin annonce 90 km/h de vitesse maximale. Il souffre toutefois d’une certaine mollesse à l’accélération, donc à proscrire si vos parcours comportent des dénivelés importants.

Vendu 4 490 €, le SK3 reçoit une seule et unique batterie de 2.59 kWh à l’autonomie réduite à 40 km en usage extra-urbain dans sa version de base. C’est clairement très juste ! Les gros rouleurs devront donc opter pour l’achat du second pack qui, de capacité identique, permet de doubler l’autonomie avec un surcoût qui atteint tout de même 1 500 €.

À lire aussi Essai Horwin SK3 : entre urbain et maxi-scooter électrique, le meilleur des deux mondes ?

ZEWAY SwapperX+ : l’alternative locative

Si vous résidez à Paris, Nice ou Bordeaux, n’oubliez pas de jeter un oeil à l’offre de ZEWAY. Spécialiste des solutions d’abonnement, le fabricant offre des formules tout inclus comprenant la location du scooter, l’assurance, l’entretien mais aussi et surtout l’accès à un réseau d’échange de batteries. De quoi s’affranchir des problématiques d’autonomie.

Sur le segment des 125, c’est le ZEWAY SwapperX+ qui fait office de produit d’appel. Animé par un moteur central développant jusqu’à 5 kW de puissance, l’engin offre trois modes de conduite et peut atteindre 80 km/h au compteur. L’autonomie entre deux « swaps » est donnée pour 60 kilomètres.

Le prix de l’abonnement dépend ensuite de la durée d’engagement. Sur trois ans, le swapperX+ est facturé 180 €/mois sans apport.

À lire aussi ZEWAY swapperX+ : le nouveau 125 électrique en 5 points


Tous les modèles de scooters électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Louis
6 mois il y a

Selon moi, pour choisir bien il faut tenir compte que les modèles Niu et Segway ont le moteur dans la roue et donc cette dernière va être plus difficile à démonter en cas de remplacement ou réparation du pneu

Louis
6 mois il y a
Reply to  Louis

Une précision : aussi le CPX a le moteur dans la roue mais démonter cette dernière est plus facile de l’ordinaire grâce à une solution technique brevetée (https://vmotosoco.es/super-soco-cpx-el-scooter-rueda-alta-electrico/)