A quoi sert l’ABS sur un vélo électrique ?

ABS Bosch
Vous avez sûrement déjà entendu parler de l'ABS dans le contexte des voitures, mais saviez-vous que cette technologie a été adaptée pour les vélos électriques ? Quels sont les avantages d’un tel système sur un vélo et comment cela fonctionne-t-il ?

L’ABS est un système antiblocage des roues permettant de freiner de manière plus sûre et plus efficace. Sur les vélos, ce système est logé dans un boîtier positionné au niveau de la roue avant. En cas de freinage brusque, le système évite que la roue avant soit entièrement immobilisée – scénario dans lequel il est possible de partir en soleil avec la roue avant qui se plante dans le sol et celle arrière qui s’élève. Pour cela, des capteurs mesurent la vitesse des roues et ajustent la pression de freinage, évitant par la même occasion la perte de contrôle.

Le système ABS est conçu pour s’adapter à différents types de vélos électriques et de terrains. Que vous soyez un cycliste urbain ou un aventurier des sentiers, l’ABS a des modes spécifiques pour chaque type de vélo : VTT, cargo ou encore vélo urbain.

ABS Shimano
L’ABS de Shimano peut être installé en seconde monte mais le boîtier est particulièrement volumineux. Des disques spécifiques sont nécessaires.

Pour l’heure, seules quelques marques comme Bluebrake, Shimano ou encore Bosch proposent un système d’ABS – c’est d’ailleurs l’équipementier allemand Bosch qui a inventé l’ABS automobile. Le système reste encore assez coûteux et le boîtier est peu discret. Le système d’ABS de Bosch, par exemple, ne peut être associé qu’à certains systèmes de freins de Magura, TRP ou Tektro. Par ailleurs, il ne peut pas être installé en seconde monte. Pour en profiter, il faut donc acquérir un vélo électrique qui dispose de cette option. Et, là encore, compte tenu du prix (on parle de 400 € environ), on ne le trouve que sur une poignée de modèles issus des catalogues de Riese & Muller, Cube, Canyon, Kalkhoff, KTM ou encore Focus pour n’en citer que quelques-uns.

ABS Bosch
Tout comme pour Shimano, le système d’ABS Bosch nécessite des disques de frein spécifiques.

Le système de Shimano est un peu plus flexible. Il est ainsi proposé en version compacte dont la partie électronique est intégrable dans le cadre des vélos. Un choix pertinent pour les fabricants qui souhaitent rendre le système le moins visible possible. Il peut par ailleurs être installé en seconde monte, mais se montre volumineux et nécessite tout de même de changer ses freins pour des modèles Shimano, évidemment.

À Cleanrider, nous avons pu tester l’ABS Bosch et force est de constater qu’il est particulièrement difficile à mettre en défaut. Testé sur un VTT électrique, il nous a permis de réaliser des descentes au fort dénivelé avec exclusivement le frein avant, évitant ainsi de déraper ou partir en soleil. Oui, le système d’ABS permet donc bien de gagner en sécurité lors des freinages. En ville, cela sera particulièrement sécurisant sur une chaussée mouillée ou avec un cargo assez lourd.

« WATT THE FAQ ? » est une rubrique hebdomadaire qui répond à toutes vos questions sur l’univers du deux-roues électrique.

Régis Jehl
Régis Jehl

Rédacteur en chef adjoint

Journaliste depuis 20 ans, Régis est Rédacteur en Chef Adjoint de Cleanrider. Il est spécialisé dans les nouvelles technologies, les vélos électriques et passionné d’automobiles électriques. Une mixité d’intérêts qui lui permet d’avoir un attrait naturel pour tout ce qui touche au domaine de la transition énergétique.


Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Louis
6 mois il y a

/// l’ABS Bosch […] nous a permis de réaliser des descentes au fort dénivelé avec exclusivement le frein avant, évitant ainsi de déraper ou partir en soleil \\\ Intéressant, j’avais entendu que les motos « tout terrain » ont l’ABS désactivable précisément pour freiner mieux sur les sentiers et donc je pensais qu’il était la même chose pour les vélos