Cette remorque électrique pour vélo se charge en 50 secondes chrono

Philippe SCHWOERER · 1 Avr 2023 17:15 ·
Remorque électrique K-Ryole Powered by ZEWay

Le rapprochement entre les 2 entreprises françaises innovantes se traduit par une solution inédite : proposer une remorque électrique de cyclo-logistique dont la régénération en énergie ne dépasserait pas la minute. De quoi imaginer une exploitation intensive de ce matériel qui s’inscrit pleinement dans la mobilité durable.

Si vous êtes un lecteur régulier de Cleanrider, vous devez connaître la solution d’échanges des batteries ZEWAY déjà disponible en France. Nous l’évoquions encore il y a quelques jours à peine pour annoncer l’ouverture de ce service à d’autres engins que ses 4 modèles de scooters électriques en équivalent 50 et 125 cm3 à 2 ou 3 roues.

Le réseau accessible sur abonnement compte actuellement 41 stations à Paris et en proche banlieue qui permettent de remplacer les batteries en une cinquantaine de secondes. Mais la jeune entreprise espère doubler le nombre de sites aujourd’hui déjà portés par des partenaires tels que Esso, Monoprix, Effia et un réseau de laveries. Et ce, grâce à une nouvelle levée de fonds qui devrait aussi se traduire par une extension de l’offre à d’autres villes dans l’Hexagone, en commençant par Nice et Bordeaux.

Nous nous attendions donc bien à ce que le système ZEWay soit adopté par d’autres constructeurs, mais pas si rapidement, et plutôt sur des scooters électriques. Cofondatrice, Stéphanie Gosset invite désormais à voir bien plus large, « du vélo cargo à la mini voiture ».

K-Ryole

L’entreprise K-Ryole est sans doute moins connue. Pourtant, nous suivons son évolution depuis 2017, l’année où son intuition a été révélée à travers la quatrième édition des Prix EDF Pulse dans la catégorie Smart City. Nous découvrions alors une remorque électrique autopropulsée à atteler à un vélo classique, capable de transporter une charge jusque 250 kg, qu’il s’agisse de marchandises, déchets ou de personnes.

Depuis, le concept, qui s’est décliné en un chariot électrique de manutention éventuellement aménageable de façon hybride pour être tracté aussi par un vélo, a fait son chemin et séduit un large panel de clients. Parmi lesquels Dott, La Poste, Bouygues Construction, Spie et Eqiom. Les engins conçus et assemblés en France, à partir de 85 % de pièces françaises, sont aussi exploités au service de magasins des enseignes Biocoop, Franprix, Intermarché, Bricorama, Leroy Merlin, Kiloutou, etc.

Le rapprochement des 2 entreprises se traduit par une offre qui claque bien : « la K-Ryole Powered by ZEWay ». L’engin devient alors compatible avec l’échange rapide de la batterie dans la quarantaine de stations.

À lire aussi Essai Zeway swapperTriango+ : des batteries pleines en moins d’une minute !

4 modèles prévus

Annoncée dans le cadre du salon SITL de l’innovation et de la logistique dont la quarantième édition s’est tenue du 28 au 30 mars à Paris Expo (porte de Versailles), la remorque K-Ryole Powered by ZEWay a en particulier été présentée aux deux ministres délégués Clément Beaune et Roland Lescure, chargés respectivement des Transports et de l’Industrie.

Quatre modèles vont être équipés du système d’échange rapide de batterie « pour une cyclo-logistique performante du dernier kilomètre et une manutention simple du dernier mètre ». Il est même question d’une déclinaison capable de respecter la chaîne du froid.

Les partenaires ont déjà communiqué les caractéristiques de la remorque utilitaire. Pouvant transporter une charge jusqu’à 350 kg, elle supportera un caisson fermé d’un volume de 1,3 m3, conçu pour recevoir 11 bacs de 54 litres. Pour une hauteur de 1,5 m et une largeur de 1 m, l’engin s’étire sur 2,65 m en comptant le dispositif d’attelage, ou 1,75 m sans.

Principe

Lors de l’assemblage avec un vélo, la vitesse maximale est conforme à la législation en matière d’assistance électrique : 25 km/h. Ce fonctionnement s’appuie sur la technologie Kaptor dont le principe est d’annuler en temps réel l’effort humain.

Comment ça marche ? Un capteur est chargé de détecter la force de traction qui est fournie par le cycliste. Un système intelligent embarqué analyse cette force, permettant le pilotage des 2 moteurs. Sur la selle, l’utilisateur n’a pas la sensation du poids qu’il tracte.

Pour assurer l’approche au plus près du lieu de dépôt de la charge transportée, la remorque est dételée. Le groupe de propulsion passe alors dans un mode piéton qui limite la vitesse à celle du pas tout en conservant son effet gommant sur le poids.

Grâce au rapprochement entre ZEWay et K-Ryole, la remorque autopropulsée va intéresser un plus grand nombre de professionnels. En particulier ceux qui compte exploiter de façon intensive l’engin grâce à l’échange très rapide de la batterie. Il s’agit d’offrir « un service intelligent, fonctionnel, propre et économique », a souligné Nicolas Duvaut, cofondateur de K-Ryole.


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments