Essai Dualtron Mini Special : puissante et compacte, cette trottinette électrique va faire un carton

Nass Mohamed · 16 Juin 2023 17:15 · 2
Dualtron Mini Special

Et de trois ! Nouvelle évolution pour la Mini, qui devient encore plus pratique au quotidien grâce à quelques petits ajustements bienvenus. Alors, que vaut la troisième génération du best-seller de Minimotors ? Notre essai complet de la trottinette électrique à succès Dualtron Mini Special.

Après une première Mini en 2020, puis une Mini Limited en 2021, place à la troisième génération : Dualtron Mini Special. Une trottinette électrique urbaine qui reprend la recette à succès de ses aînées, tout en accueillant quelques petites nouveautés. Au programme donc, une trottinette toujours efficace en quotidien, mais en plus pratique et avec un look encore plus lumineux. Voici notre avis après quelques semaines au guidon de la Mini Special.

La Dualtron Mini Special côté look : toujours plus high-tech

Lecteur assidu de Cleanrider, vous connaissez déjà les trottinettes électriques Dualtron. Des modèles assez caractériels, portés par un style sportif et haut en couleurs. C’est bien évidemment toujours le cas de la Dualtron Mini Special, troisième génération du best-seller Minimotors, et pour cause. Notre modèle du jour reprend le design agressif et high-tech cher à la marque. Une trottinette tout métal, noire, traversée d’éclairages LED sur la colonne et autour du deck. Ce qu’elle a de si spécial ? Trois choses.

Premièrement, la plateforme accueille un revêtement en silicone, beaucoup plus facile à nettoyer tout en offrant une bonne adhérence. L’ancien était de type « skate », que l’on retrouve toujours sur le repose-pied arrière. Deuxièmement, le guidon pliable de série, sur lequel nous reviendrons plus bas. Et troisièmement, un éclairage RGB amélioré, désormais beaucoup plus lumineux et plus fluide dans ses animations.

La Dualtron Mini Special s’annonce donc un peu plus premium, tout en conservant l’ADN de la marque. La conception reste soignée, avec des assemblages et finitions de qualité. On apprécie l’intégration des LED toujours impeccable, ainsi que les éléments de partie cycle qui contribuent au look. Roues de 8,5 pouces, jante en aluminium à l’avant… C’est propre et valorisant. Seul l’afficheur LCD avec sa coque en plastique, et la béquille latérale, font plus « fragiles » par rapport au reste de l’engin. Mis à part ça, pas grand-chose à redire sur la conception de cette Mini Special donc. Dépliée, la trottinette fait 111 cm de long, 61 cm de large, et 118 cm de haut. Pliée, elle passe à 41 cm de haut et seulement 21 cm de large grâce au guidon pliable. Certes, cela reste un beau morceau, mais son format costaud contribue à la sensation de robustesse au quotidien.

Au guidon : confort et ergonomie

 

Pensée pour une utilisation quotidienne, la Dualtron Mini Special est à la fois pratique et équipée. Côté pratique, on apprécie bien évidemment sa conception pliable un peu plus poussée grâce au guidon. Pliable de série, il permet de réduire davantage l’encombrement et donc d’occuper moins d’espace au sol. La trottinette se plie et se déplie en quelques secondes, grâce à la poignée de verrouillage très bien conçue. Le tout s’enclenche parfaitement. Par contre, il ne faudra pas oublier la goupille de maintien, sans laquelle la poignée n’est pas correctement maintenue. Là, le jeu provoque un son métallique permanent en roulant. La Dualtron s’allume et démarre en moins de 5 secondes depuis l’afficheur, parfait pour les arrêts répétés au besoin. Sur la route, on adopte une position assez détendue, bien calés sur les poignées ergonomiques. La gâchette est facilement accessible et offre un contrôle précis de l’accélération.

Côté équipement, on doit essentiellement le confort de la trottinette à ses doubles suspensions avant et arrière. Deux ressorts prennent place de part et d’autre de chaque roue. De quoi rendre la Dualtron Mini Special suffisamment confortable sur les surfaces abîmées rencontrées au quotidien. Sur chemin de terre, pavés parisiens et autres terrains accidentés, l’ensemble offre un amorti très appréciable. Avec mes 71 kg, les aspérités sont bien filtrées, c’est confort sans être trop mou non plus. La trottinette se montre un peu plus sèche sur les routes très « rêches », mais cela reste plus que correct.

Seul petit inconvénient : la liberté de mouvement de la colonne, d’avant en arrière. En particulier lors des freinages appuyés, qui nous balancent rapidement vers l’avant, notamment lors des freinages d’urgence en descente. On aurait aimé un peu plus de rigidité de ce côté-là, pour maximiser la précision.

Conduite : idéale au quotidien

 

Les transitions entre pistes et trottoirs restent confortables pour peu qu’on compense en levant la trottinette avant contact. Du reste, la Dualtron Mini Special est très maniable au quotidien. Son braquage à 90° permet de se faufiler partout, et de manoeuvrer facilement sans avoir à la porter. Sinon, les 22 kg deviennent vite assez fatigants sur une même journée, entre transports et appartement. Au niveau des performances, la Special reprend l’équipement de la Limited. Soit un moteur de 1 000 W dans la roue arrière et un frein à tambour sur chaque roue. Dotée d’un couple généreux, la trottinette de Dualtron offre une très bonne réactivité au démarrage et en reprise. À part de légères difficultés (et c’est normal) en montée, notre Mini Special est toujours au taquet ! Avec une 1 450 W en pic, on atteint rapidement les 25 km/h. Débridée et sur voie privée, la trottinette peut même grimper à 45 km/h.

Grâce à ses modes de conduite, la Dualtron Mini Special sait se montrer tranquille et polyvalente. 15 km/h en mode 25 mais tranquillement en mode 2, et toute la puissance en mode 3. Certes vive au démarrage, elle est tout de même bien plus facile à contrôler que son aînée, la Dualtron Victor. Des performances plus que suffisantes au quotidien donc, on aurait seulement aimé un fonctionnement un peu moins bruyant. La Dualtron Mini Special n’est pas la plus silencieuse de sa catégorie, bien qu’étant le seul modèle monomoteur de la gamme. Côté freinage, on apprécie la force d’arrêt suffisante à condition de bien serrer les freins au départ. Il y a du mordant, ça freine droit et précis. Un constat valable aussi bien sur le sec que sur le mouillé. Attention toutefois aux freinages appuyés en descente, qui nuisent forcément à la stabilité.

Autonomie et recharge : jusqu’à 40 km !

 

C’est le gros point fort de cette Dualtron Mini Special : son autonomie. Notre modèle s’équipe de la batterie de 52 V / 13 Ah (676 Wh) pour une autonomie annoncée à 40 km. Bonne nouvelle, la trottinette électrique tient ses promesses en usage mixte et sur des parcours plats. Plus précisément, nous tenons 36 km en mode 3, sans dénivelé positif et en profitant des phases de descentes. En mode 1, il faudra être patient pour atteindre 40 voire 42 km (plat). Sur des parcours avec beaucoup de montées, notre Mini Special atteint 27 km avant de tomber à plat. Autre bonne nouvelle côté batterie d’ailleurs : l’absence de mode « dégradé ». Pas de perte de puissance, la trottinette tient la vitesse maximale jusqu’à 0 %, comme vous pouvez le voir en vidéo. La très faible consommation d’énergie des LED ne semble pas avoir d’impact sur l’autonomie de l’engin.

 

Pour finir, parlons recharge. La batterie n’étant pas amovible. Il est ainsi nécessaire d’emmener la Dualtron Mini Special à côté d’une prise de courant. Notre modèle en 13 Ah demande quelque entre 7 et 7h30 pour un cycle complet de 0 à 100 %. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus court, mais ça aurait pu être pire. Le chargeur en deux parties permet d’opter pour un câble d’alimentation plus long si nécessaire. Il existe également un chargeur rapide 60 V / 5 Ah disponible en option, vendu au prix de 109 €. Là, le temps de charge tombe alors à 3 heures pour un cycle complet. Un investissement qui peut s’avérer très intéressant selon votre usage de la trottinette électrique. Enfin, rien de sorcier en ce qui concerne la manipulation, le port de charge se situe à l’avant du deck.

 

Dualtron Mini Special : bilan de l’essai de cette trottinette électrique à moins de 1 000 €

NOTE GLOBALE

Pour résumer, la Dualtron Mini Special va toujours plus loin dans ses ambitions premium. La trottinette électrique est puissante, agréable, suffisamment confortable et sécurisante au quotidien. Le tout devient plus pratique et un peu moins encombrant grâce au guidon pliable de série désormais. Seuls quelques points restent perfectibles, dont le mouvement de la colonne, et le temps de charge.

Affichée à un tarif constructeur de 1 190 € dans sa configuration de base en 13 Ah, elle est régulièrement bradée à moins de 1 000 €. Si l’intégration du chargeur rapide de série serait appréciable, la trottinette est livrée avec l’essentiel. Chargeur standard donc, mais aussi télécommande RGB et multi-outil. Pas de doute : la Mini Special est bien partie pour perpétuer le succès du modèle chez Minimotors. On a bien une petite idée pour enfoncer le clou en matière de points fort… Des clignotants ! Après tout, avec autant de LED partout, il y a de quoi l’en équiper très facilement. Et vous, qu’en pensez-vous ?

On a aimé On a moins aimé
  • Design et construction
  • Performances et format
  • Grande autonomie
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Mouvement de la colonne
  • Afficheur un peu daté
  • On ! Veut ! Des ! Clignotants !
  • Temps de charge élevé


Les bons plans trottinettes électriques

Tous les modèles de trottinettes électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Menkah
7 mois il y a

On voudrait surtout qu’elle soit étanche

Toto
8 mois il y a

Honteux de citer explicitement qu’on peut débrider cet engin déjà dangereux à 25km/h !