ebike-generation.com devient cleanrider.com

Ils inventent la première trottinette électrique de livraison

Michaël TORREGROSSA · 13 Fév 2021 11:00
Ils inventent la première trottinette électrique de livraison

Une trottinette électrique de livraison capable de se transformer en chariot pour le transport de marchandises. Tel est le concept de la Mimo C1.

Jusqu’ici réservées aux déplacements personnels et aux applications en libre-service, les trottinettes électriques pourraient être aussi utilisées pour les activités de livraison. C’est ce qu’a voulu prouver la jeune startup Mimo avec sa petite trottinette C1. 

Reposant sur la même plateforme qu’une trottinette classique, l’engin est équipé d’une plateforme installée à l’avant du guidon. Une fois arrivé à destination, l’utilisateur peut transformer sa monture en chariot pour réaliser les derniers mètres jusqu’à sa destination. En capacité de chargement, la plateforme peut accueillir jusqu’à 70 kg + 120 kg pour le conducteur. 

Né à Singapour, le projet pourrait rapidement séduire des livreurs en quête de solutions compactes et faciles à manipuler pour leurs activités du quotidien. 
Sur la partie électrique, la Mimo C1 reste proche des caractéristiques d’une trottinette électrique classique. Logé dans la roue arrière, le moteur électrique autorise 25 km/h de vitesse de maximale. Intégrée dans la plate-forme, la batterie est amovible et garantit 15 à 25 km d’autonomie avec une charge. 

Le Mimo C1 fait actuellement l’objet d’une campagne de Crowfunding via la plateforme Indiegogo. Si tout se passe comme prévu, les premières livraisons devraient débuter en août de cette année. 

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
renaud
4 mois il y a

je suis coursier avec si peu d'autonomie aucun coursier achètera Ca c'est ridicule le minimum est 80km d'autonomie

Christophe
6 mois il y a

A noter que le décret modifiant le code de la route définit les EDPM comme suit : « Engin de déplacement personnel motorisé: véhicule sans place assise, conCu et construit pour le déplacement d'une seule personne et dépourvu de tout aménagement destiné au transport de marchandises, équipé d'un moteur non thermique ou d'une assistance non thermique et dont la vitesse maximale par construction est supérieure à  6 km/h et ne dépasse pas 25 km/h. Il peut comporter des accessoires, comme un panier ou une sacoche de petite taille ». Reste à  savoir si on entre dans le cadre.

Christophe
6 mois il y a

A noter que le décret modifiant le code de la route définit les EDPM comme suit : « Engin de déplacement personnel motorisé: véhicule sans place assise, conCu et construit pour le déplacement d'une seule personne et dépourvu de tout aménagement destiné au transport de marchandises, équipé d'un moteur non thermique ou d'une assistance non thermique et dont la vitesse maximale par construction est supérieure à  6 km/h et ne dépasse pas 25 km/h. Il peut comporter des accessoires, comme un panier ou une sacoche de petite taille ». Reste à  savoir si on entre dans le cadre.