La prise connectée : un accessoire abordable pour baisser le prix de vos recharges

David Nogueira · 18 Fév 2023 13:39 · 7

Face à la hausse considérable des prix de l’électricité, tous les moyens semblent bons pour tenter d’abaisser, ou en tout cas, essayer de mieux maîtriser sa consommation électrique pour limiter les frais. La rédaction de Clean Rider propose ici une solution pratique et (très) abordable aux propriétaires de deux roues électriques.

Le couperet est tombé, ce 1er février 2023 a signé pour plus de 20 millions de Français et 1,45 million de petits professionnels, une hausse de 15% de leur facture d’électricité. L’envolée des prix serait plus vertigineuse encore pour les abonnées à des contrats non concernés par le bouclier tarifaire, comprenez chez les autres fournisseurs que EDF et Engie.
À ce stade, peut-être pensez-vous (comme nous) que toutes les petites actions du quotidien pour tenter de maîtriser sa consommation sont bonnes à prendre. Une des solutions que nous vous proposons ici est de vous en remettre (un peu plus encore) à la technologie avec un investissement plutôt raisonnable que vous aurez sans doute envie d’étendre à d’autres équipements de votre foyer.

Adoptez une prise connectée pour maîtriser vos recharges

Les propriétaires de voitures électriques le savent, il y a quelque part dans le menu du système multimédia de leur auto une option permettant de programmer la recharge pour qu’elle se déclenche sur les périodes dites « d’heures creuses ». Malheureusement, il n’existe rien de tel sur une moto électrique. Bien souvent, brancher la prise pour refaire le plein de son compagnon de route est le premier reflex qu’on adopte en rentrant à la maison. L’idée d’y revenir le soir, une fois la tarification minorée appliquée, s’apparente plutôt à une corvée. Alors, pourquoi ne pas laisser la technologie s’en charger ?

Soyez rassuré, par « technologie » nous ne pensons à rien de très compliqué ni même de très couteux à mettre en place. En effet, une simple prise connectée comme il en existe une multitude en vente dans les magasins où les sites de vente en ligne fera l’affaire. Par mesure de précaution, assurez vous surtout qu’il s’agit bien d’un modèle estampillé « 16A » (3520 Watts) et cela bien évidemment même si le chargeur de la moto ne revendique pas autant de puissance.

La mise en place d’une programmation (routine) est généralement un jeu d’enfant

L’intérêt de ce type de prise nous semble évident. Pour un investissement raisonnable d’une quinzaine d’euros par prise environ (souvent moins), vous pourrez très facilement créer des routines de programmation de la recharge aux plages horaires qui vous conviennent, et cela sur chaque jour de la semaine. Si vous ne souhaitez pas recharger votre engin le week-end ou si vous ne songez à l’utiliser qu’un jour sur deux, vous pourrez là aussi le laisser brancher et la programmation créée dans l’application mobile associée à la prise connectée se chargera du reste.

Des prises connectées compatibles avec les assistants vocaux

Naturellement, en cas d’imprévu, vous pourrez également forcer la recharge soit en passant directement depuis l’application mobile, soit en passant par votre enceinte connectée. En effet, l’essentiel de ces prises connectées est également compatible avec les assistants Google et Alexa. Il nous est arrivé de déclencher via Android Auto une recharge alors que nous n’étions pas à notre domicile, mais au volant de notre voiture. Autre avantage, l’historique de vos recharges qui est automatiquement consigné dans l’application mobile renseigne également sur la date de la précédente recharge et de la capacité délivrée. Une information intéressante qui vous permettra d’en conclure si la batterie est n’est pas totalement à plat si vous motos engins n’est pas dotée d’une connectivité capable de vous renseigner à ce sujet.
Précisons enfin qu’ajouter un tel accessoire à son installation est aussi un moyen très simple de suivre sa consommation électrique liée à ses recharges. Certaines prises sont compatibles avec des applications détaillées qui vous proposeront d’indiquer le coût au kWh pour évaluer vos dépenses en temps réel. Vous voyez, les arguments en faveur d’un banal accessoire comme celui-ci ne manque pas et peut être que celui qui suit finira de vous convaincre.

Payer moins cher pour rouler plus

« Payer moins cher pour rouler plus », la formule vous en évoque sans doute une autre qui pourrait vous faire grincer des dents. Mais dans le cas présent, c’est bien une expérience personnelle et un conseil que nous partageons ici.
Cela fait maintenant plus de deux ans que nous sommes propriétaire d’une Super Soco TC Max. Et même s’il est vrai que recharger cette batterie de 3,2 kWh ne représente qu’une faible dépense – c’est pour cela que nous avons quitté notre 125 cm thermique – nous avons immédiatement fait le choix de gérer la recharge par le biais d’une prise connectée. Après tout, nous en avions une telle prise sous la main, en l’occurrence de la marque Meross (https://www.amazon.fr/Connect%C3%A9e-Compatible-SmartThings-Programmable-Consommation/dp/B09Y8D6LTH/ ) , alors pour quoi s’en priver.
Sans doute pas à l’époque pour les quelques centimes économisés de-ci de-là sur la facture.

Compte SuperSoco TC Max

Pour être plus précis, cela représentait entre 10 et 15 cts d’économie réalisée par recharge complète, sachant que chacune d’elles représente entre 70 à 80 km parcourus par jour. Naturellement, nous mettrons ici de côté les petits calculs d’apothicaire qui consisteraient à considérer l’heure à laquelle où nous rentrons et nous branchons la prise, par à rapport au nombre d’heures qui nous séparent de la tarification heure creuse.
En effet, si vous rentrez le soir à 20h ou 21h, le calcul (et l’intérêt) ne sera pas le même que si vous rentrez à 17 ou 18h. L’idée est plutôt ici de basculer totalement dans une logique de recharge en « heures pleines versus heures creuses » pour nos calculs. Partant de ce postulat, on peut soit se dire que l’économie réalisée qui est d’environ 3 euros par mois (avant la hausse des prix de l’électricité) dans notre cas est minime, soit considérer qu’au final, à raison de 50 cts la pleine recharge, les économies réalisées dans le mois sont équivalentes à « six pleins » de 80 km, soit… 480 km.

En d’autres termes, en plus du confort apporté par la prise connectée et les informations de consommation livrées par l’application mobile, cet investissement d’une quinzaine d’euros nous permet de rouler près d’une semaine par mois gratuitement. Et ce constat s’applique dans notre configuration avec la Super Soco TC Max, sa « petite » batterie et selon notre profil d’utilisation (poids du pilote, profils des routes empruntées, etc.). Si vous êtes propriétaire d’une moto avec une batterie de plus grande capacité, où d’un de ces scooters avec deux batteries, alors les économies seront à la hauteur du temps de charge passées en heure creuse.
Enfin, comme vous l’aurez identifié dans nos différentes captures, nous avons aussi adopté ces prises connectées pour d’autres équipements de la maison, nous permettant ainsi de maîtriser les plus petits postes de consommation en vue là aussi de contribuer à maîtriser nos dépenses. Toutes ne sont pas d’une rentabilité folle, mais ne dit-on pas « qu’il n’y a pas de petites économies » ?


Annonces

Commentaires

7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
daoodr
1 année il y a

Encore faut-il avoir un abonnement heure creuse …. c’est une belle arnaque ça aussi tiens !

De Longueville
1 année il y a

Avez-vous une marque pour cela ?

bdd13
1 année il y a

Bonjour et petite question : à ce petit jeu, j’ai grillé un chargeur pour ma Smart. C’était un programmateur mécanique. Ces petits joujoux connectés sont-ils plus « doux » pour les chargeurs ?

Nicolas
1 année il y a

Je fais exactement ça pour la e-208 de ma femme. C’est top, bien plus fiable que le pseudo planificateur Peugeot sur l’app MyPeugoet et comme mentionné dans l’article, on voit exactement le coût et la quantité en kWh du véhicule
Résultat : j’ai acheté un pack de 4 sur Amazon, et j’ai placé d’autres prises ailleurs pour éteindre les appareils quand on est pas là
Et avec Alexa, très simple a relancer

Martin
1 année il y a

On peut même aller encore plus loin dans la « charge intelligente » avec une prise connectée de la marque Shelly (Shelly Plus Plug S, 25€) sur laquelle on peut exécuter des scripts écrits en JavaScript.
J’ai développé un script qui interroge toutes les minutes l’onduleur de mes panneaux photovoltaïques, démarre la charge dès qu’ils produisent plus de 2 kW, met la charge en pause à des créneaux programmables (lorsque je fait tourner ma pompe à chaleur pour produire l’eau chaude de 14h00 à 14h30) puis termine la charge lorsque ma batterie est chargée à environ 90% (ou plus précisément lorsque la prise ne tire plus que 5A).
Attention, cette prise n’accepte que 12A max. Vérifier donc l’ampérage du chargeur. Pour ma part j’utilise un chargeur CRO (prise T2 sur ma moto) dont je peux configurer l’ampérage max. En France les chargeurs CRO sont normalement bridés à 8A mais cela n’est pas toujours respecté…
Ainsi, la recharge de ma moto ne me coûte quasiment rien (sauf si je force la charge alors qu’il n’y a pas de soleil).

Brice
1 année il y a

Quand on vole les idées du forum Soco, on assume et on le dit.

Administrateur
1 année il y a
Reply to  Brice

bonjour
Vous avez une source ?