Le nouveau vélo de Cannondale est électrique (et ça ne se voit presque pas)

Adeline ADELSKI · 19 Nov 2021 14:15
Le nouveau vélo de Cannondale est électrique (et ça ne se voit presque pas)

La marque américaine est déjà habituée aux vélos haut de gamme, qu’ils soient électriques ou mécaniques. Son dernier modèle, le Tesoro Neo SL EQ, est si fin et léger qu’on en oublierait presque qu’il est doté d’un moteur et d’une batterie. Polyvalent, il permettra aux cyclistes de rester discrets quand ils dépasseront tout le monde, en ville comme à la campagne.

Cachez donc ce moteur que je ne saurais voir

« La vie passe vite. Dynamisez vos trajets quotidiens, gagnez du temps. » En lançant le Tesoro Neo SL EQ (pour Super Light et Équipé), Cannondale s’adresse à tous ceux qui veulent passer à la vitesse supérieure.

Cadre épuré avec batterie de 250 Wh intégrée au cadre, fourche carbone, poids plume annoncé – mais pas précisé par la marque –, moteur de 250 W logé dans le moyeu arrière : il faut presque y regarder à deux fois pour réaliser que le bolide est électrifié. C’est pourtant bien le cas, et son moteur Mahle délivre tout de même 40 Nm de couple, tandis que la batterie assure jusqu’à 75 km d’autonomie.

Le moins cher des vélos électriques Cannondale

On connaissait l’attrait de Cannondale pour les innovations technologiques, comme le système de radar anti-collision du Mavaro Neo 1. Cette fois-ci, la marque étonne davantage par la simplicité et l’efficacité de ce vélo électrique.

Une seule couleur. Deux options de cadre. Un seul bouton de commande pour activer l’assistance électrique et vérifier le niveau de la batterie. Porte-bagages, garde-boue, béquille, point. Avec le Tesoro Neo SL EQ, Cannondale se débarrasse du superflu et revient à l’essentiel. C’est d’ailleurs le moins cher de toute la gamme de vélos électriques de la marque, à 2 499 €.

Sur le même sujet

Essai Piaggio 1 : un scooter électrique pas cher et 100 % citadin

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments