L’usine française de MBK prend le nom de Yamaha Motor et se concentre sur la mobilité électrique

Adeline ADELSKI · 12 Jan 2024 14:00 · 1
Yamaha_MBK_Industrie_usine-saint-quentin

Yamaha Motor Europe N.V. a rebaptisé son site de production français de Saint-Quentin Yamaha Motor Manufacturing Europe (YMME). Un changement de nom qui souligne l’engagement de la marque nippone pour la fabrication européenne locale.

L’ère de la diversification pour la production européenne de Yamaha

À Saint-Quentin (Aisne), Yamaha Motor Manufacturing Europe continuera de se diversifier en devenant une usine de multiproduits, fortement concentrée sur la mobilité électrique. Le site de MBK fabriquait déjà des modèles thermiques populaires tels que les Ténéré 700 et les XMAX, mais c’est aussi là qu’a été assemblée la nouvelle gamme de deux-roues électriques Yamaha pour répondre aux besoins spécifiques du marché européen.

À partir de mars 2024, la marque commencera à produire des unités eDrive pour ses clients d’origine. « Cette intégration ultime de YMME au groupe Yamaha Motor marque une nouvelle ère dans l’histoire de l’usine, où elle continuera de renforcer son rôle vital dans les opérations de Yamaha en Europe », indique le constructeur. « Nous pensons que notre installation en Europe sera un atout clé pour Yamaha dans le secteur de la mobilité électrique, afin de répondre à l’exigence de réduction de l’émission de carbone dans les productions locales. Aujourd’hui, après 100 ans d’existence sous les noms de Motobécane et MBK, nous sommes très fiers de rejoindre complètement la famille Yamaha. »

À lire aussi Essai Yamaha Booster électrique : mi-vélo, mi-scooter, 100 % fun !


Tous les modèles de motos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Charlie_41
1 mois il y a

À quand le BW’s électrique 😊 (le vrai, pas le Fantic rebadgé) ?