MoonBike : le scooter des neiges électrique « Made in France » monte en puissance

Philippe SCHWOERER · 28 Déc 2021 10:07 · 0
MoonBike : le scooter des neiges électrique « Made in France » monte en puissance

Assemblé en Haute-Savoie depuis quelques mois avec un maximum de composants français, le MoonBike commence à dépasser les frontières, au point de gagner les Etats-Unis.

400 exemplaires pour cet hiver

C’est dans l’usine Bosch de Marignier, que le MoonBike imaginé par Nicolas Muron est monté, après une première série de 50 unités dispersées principalement en Haute-Savoie l’hiver 2020-2021. L’ancien ingénieur en aéronautique chez Dassault Aviation voulait proposer une alternative aux motoneiges bruyantes, encombrantes, lourdes, coûteuses et polluantes.

Scooter des neiges MoonBike

Pesant 87 kg avec sa batterie de 13 kg, l’engin ressemble davantage à un scooter électrique des neiges, grâce à un gabarit qui le rend moins impressionnant et plus accessible.

En s’appuyant sur une récente levée de fonds de 4,5 millions d’euros, la startup créée en 2018 à Saint-Gervais-les-Bains, s’invite déjà aux Etats-Unis. Les quelques dizaines d’exemplaires qui seront livrés outre-Atlantique représenteront cependant une part encore marginale dans une production estimée à environ 400 unités pour l’actuelle saison. Des chiffres qui pourraient être multipliés par 10, 20 et plus dans une poignée d’années.

Autonomie

Puisque le MoonBike peut s’adapter à une diversité d’usages, qui comprend la location dans les stations de sport d’hiver, différentes formules existent en ce qui concerne la batterie. La dotation de base se présente sous la forme d’un pack d’une capacité énergétique de 2,5 kWh. Ainsi, un pilote d’environ 80 kg, sur une piste damée, pourra utiliser cet engin pendant 1 heure en mode sport, et 30 minutes de plus avec l’Eco.

La possibilité d’embarquer une seconde batterie (+ 1 800 euros) permet de doubler ces chiffres. Un pack se recharge à 100 % en 5h45 avec l’appareil fourni à l’achat, et en 3 heures avec celui, plus puissant, proposé en option à 480 euros.

Les professionnels de la location apprécieront de pouvoir échanger les batteries amovibles en 5 minutes. Cette facilité offre également l’avantage de pouvoir régénérer les cellules chez soi. A noter que le caisson chauffé dote le MoonBike d’une résistance jusqu’à -25° C.

Jusqu’à 42 km/h

Pouvant transporter une charge utile – pilote inclus – de 120 kg, le MoonBike est animé, via une chenille à l’arrière, par un moteur-roue électrique. D’une puissance nominale de 3 kW, il développe un couple maximal de 170 Nm. Le tout emporte l’équipage jusqu’à une vitesse de 42 km/h.

Son empreinte au sol réduite à 224,8 x 70,5 cm aide à le transporter dans un utilitaire, ou en perpendiculaire du hayon d’une voiture particulière. Ce scooter électrique des neiges est capable de grimper des côtes à 40% damées. Il peut en outre évoluer dans une épaisseur de poudreuse jusque 30 cm.

Assemblé avec pas plus de 200 pièces, le MoonBike ne demande qu’un entretien réduit et facile. Aujourd’hui, l’engin est proposé en blanc ou rouge, à partir de 8 760 euros TTC pour la Pioneer Edition limitée à 100 unités et livrable dès la mi-janvier 2022. Comptez en supplément 300 euros de frais de livraison pour la France.

À lire aussi Cet étrange kit convertit votre vélo en motoneige électrique

Scooter des neiges MoonBike

Réglementation

Dans l’Hexagone, l’usage des motoneiges est modéré par le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement. MoonBike rappelle que « l’utilisation des motoneiges à des fins de loisirs est interdite en tout lieu et en tout temps sauf sur des terrains aménagés réservés à cet usage et autorisés selon la procédure de l’article L-442 1 du code de l’urbanisme ».

Du fait de l’absence d’immatriculation, ces engins ne peuvent être légalement exploités pour se déplacer sur les voies publiques. La circulaire du 30 novembre 2000, relative aux conditions d’utilisation des motoneiges, fait cependant état d’exceptions, principalement pour des raisons professionnelles.

Scooter des neiges MoonBike

Ainsi, dans le cadre de « missions de service public de secours, de sécurité civile et d’exercice de la police, pour l’exploitation normale des pistes de ski et des remontées mécaniques, et pour le ravitaillement des restaurants d’altitude ou des refuges qui ne sont pas accessibles par la route ».

Un meilleur assouplissement serait le bienvenu, quitte à en passer par une immatriculation et la définition d’usages précis. A défaut, cette innovation française trouvera davantage de débouchés à l’étranger. Ainsi avec les marchés scandinaves.

Distinctions reçues en 2021

Ce n’est pas d’une, mais de 4 distinctions que le MoonBike a été salué. La première est venue du salon international de l’outdoor ISPO Munich, où l’entreprise française a figuré dans la sélection BrandNew 2021.

Elle s’est retrouvée ensuite finaliste, avec mention spéciale, de l’Andorra Sports Startup Challenge. MoonBikes comptait aussi parmi les trois grands gagnants du French Outdoor Awards Winter 2021, dans la catégorie des startups, à la suite d’une journée de démonstration au Grand Bornand.

De quoi décider 5 premières stations à organiser des tours de 30 ou 45 minutes en MoonBike dans les paysages enneigés de Tignes, des Saisies, de Flaine, de Courchevel et de Val d’Isère. Est arrivé ensuite le Mountain Tourism Award, dans la catégorie Diversification touristique.

Scooter des neiges MoonBike

 

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments