Avec son moteur à entrainement direct, Doga révolutionne le vélo électrique

L’entreprise espagnole Doga a décidé de proposer une alternative intéressante aux motorisations à engrenages en utilisant un moteur à entrainement direct. On vous explique pourquoi c’est une (très) bonne idée !

Doga est une société espagnole qui conçoit des moteurs électriques. Elle souhaite apporter sa pierre à l’édifice commercial du marché du cycle. Sa solution ? Le moteur à entrainement direct. Une technologie qui n’a rien de nouveau, mais qui est terriblement efficace.

En effet, nous retrouvons des moteurs électriques à entrainement direct dans les machines à laver, les volants pour PC et console de jeu ou encore le matériel médical de précision. Comme vous vous en doutez, cette technologie est moins répandue auprès du grand public, car elle coute plus cher à fabriquer. Les matériaux utilisés sont onéreux et le degré de précision en sortie de chaine implique une marge de tolérance très faible.

Un moteur électrique aux nombreux avantages

En échange de cela, les bienfaits sont réels. L’absence d’éléments intermédiaires comme les engrenages réduit les pertes et les frictions. Cela permet également d’accroitre la précision et, cerise sur le pédalier, cette technologie réduit également le bruit.

Doga annonce que son moteur, qui n’a pas encore de nom, pèse environ 3 kg. Il peut atteindre une vitesse de 32 km/h (norme américaine) ou 25 km/h (norme européenne) et délivre un couple de 65 Nm. Il cumule 200 mm de diamètre extérieur. Disponible en 36 ou 48 volts, il est compatible avec des roues aux diamètres allant de 20 à 28 pouces.

La solution est à fixer dans le moyeu de la roue et non dans le pédalier. Le constructeur explique que cela limite les effets induits par les éventuels défauts de la transmission. Le freinage régénératif n’est pas oublié. De notre côté, nous pensons également à une réponse plus immédiate du moteur.

Nous n’avons pas encore d’idée de prix. Mais ce moteur sera proposé en solution externe : comprenez que vous pourrez l’adapter sur un vélo musculaire.


Le nouveau moteur électrique de Doga pourrait être utilisé sur des vélos et des cargos.


Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Hubert
26 jours il y a

La technologie entraînement direct (direct drive) est très répandue en Chine depuis des lustres. Mais un fabricant européen sera le bienvenu pour autant que ses prix restent abordables.

Last edited 26 jours il y a by Hubert
Louis
26 jours il y a

Est-ce qu’il s’agit de l’équivalent VAE du moteur dans la roue des scooters électriques ?

ARNAUD
27 jours il y a

Faut voir le prix, en comparaison à un Bosch, Polini, etc…

Damien
27 jours il y a

Quand la batterie est vide ça ce passe comment, le moteur ce débraie pas en entrainement direct ?

Rubert
27 jours il y a

Genial

Romain Perea
27 jours il y a

Sans vouloir etre mauvaise langue, cela fait des années que cette technologie existe, et elle est trés largement répandue en asie (et en chine, premier pays fabricant au monde de moteurs DirectDrive)…

Louis
25 jours il y a
Reply to  Romain Perea

Il faut voir si l’entraînement direct convient aussi aux VAE à cause des contraintes beaucoup plus variables que avec les électroménagers