Neomouv s’offre Unibike et devient plus fort sur le marché des vélos électriques

Philippe SCHWOERER · 13 Juin 2023 15:00 ·
L'usine Unibike passe sous le giron de Neomouv

Dans un marché en pleine expansion, sécuriser l’accès à des technologies et à des services constitue une carte maîtresse pour durer. C’est dans cette optique que le fabricant de vélos électriques Neomouv a tenu à disposer à demeure du savoir-faire du portugais Unibike.

Petite histoire des deux entreprises en chiffres

En 20 ans, l’entreprise française Neomouv a lancé sur les routes de l’ordre de 140 000 vélos à assistance électriques. C’est beaucoup, et à la fois presque un peu chiche en comparant ce volume avec les nouvelles capacités d’Unibike à produire 250 000 cycles par an.

La société fondée par Sergio Ramos (NDLR : pas le footballeur, non) affiche une histoire plus lointaine, impliquant également le cercle familial. Depuis 1990, elle a su convaincre de grandes marques internationales au sujet de ses activités d’assemblage et de peinture. Au point de devoir ouvrir en 2021 une nouvelle usine de 15 000 m2 de superficie.

Cette manufacture apparaît parmi les plus modernes d’Europe. Notamment grâce à ses lignes automatisées spécialisées dans les procédés de peinture poudre, liquide et carbone. Mais aussi en étant rompu à la pose de stickers à l’eau sous vernis. Grâce à l’absence d’emploi de solvants, Unibike bénéficie du label Eco-Friendly. Son image est encore améliorée avec ses 75 % d’énergie électrique obtenue des panneaux solaires installés sur le site.

Croissance des deux partenaires

De cette comparaison entre les histoires et les capacités des deux entreprises déjà engagées ensemble dans un lien client-fournisseur, on peut rapidement en déduire deux points importants. Tout d’abord que l’acquisition d’Unibike à 80 % via sa maison mère VAxE est de nature à assurer en cas de besoins de nouvelles expansions rapides de la production des vélos à assistance électrique conçus dans la Sarthe, à La Flèche. C’est-à-dire à moins de 50 km du Mans.

Le communiqué de presse daté du 6 juin 2023 ne le cache d’ailleurs pas : « Cette collaboration offre à Neomouv et à Unibike des opportunités de croissance et d’innovations exceptionnelles sur le marché en plein essor du VAE ».

Du côté de la première, ce qui est recherché à travers le nouveau rapprochement, c’est tout à la fois un coup de boost dans son développement sur le marché des VAE, une sécurisation de sa production, un gain en agilité et en capacité d’innovation. En contrepartie, Unibike pourra s’appuyer sur le savoir-faire de Neomouv en conception de vélos branchés, d’achats et d’approvisionnement en composants.

Autonomie et complémentarité

Second point majeur à déduire du rapprochement au regard des richesses historiques spécifiques à chacune des deux entreprises : le spécialiste portugais va continuer à prendre et honorer des contrats avec des fabricants concurrents. L’opération laisse donc entendre que la marge de manœuvre sera bien plus importante que celle laissée au britannique Juicy Bike, absorbé par VAxE en 2018, et dont les VAE portent désormais la marque Neomouv.

Là encore, la communication officielle est rassurante et définit le cadre : « Neomouv et Unibike continueront à fonctionner comme des entités distinctes, chacune conservant son identité, son autonomie et ses clients ».

VAxE s’assure ainsi cette complémentarité que ressent Sergio Ramos : « Les expertises de nos deux équipes sont complémentaires et je suis convaincu que leur passion commune pour l’innovation et l’excellence leur permettra d’écrire une nouvelle page de l’histoire du vélo ». Ses filles Paula et Victoria ont d’ailleurs décidé de continuer à enrichir l’histoire d’Unibike.

Investir dans une marque populaire de VAE

Le rapprochement des deux entreprises se traduit par une augmentation de capital pour le groupe dont le dirigeant fondateur Philippe Vaxelaire reste actionnaire majoritaire.

Une enveloppe de 2,7 millions d’euros a été levée. Avec une part qui provient des actionnaires de l’entité française, dont l’investisseur historique Sodero Gestion. S’y ajoute le soutien d’établissements financiers comme la BPI et les banques Arkea, Crédit Agricole et Société Générale. Parmi les points positifs que retient tout particulièrement Sergio Ramos, il y a cette notion de partage « des valeurs de proximité et d’engagement ».

La marque Neomouv a acquis une certaine notoriété et popularité auprès du public grâce à sa palette de vélos électriques que l’on retrouve exposés et diffusés par l’intermédiaire d’enseignes connues. Au début de la présente année 2023, par exemple, son Echinops était affiché à -50 % chez Décathlon.


Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments