Scooter électrique : Uber Eats met les watts avec Gogoro

Michaël TORREGROSSA · 28 Déc 2023 14:30 · 1

Uber Eats s’est associé au taïwanais Gogoro pour encourager ses livreurs à passer au scooter électrique.

Des livraisons plus vertes ! Telle est l’ambition commune d’Uber Eats et Gogoro qui souhaitent développer l’usage du scooter électrique chez les coursiers de la célèbre application de livraison de plats à domicile.

Valorisé à près de 30 millions de dollars, le partenariat est co-financé par les deux entreprises. Le principe sera plus ou moins calqué sur ce qui a déjà été mis en place pour encourager le passage à la voiture électrique pour les VTC Uber. Dans le cadre de l’accord, les livreurs Uber Eats pourront ainsi accéder à une série de remises sur la dernière génération de scooters électriques Gogoro. Ils auront aussi accès aux quelque 2500 stations d’échange de batteries déployées par le constructeur à travers le pays.

Grâce à ce programme, Uber Eats compte doubler ses livraisons électriques à Taïwan. Celles-ci pourraient ainsi représenter 40 % de l’ensemble des trajets d’ici à la fin 2025.

À lire aussi Gogoro CrossOver GX250 : ce scooter électrique est conçu pour affronter les pires routes

Aussi en Europe ?

Reste à savoir si le programme lancé par Uber Eats à Taiwan a matière à être dupliqué en Europe. Compte tenu des ambitions du groupe et des démarches déjà engagées dans le domaine du VTC, c’est fort probable ! Mais cela se fera sans doute avec un autre acteur que Gogoro. S’il est devenu incontournable à Taïwan et s’étend progressivement à d’autres marchés asiatiques, le constructeur est aujourd’hui bien moins présent sur le Vieux Continent.

À lire aussi Electrification des taxis et VTC : voilà comment ce levier colossal contre la pollution urbaine est actionné


Tous les modèles de scooters électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
1 mois il y a

Dans les grandes villes les scooters et motos électriques sont interdits à la circulation !!! On se fait verbaliser lorsque l’on récupère les commandes en ville avec des scooters électriques !!!!

Alors Uber eats et deliveroo font n’importe quoi et ne se renseignent pas avant de s’associer et d’obliger indirectement les livreurs à passer aux scoots électriques .. ce qu ils veulent avant tout , c’est du rendement au détriment de la sécurité et santé des livreurs ! Être vraiment écolo c’est d’utiliser des vélos musculaires !!!

Les livreurs qui roulent en vélo musculaire voire assistés d’un moteur limité à 25km/h sont épuisés car uber et deliveroo font faire de plus en plus de kilomètres avec le prix des courses de plus en plus bas … triste société , c’est l’esclavage du 21eme siècle