Scooters et motos électriques : un consortium pour des batteries communes

Michaël TORREGROSSA · 18 Sep 2021 16:30
Scooters et motos électriques : un consortium pour des batteries communes

Quatre acteurs incontournables du monde du deux-roues viennent de signer un accord pour concevoir des batteries échangeables à destination des véhicules électriques.

Après avoir signé une lettre d’intention le 1er mars 2021, le fabricant autrichien de motos KTM, le constructeur italien de scooters Piaggio et les firmes japonaises Honda et Yamaha ont procédé à la signature d’un accord concernant la création d’un nouveau consortium. Cette alliance baptisée « Swappable Batteries Motorcycle Consortium » (SBMC) va permettre le développement d’un standard commun pour les batteries.

Cet accord, qui concerne les cyclomoteurs, les scooters, les motos, les tricycles et les quadricycles électriques, est véritablement révolutionnaire. Le but visé par ce consortium consiste à développer des solutions permettant de résoudre les soucis d’interopérabilité au niveau des batteries mais aussi des infrastructures de recharge.

Les quatre entreprises partenaires souhaitent atteindre cet objectif via :

  • Le développement de caractérisations techniques communes aux systèmes de batteries échangeables
  • La confirmation de l’usage commun de ces systèmes de batteries
  • La promotion et la standardisation des caractérisations communes du consortium au sein des structures de normalisation européennes et mondiales
  • L’extension de l’usage des caractérisations communes du consortium à l’échelle planétaire

Accélérer le développement de l’électromobilité

En standardisant les normes des batteries des véhicules électriques afin de pouvoir les échanger plus facilement, ce nouveau consortium pourrait ainsi accélérer le développement de la mobilité électrique à travers toute la planète. Les quatre entreprises qui forment le consortium invitent tous les acteurs interagissant avec le secteur de la mobilité électrique à rejoindre leur alliance. Selon elles, cela enrichira l’expertise du SBMC et favorisera la diffusion des batteries interchangeables standardisées dans les années à venir.

« Nous espérons que le consortium SBMC attirera des entreprises qui partagent la même philosophie et qui souhaitent apporter des changements positifs au secteur de la mobilité électrique« , a déclaré Takuya Kinoshita, directeur des opérations commerciales de Yamaha Motor. « Chez Yamaha, nous sommes convaincus que cette alliance permettra la standardisation des diverses normes et caractérisations techniques, tout en promouvant mondialement les avantages des véhicules fonctionnant à l’énergie électrique. »

Sur le même sujet

SEAT MÓ 125 : le scooter 125 électrique en 5 points

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments