Test Winora F.U.B. 2W : un vélo cargo biporteur familial facile et performant

Le vélo cargo biporteur Winora F.U.B. 2W avec 2 enfants © Fabien Pionneau

Conçu pour le transport de jeunes enfants, le Winora F.U.B. 2W est avant tout destiné aux familles. Avec son puissant moteur Bosch et ses vitesses intégrées au moyeu, ce cargo biporteur se veut simple et performant.

Plébiscités pour leur volume de chargement, les vélos cargos ont le vent en poupe. Le fabricant allemand Winora ne pouvait résolument pas passer à côté de la tendance et propose ainsi son “F.U.B.”. Acronyme de “Family Utility Bike”, ce cargo à assistance électrique se décline en version biporteur (2W, à deux roues) et triporteur (3W, à trois roues).

Plus long, mais plus étroit que son frère à trois roues, le F.U.B. 2W se veut aussi plus maniable. Ce qui ne l’empêche pas d’afficher un poids total maximum en charge de 200 kg (vélo, cycliste et chargement compris ; 250 kg pour le F.U.B. 3W). Sa grande caisse avant peut accueillir deux enfants sur son banc intégré et même un troisième dans un maxi cosy fixé dos à la route (en option).Le Winora F.U.B. 2W est commercialisé à 5 199 €. Un tarif élevé dans l’absolu, mais dans la moyenne de ceux pratiqués par les marques concurrentes pour leurs cargos biporteurs électriques.

Le vélo cargo biporteur Winora F.U.B. 2W © Fabien Pionneau

Technologie : moteur Bosch Cargo, moyeu Shimano Nexus

Idéal pour un usage urbain, le moyeu à vitesses intégrées Shimano Nexus 5 choisi par Winora pour équiper son F.U.B. 2W s’avère très pertinent sur un vélo cargo pouvant être lourdement chargé. On peut, en effet, changer de vitesse à l’arrêt, ce qui permet de retourner facilement en vitesse 1 avant de démarrer.

Pour encore plus de facilité, le F.U.B. 2W embarque le puissant moteur pour cargo de chez Bosch, le Cargo Line. Avec son couple maximal de 85 Nm, les démarrages sont encore plus faciles.

L’alimentation électrique de l’engin est assurée par une batterie Bosch PowerTube de 500 Wh, placée en évidence sur la caisse du vélo à gauche du tube de direction. Une seconde batterie optionnelle peut être ajoutée sur un second support (optionnel lui aussi) placé en symétrie à droite, pour doubler l’autonomie. Comme d’habitude avec les motorisations Bosch, l’estimation de cette autonomie peut être réalisée grâce au calculateur d’autonomie du fabricant.

Le contrôle de l’assistance électrique se fait via une commande Bosch Purion à écran monochrome rétroéclairé. Une petite déception à l’heure où les commandes à écran couleur du Système Intelligent de Bosch se généralisent, mais il n’y a là rien de surprenant pour un vélo sorti en 2022. Il faut hélas se passer de connectivité sur ce Winora F.U.B. 2W.

Confort : un cadre en acier qui ne peut tout compenser

 

Si l’aluminium est le matériau phare de la grande majorité de nos vélos contemporains, l’acier est encore employé lorsqu’il s’agit de fabriquer des vélos robustes et confortables. Cela tombe bien, c’est justement l’objectif pour ce vélo cargo Winora qui doit pouvoir supporter de lourdes charges et ne pas malmener son conducteur et ses passagers. L’acier est, en effet, apprécié pour sa capacité à bien encaisser les vibrations grâce à sa relative souplesse.

Souple et raide à la fois

Le F.U.B. 2W s’avère ainsi assez confortable sur routes et chemins, à condition toutefois que leur revêtement ne soit pas trop dégradé. En effet, aucune suspension ne vient encaisser les chocs produits par les nids de poules, trottoirs et autres ralentisseurs. Le cadre en acier n’est ici d’aucun secours et les pneus Schwalbe Pick-Up de 2,15” de large (diamètre de 20” à l’avant, 26” à l’arrière), aussi bons soient-ils, ne contiennent pas un volume d’air suffisant pour absorber des impacts aussi prononcés.

La selle Royal Orbis est assez large pour assurer un soupçon de confort, mais ne compense pas l’absence de tige de selle suspendue. On pourra toujours en acquérir une ultérieurement pour préserver nos chères vertèbres si les trajets du quotidien sont trop cassants.

Une longueur à prendre en compte

Caractéristique des cargos biporteurs, leur grande longueur impose quelques précautions d’usage et une réflexion préalable quant à leur rangement. En effet, le F.U.B. 2W a beau employer une petite roue de 20 pouces à l’avant, sa longueur hors tout atteint tout de même les 2 m 55 environ. Pour comparaison, un vélo classique et un longtail compact comme le Riese & Müller Multitinker font généralement moins de 1 m 90.

Sa largeur n’est pas à négliger non plus, puisque sa caisse mesure tout de même 71 cm au plus large et dépasse donc de chaque côté du guidon. Se faufiler entre les barrières sécurisant l’accès aux voies cyclables s’avère quelque peu délicat, d’autant que le rayon de braquage du F.U.B. 2W est relativement faible. Ainsi, bien qu’il demeure plus étroit qu’un triporteur comme le F.U.B. 3W, n’est pas simple à manœuvrer dans les espaces étroits et à basse vitesse.

Un cadre totalement ouvert, des passagers bien installés

Heureusement, on pose facilement pied à terre en descendant de la selle, puisque son cadre est totalement ouvert. Nul besoin de pencher le vélo pour se mettre en selle ni même de lever la jambe bien haut.

Sur un vélo cargo, le confort et la sécurité des passagers sont aussi importants. Deux enfants peuvent prendre place sur un banc face à la route. Ils peuvent monter seuls dans la caisse en prenant appui sur un petit marchepied latéral. Une fois assis, ils sont attachés avec des ceintures de sécurité à 3 points. Des coussins peuvent être ajoutés pour améliorer leur confort.

Assis au plus proche de la colonne de direction, ils sont positionnés entre les deux roues du vélo, ce qui favorise un bon équilibre. Le vélo reste ainsi maniable même chargé. En revanche, mieux vaut qu’ils restent bien droits et ne penchent pas leur tête vers l’arrière, sous peine de voir buter leur casque dans les leviers de freins lorsqu’on tourne le guidon. Le banc peut néanmoins être avancé et la potence redressée pour réduire le risque que cela se produise.

Notre exemplaire de test était équipé de la capote de pluie, quasi indispensable en hiver, particulièrement durant notre essai durant lequel les épisodes pluvieux et venteux se sont succédé. Nos petits passagers sont pour leur part restés bien au sec et à l’abri des courants d’air. Cette capote de pluie paraît robuste et reste assez souple pour ne pas trop perturber la direction lors de coups de vent — mieux vaut toutefois rester prudent, car la prise au vent reste sensible. On peut regretter que le système de fermeture de la capote ne soit pas plus pratique. Celle-ci s’ouvre avec une fermeture éclair de chaque côté, mais ses volets sont maintenus par un simple scratch. Nous aurions apprécié un point d’accroche plus pratique et plus résistant, mais aussi une manière de sécuriser la capote pour réduire le risque qu’elle soit volée (289 € pièce tout de même).

Équipement : l’essentiel pour la ville

Le Winora F.U.B. 2W arbore un design plutôt classique. Avec son coloris bleu “navy matt”, il semble fait pour plaire au plus grand nombre. Ses finitions sont en tout cas soignées, les soudures de son cadre en acier se faisant discrètes.

Une bonne capacité de chargement

Sa grande caisse avant est par ailleurs bien intégrée et tout aussi bien finie. Sa structure est également en acier, mais ses flancs sont en polystyrène pour économiser quelques grammes sans pour autant compromettre la sécurité. Bien qu’il soit sensible aux griffures, ce matériau s’avère assez résistant aux chocs.

Le F.U.B. 2W dispose aussi d’un porte-bagages assorti à son cadre, compatible avec les fixations MIK HD et supportant jusqu’à 27 kg. De quoi installer un siège enfant, par exemple, pour transporter le petit dernier et réserver la caisse à des enfants plus grands et/ou des objets encombrants et courses, entre autres.

Une fois le vélo chargé, on peut compter sur sa large béquille centrale pour assurer une bonne stabilité. Les enfants peuvent monter seuls dans la caisse sans risquer de faire basculer le vélo. Cette béquille est par ailleurs facile à déployer lorsqu’on s’arrête. Il suffit d’appuyer sur son patin gauche puis de reculer le vélo. Le redémarrage se déroule tout aussi facilement en poussant le vélo pour rabattre la béquille automatiquement.

Stable et sécurisant

La protection du cycliste n’est pas négligée avec un carter de chaîne complet qui évite de salir ses bas de pantalons et des garde-boue qui couvrent bien les roues.

Pour ce qui est de l’éclairage, le F.U.B. 2W dispose d’un feu Axa Blueline à l’arrière et d’un phare Herrmans H-Black MR8 E émettant 180 lumens. Fixé sur la fourche, ce dernier tourne donc avec la roue et offre ainsi une bonne visibilité dans les virages. Son faisceau est assez large et projette assez loin pour rouler de nuit, y compris hors agglomération.

Winora a pensé à intégrer un antivol de cadre au niveau de la roue arrière de son F.U.B. 2W. Pratique pour les arrêts minutes et un bon complément d’un U pour les arrêts plus longs.

Conduite : souplesse et puissance

 

La conduite du F.U.B. 2W se fait tout en souplesse. On démarre facilement et son cadre en acier offre juste ce qu’il faut de rigidité pour assurer un comportement sain dans les virages ou à vitesse élevée. Il faut dire que l’on prend rapidement de la vitesse dans les descentes avec un cargo.

Son centre de gravité relativement bas aide par ailleurs à garder une bonne stabilité, même chargé. Les enfants étant bien centrés entre les 2 roues, le poids se fait moins sentir dans les virages.

La direction du Winora F.U.B. 2W se fait par des tringles et non par des câbles. Elle s’avère assez précise, mais l’angle de braquage est hélas un peu large, ce qui nuit à sa maniabilité à basse vitesse.

Cinq vitesses dans le moyeu

La transmission, pour sa part, est assurée par un ensemble chaîne et moyeu Shimano Nexus 5 à vitesses intégrées. Ce dernier offre un rapport de transmission de 263 %. Les démarrages sont aisés et le développement total est suffisant pour atteindre les 30 km/h sans mouliner. En revanche, l’écart de développement d’une vitesse à l’autre est élevé et entraîne une variation sensible de la cadence de pédalage. On s’y fait heureusement assez bien et ce nombre de vitesses réduit profite à la durabilité du moyeu, d’après Shimano.

Comme avec tous les moyeux de ce genre, il faut prendre l’habitude de stopper brièvement le pédalage au changement de vitesse pour ne pas endommager les engrenages. Une faible contrainte au regard du gros avantage de pouvoir changer de vitesse à l’arrêt.

Ce moyeu est aussi la garantie d’un entretien réduit. L’usage d’une courroie aurait été appréciable pour le minimiser encore plus.

Un moteur Bosch performant

Grâce au puissant moteur Bosch Cargo Line, le F.U.B. 2W profite d’une assistance électrique à la fois souple et performante. Le mode éco ne fait que compenser le surpoids du vélo et convient sur du plat, mais on passe vite au mode Tour, voire Sport dès que le vélo est chargé et que cela monte un peu. Les grosses montées se font en mode Turbo sans souffrir. Un mode auto aurait cependant été appréciable – Bosch proposant une telle fonctionnalité à ses partenaires.

L’assistance brille toujours par sa progressivité, le capteur de couple proposant un pédalage naturel. La coupure au-delà des 25 km/h réglementaire se fait également en douceur, grâce à une baisse progressive de la puissance délivrée par le moteur ; on ne souffre ainsi pas d’à-coups.

Ce moteur n’est cependant pas le plus silencieux du marché. Il est audible en environnement calme, mais on l’oublie vite au milieu de la circulation.

Un freinage efficace, mais qui manque un peu de mordant

Pour ce qui est du freinage, on peut compter sur un système hydraulique à étriers doubles pistons Magura MT4 et disques Tektro TR160 de 160 mm à l’avant comme à l’arrière. Nous avons trouvé qu’il manquait un peu de mordant. La distance d’arrêt en freinage d’urgence à 25 km/h reste néanmoins correcte, à environ 4 m à vide sur chaussée sèche et plate.

Autonomie : une seconde batterie en option

 

En version de base, le Winora F.U.B. 2W peut compter sur une batterie Bosch PowerPack de 500 Wh. De quoi rouler environ 40 km à vide (cycliste de 80 kg) en mode Turbo, si l’on se base sur notre trajet de test en ville et campagne par temps frais (12 °C environ), avec environ 300 m de dénivelé positif et une cadence de pédalage modérée (70 tr/min environ).

En se contentant d’un mode d’assistance inférieur tel que le mode Tour, on peut aisément dépasser les 50 km.

Pour les trajets plus longs ou si l’on ne veut pas charger trop souvent la batterie, il est possible d’installer une seconde batterie PowerPack sur un autre emplacement prévu à cet effet. Les batteries sont facilement accessibles si l’on souhaite les recharger en intérieur plutôt que sur le vélo lui-même.

Le Winora F.U.B. 2W est fourni avec un chargeur Bosch 4 A. Celui-ci recharge complètement la batterie de 500 Wh en 3 h 31.

L’avis de Cleanrider

NOTE GLOBALE
Confort & ergonomie
Conduite
Autonomie

 

Le Winora F.U.B. 2W est un vélo cargo biporteur électrique classique, mais bien conçu. Il s’avère simple et agréable à conduire grâce à sa bonne stabilité et à son moyeu à vitesses intégrées. On apprécie également la performance de son moteur Bosch Cargo Line et le naturel de pédalage qu’il réussit à préserver. L’absence de suspension s’avère toutefois préjudiciable au confort si l’on roule souvent sur des revêtements dégradés ou sur des pavés.

On a aimé On a moins aimé
  • Souplesse de conduite.
  • Assistance électrique naturelle et performante.
  • Bonne capacité de chargement.
  • Deuxième batterie en option.
  • Aucune suspension.
  • Faible angle de braquage.
À lire aussi Sélection : 3 vélos cargos biporteurs électriques pour tous les budgets

Fabien Pionneau
Fabien Pionneau

Journaliste

Cycliste et passionné de nouvelles technologies, Fabien a tout naturellement pris le virage du vélo à assistance électrique. Il en a fait l'une de ses spécialités en tant que journaliste tech et mobilité.

L’affiliation chez Cleanrider

Ce contenu vous est proposé par nos rédacteurs. Il est possible que cet article comprenne des liens d'affiliation : l'e-commercant pourra alors nous reverser une commission lors de l'achat d'un article. Pour vous, rien ne change. Les prix indiqués dans cet article sont susceptibles d'être modifiés.

En savoir plus


Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Patrico
4 mois il y a

Ce vélo cargo sera a mon avis dangereux ! Repartition des masses roues avant guidon! Et des dnfants en position Avancée Non! Derriere Monsieur ou Madame OK
Merci Thank you merci a vous tous