Trottinettes en libre service : Rome préfère renforcer les règles plutôt que de suivre Paris sur l’interdiction

Matthieu Lauraux · 7 Sep 2023 14:00 · 1
Trottinettes en libre service : Rome préfère renforcer les règles plutôt que de suivre Paris sur l’interdiction

Source : Unsplash/gabiontheroad

Interdites à Paris, les trottinettes électriques en libre-service n’effraient pas Rome. Si la cité italienne va réduire la voilure, elle va surtout renforcer les règles autour de leur utilisation.

L’interdiction des trottinettes en libre-service à Paris est en vigueur depuis le 1ᵉʳ septembre. Il s’agit là du fruit du vote citoyen opéré par la capitale le 2 avril dernier. Un mauvais signal pour cette méthode de mobilité, dont la capitale française était un des plus grands terrains de jeu en Europe.

Rome : baisse de vitesse et centre-ville à accès réduit

Nouvelle ombre au tableau, c’est désormais Rome qui décide de donner moins de place aux trottinettes électriques en libre-service. Contrairement à Paris, pas d’interdiction totale, ni de vote. Toutefois, la capitale italienne a décidé de changer les règles, et parmi elles le nombre de véhicules mis à disposition du public.

Au 1ᵉʳ septembre 2023, les trottinettes partagées passent ainsi de 14 500 unités à 9 000 à Rome. Cela représente par conséquent 3 000 engins pour chacun des trois opérateurs en place : Bird, Dott et Lime.

Le nouveau contrat passé entre les entreprises et la métropole dure 3 ans, et s’accompagne de restrictions. « La nouvelle réglementation permet au service de micro-mobilité électrique d’être meilleur, plus sûr et mieux distribué », a assuré le maire de Rome, Roberto Gualtieri.

La vitesse maximale est dorénavant fixée à 20 km/h, comme cela était le cas à Paris, contre 25 km/h auparavant. Certaines zones denses seront par ailleurs limitées à 6 km/h. Ensuite, la zone à trafic restreint ZTL ne pourra accepter que 90 trottinettes en libre-service simultanément, le centre historique limitant à 900 engins.

Plus de sévérité sur les infractions en trottinette en libre-service

Pour réduire les incivilités, les utilisateurs devront être âgés de plus de 18 ans et renseigner leur carte d’identité. Le stationnement change également avec des zones dédiées, afin d’éviter l’effet de jungle avec des trottinettes électriques garées partout et n’importe comment.

Trottinettes libre-service Rome
De trottinettes en libre-service Bird à Rome – Source : Unsplash/luckybeanz

Un QR Code et une plaque d’immatriculation permettront aussi d’identifier les trottinettes en libre-service. Une nouveauté qui se montrera utile en cas d’accident ou d’infraction. « Si le véhicule est abandonné dans des endroits dangereux, entraînant des dégradations et des perturbations, une amende sera infligée », précise le maire.

Enfin, une réduction tarifaire est possible pour les abonnés aux transports en commun « Metrebus », profitant de zones de stationnement au plus près.


Les bons plans trottinettes électriques

Tous les modèles de trottinettes électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Louis
5 mois il y a

/// La vitesse maximale est dorénavant fixée à 20 km/h […] contre 25 km/h auparavant \\\

La vitesse maximale était déjà fixée à 20 kmh sur le territoire nationale (par l’arrêté ministériel du 18 août 2022)