ebike-generation.com devient cleanrider.com

Verge TS : la moto électrique sans moyeu de RMK devient réalité

Michaël TORREGROSSA · 5 Nov 2019 17:00
Verge TS : la moto électrique sans moyeu de RMK devient réalité

Très proche du concept d’origine, la Verge TS a été révélée en première mondiale à l’occasion du salon EICMA à Milan. Premières livraisons attendues au printemps 2020.

Adieu RMK, bonjour Verge ! Si le nom de la marque n’est pas des plus adaptés pour la France, le constructeur finlandais profite de sa présence à EICMA pour terminer sa mutation, deux ans après la présentation du concept RMK E2.

Présentée comme la première moto électrique de série du constructeur finlandais, la Verge TS se révèle esthétiquement très proche du concept initial tout en allant plus loin sur la partie technique. Alors que le RMK E2 promettait 50 kW de puissance, la Verge TS grimpe à 80 kW (107 chevaux) et annonce un couple allant jusqu’à 1000 Nm. De quoi lui permettre de venir se frotter à la Zero SR/F sur le segment premium.

Côté batterie, le constructeur ne donne toujours pas d’indication quant à la capacité du pack utilisé. Il promet toutefois une autonomie allant de 300 kilomètres en ville à 200 km en extra-urbain. Sur la partie recharge, le modèle présenté à EICMA laisse clairement apparaitre un connecteur DC Combo pour la charge rapide. Malheureusement, le constructeur ne précise pas la puissance de charge tolérée.

A partir de 25.000 euros hors taxe

Disponible en pré-commande depuis quelques jours, la Verge TS est annoncée à partir de 24.990 €, soit environ 30.000 € une fois appliquée la TVA française.

Assemblée à Seinäjoki, en Finlande, la production du modèle débutera au printemps 2020 avec des livraisons prévues dans la foulée.

Sur le même sujet

Harley Davidson révèle un étonnant vélo chopper électrique

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ptit_Philou
1 année il y a

Moi j'aime bien la Verge, elle est jolie 🙂
Par contre le prix, Ca fait mal au Q !
C'est clair que c'est pas pour toutes les bourses… 🙂