Arc Vector : l’impressionnante superbike électrique en route vers la production

La rédaction · 22 Déc 2021 14:40
Arc Vector : l’impressionnante superbike électrique en route vers la production

Superbike électrique au design futuriste et aux performances exceptionnelles, l’Arc Vector prend enfin le chemin de la production. 

Une moto électrique qui a failli ne jamais voir le jour

L’Arc Vector a été présentée pour la première fois au salon de la moto EICMA en 2018. Entre cette présentation et aujourd’hui, son constructeur Arc Vehicle a traversé plusieurs périodes de « montagnes russes ». L’entreprise britannique a en effet été déclarée en faillite suite à des soucis avec ses investisseurs, avant d’être rachetée par Mark Truman (son fondateur) en 2020. Quoi qu’il en soit, elle est aujourd’hui de retour avec son deux-roues tant attendu…

Pesant 220 kg, l’Arc Vector arbore un design hyper futuriste digne d’un film de science-fiction. Le deux-roues est doté d’amortisseur Öhlins, de roues BST en fibre de carbone et de freins Brembo complémentés par un système de freinage qui récupère de l’énergie lors des décélérations.

La transmission de la moto s’effectue via une courroie et non via une chaîne comme sur le premier prototype. Les doubles bras oscillants en triangle du véhicule restent quant à eux inchangés. Il en va de même pour le moteur qui demeure intégré à l’arrière. Le châssis monocoque en fibre de carbone de l’Arc Vector protège sa batterie et permet de se passer d’un cadre traditionnel. Les suspensions avant et arrière du deux-roues, de même que ses autres composants, peuvent être fixés directement sur ce module.

Un prix élevé pour des performances impressionnantes

L’Arc Vector est équipée d’un moteur à aimant permanent qui lui permet d’atteindre une vitesse de pointe de 200 km/h et de passer de 0 à 100 km en 3,2 secondes. Sa batterie de 16.8 kWh offre une autonomie de 436 km et peut se recharger intégralement en seulement 40 minutes via un dispositif de charge rapide !

La moto électrique de Arc sera vendue au prix de 106 500 euros. Chaque exemplaire sera adapté à son acquéreur et assemblé manuellement en Angleterre. Son constructeur proposera deux accessoires optionnels : un casque HUD projetant des informations sur la visière et une combinaison haptique transmettant des messages tactiles.

Sur le même sujet

VanMoof V : le vélo électrique qui veut remplacer la voiture

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments