Bientôt une moto Kawasaki à moteur hydrogène ?

Michaël TORREGROSSA · 25 Sep 2022 10:00 · 3
Bientôt une moto Kawasaki à moteur hydrogène ?

Kawasaki et Toyota vont développer des moteurs à hydrogène pour les futures motos du constructeur nippon.

Si l’électrique à batteries est aujourd’hui une solution étudiée par la plupart des constructeurs, l’hydrogène est également dans le spectre de certaines marques dans le domaine du cycle. Chez Kawasaki, on prend le sujet très au sérieux. Déjà associé à Yamaha pour étudier la technologie, le constructeur nippon s’est rapproché de Toyota pour envisager l’utilisation de moteurs à combustion hydrogène pour ses futures motos.

Différent des véhicules à hydrogène comme la Toyota Mirai, le moteur hydrogène repose sur une conception plus simple qui s’affranchit de la pile à combustible et du moteur électrique. En lieu et place, un moteur combustion hydrogène en général dérivé d’un moteur thermique existant.

Toyota a pris une longueur d’avance et expérimente déjà la technologie à bord des Toyota Corolla et Yaris H2, engagées dans différentes compétitions en Europe et au Japon. Afin d’augmenter l’autonomie, le constructeur travaille également sur une technologie permettant d’utiliser l’hydrogène sous forme liquide plutôt que gazeuse.

À lire aussi Elektrode : le premier vélo électrique de Kawasaki en détail
L’architecture à moteur hydrogène développée par Toyota pour la Corolla H2

Dans le cas de Kawasaki, c’est un moteur de Ninja H2 (photo ci-dessus) qui serait converti à l’hydrogène et déployé dans différents démonstrateurs à deux et quatre roues.

Encore exploratoires, les travaux menés par Toyota et Kawasaki ne permettent pas de dire si une moto à moteur hydrogène Kawasaki apparaitra un jour sur le marché. Il est en revanche clair que la technologie intéresse un nombre croissant de constructeurs.

 

 


Tous nos modèles de motos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ffff
1 mois il y a

Après avoir enfin abandonné les effets d’annonce farfelus sur la voiture h2, voilà que la moto s’y met. Le réseau de fabrication verte et de distribution maillée sur tout un territoire, quels industriels ont prévu de s’en charger ?

1 mois il y a
Reply to  Ffff

Tu es au courant qu’ils n’ont jamais abandonné les annonces de voiture h2 avec moteur thermique à hydrogène. Puisque Toyota à prévu de commercialiser d’ici 2 à 3 ans une Corolla cross à hydrogène avec moteur thermique au Japon.😁
Je ne sais pas si tu es au courant mais il y a 2 ans Toyota et Mazda ont créer l’alliance SaveTheEngine qui est aujourd’hui rejoint par la majorité des constructeurs auto/moto japonais dont Yamaha et Kawasaki justement. Dans le seul but de développer en commun l’hydrogène pour moteur thermique et les E fuel.
Comme mentionné brièvement dans cette article, en 2021, Toyota envoie au super taikyu une Corolla à hydrogène équipé du moteur 3 cylindre de la GR Yaris, qui à d’ailleurs refait l’épreuve cette année et conduite durant ces deux années par le PDG lui même. Toyota avait présenté le prototype de la GR Yaris H2 avec le moteur qui avait équipé la Corolla du super taikyu 2021 et ce modèle précisément à couru au rallye d’Ypres il y a un mois au coté du légendaire kankkunen et encore une fois du PDG de Toyota. Sans compté les moteurs qu’ils ont développés comme le V8 Lexus transformé en monstre à hydrogène par Yamaha ou le moteur de cette moto avec Kawasaki. Je t’invite vraiment à aller voir ma playlist actu go sur ma chaine YouTube All Motors Glory ou la vidéo « Toyota sauve le moteur thermique grâce à l’hydrogène »

Ah oui, @cleanrider, la photo du 3 cylindre dans votre article, ce n’est pas le moteur ninja, mais le moteur de la GR Yaris à hydrogène présenté en vidéo lors de la présentation de la Corolla h2 l’année dernière, si jamais .

Cinos
1 mois il y a
Reply to  Ffff

Cela va dépendre de l’utilisation de l’hydrogène dont ils parlent.
Soit un moteur électrique avec électrolyse, soit un moteur thermique (on injecte alors de l’hydrogène dans les pistons).
Quel que soit leur choix, aucun des deux n’est vraiment efficace.