Ce feu arrière pour vélos sert aussi de radar et de rétroviseur caméra pour votre sécurité

Matthieu Lauraux · 9 Août 2023 17:00 · 3
Radar caméra vélo Alps Alpine

Source : Alps Alpine

Le fabricant japonais Alps Alpine a développé un boîtier tout-en-un, combinant feu, radar arrière et caméra pour voir derrière soi à vélo électrique. Véritable condensé de sécurité, le Ride Saftey System fait également office de dashcam.

Être au guidon d’un vélo électrique dans les grandes villes, c’est profiter du plein air et d’un mode de déplacement actif. Un véritable plaisir qui s’accompagne cependant parfois d’un sentiment d’insécurité. Parce qu’il faut bien l’avouer, se retrouver au milieu des voitures, de camions, de bus, motos ou encore scooters peut amener à se sentir vulnérable. Si installer un rétroviseur peut être une solution bien pratique pour gagner en confiance, cet accessoire peut paraitre très archaïque face à ce nouveau système numérique venu du Japon.

Feu stop, radar, caméra, dashcam, tout est là

Alps Alpine, entreprise initialement portée sur l’électronique automobile, a ainsi conçu un boîtier à destination des cyclistes. L’idée est d’offrir un système combinant plusieurs fonctions. Déjà, le Ride Safety System est doté de petites diodes, servant de feu arrière pour améliorer sa visibilité à vélo électrique. Il intègre par ailleurs une fonction stop en cas de freinage, mais ne comporte cependant pas de clignotants.

Baptisé RS1000, cet accessoire pour vélo sert également de rétroviseur numérique. Sa caméra grand angle et haute définition permet d’avoir une vue sur le trafic derrière soi, évitant ainsi de contorsionner sa tête. Ce retour vidéo utilise une application mobile (iOS ou Android), aucun écran n’étant fourni.

Radar caméra vélo Alps Alpine écran
Source : Alps Alpine

Mais, ce petit boîtier est bien plus qu’un simple miroir numérique. En effet, Alps Alpine y a aussi ajouté un radar arrière, à l’instar du Garmin Varia ou du Magene L508. À l’approche d’une voiture, le système envoie une alerte visuelle dans la vue caméra en entourant les véhicules susceptibles d’être un danger, surtout si arrivant à grande vitesse.

La technologie reposerait sur l’IA, combinant vitesse et taille des véhicules. L’enregistrement automatique de la vidéo en cas d’accident est proposé, comme cela est le cas sur une dashcam (mais arrière). Bémol, la batterie ne propose que 2 heures d’autonomie, après quoi il faut passer par la case recharge via le connecteur USB-C.

Une caméra radar pour vélos électriques… et trottinettes ?

Ce genre d’outil est assurément un plus si vous êtes un cycliste régulier, évoluant dans une circulation dense. Mais il peut aussi être un gage de sécurité pour un sportif à la campagne, où la différence de vitesse avec les voitures est importante. Compatible porte-bagages et tige de selle, on peut aussi imaginer attacher le boîtier sur son sac, et même à trottinette électrique, scooter, voire moto.

Alps Alpine Ride Safety System RS1000
Source : Alps Alpine

Toutefois, le prix de ce Alps Alpine RS1000, dévoilé à l’Eurobike cet été, est un peu élevé. Ce Ride Safety System est au tarif de 449 € avec une disponibilité pour le moment limitée à Allemagne. On dépasse ainsi largement les 299 € du radar Garmin évoqué plus haut.


Annonces

Commentaires

3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Kimo
6 mois il y a

Ils ont rien inventé, il y a déjà une société hors les deux autres dessus qui propose ce produit et pour moins élevé, en plus la batterie dure deux heures et une batterie doit moins être de 9 h
Ça sera pour personne sur le marché

Kimo
6 mois il y a

Ce n’est pas le premier à créé cette objet , ça existe déjà sur le marché

Louis
6 mois il y a

Selon moi ce gadget, qui est de plus assez cher comme noté dans l’article, risque paradoxalement de n’améliorer pas la securité du cycliste parce que c’est difficile installer « l’écran » dans une position adaptée. Peut-être c’est mieux le bon vieux miroir même s’il peut sembler un peu demodé..