Dubaï, bientôt la ville la plus cyclable du monde ?

Adeline ADELSKI · 10 Déc 2023 8:00 ·
piste-cyclable-dubai-02

En pleine COP28, la première ville des Émirats Arabes Unis annonce travailler sur un plan de transformation de la mobilité urbaine, qui prévoit de nombreuses infrastructures cyclables. L’ambition est claire : faire de Dubaï la ville la plus accueillante du monde pour les cyclistes d’ici à 2040.

Quand Dubaï tente de verdir son image avec un projet de mobilité durable

Joli timing. La 28e Conférence des Parties sur les changements climatiques (COP28) s’est ouverte à Dubaï le 30 novembre, où elle accueille jusqu’au 12 décembre les chefs d’État et de gouvernement de 197 pays ainsi que de nombreuses agences, associations, syndicats, etc. Le choix de la ville-hôte a suscité de vives critiques, étant donné que les Émirats Arabes Unis sont le septième producteur mondial de pétrole et que le président de la COP, le Sultan Ahmed al-Jaber, est lui-même à la tête de la principale compagnie d’hydrocarbures du pays, l’Abu Dhabi National Oil Company. Pour faire passer la pilule, la ville de Dubaï vient d’annoncer qu’elle prépare une étude nommée « Dubai Cycle City 2040 », qui vise à inverser les modes de transport pour permettre aux habitants de se rendre à pied ou à vélo dans les principaux points d’intérêt de la ville.

Une autoroute cyclable de 93 km de long

Pour réaliser ce plan, c’est l’agence d’urbanisme URB qui a été sollicitée. Son PDG, Baharash Bagherian, explique : « Notre rôle en tant qu’urbanistes a évolué pour devenir des acteurs du changement. Il ne s’agit plus seulement de planifier de nouvelles villes durables, mais aussi de planifier de nouveaux types d’actifs pour les villes existantes, dans un but précis : les rendre plus durables. La Dubai Cycle City 2040 est l’incarnation de cet esprit d’entreprise ».

Dubaï, bientôt la ville la plus cyclable du monde ?

L’objectif affiché par l’entreprise est de faire de Dubaï une ville encore plus avancée que Copenhague et Amsterdam en matière d’infrastructures cyclables. Un défi de taille pour la ville de 3,5 millions d’habitants, nombre qui pourrait doubler d’ici à 2040. Le futur réseau cyclable dubaïote comprendra différents types d’infrastructures qui, combinées, pourraient offrir plus de 1 000 km de pistes cyclables. Parmi elles, on trouve « The Loop » (la boucle), 93 kilomètres de voies cyclables couvertes – et climatisées (hum !) – qui permettront de faire du vélo et de la marche le principal mode de transport pour les déplacements quotidiens de plus de 80 % des habitants de Dubaï d’ici à 2040, d’après URB.

À l’heure du défi climatique, il est temps que les villes qui tournent uniquement autour de la voiture fassent bouger les lignes. Reste à voir si ces annonces se traduiront par un réel changement des comportements et des mentalités.


Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments