Greyp T5 : le nouveau vélo électrique high-tech à grande autonomie

Michaël TORREGROSSA · 17 Juil 2021 8:50
Greyp T5 : le nouveau vélo électrique high-tech à grande autonomie

Dernier né de la gamme de vélos électriques de la firme croate, le Greyp T5 se distingue par sa grande autonomie et ses équipements high-tech.

Jusqu’ici concentré sur le segment des VTT électriques, Greyp met ses roues sur le bitume avec le nouveau T5. Dernier né de la firme croate, filiale du constructeur Rimac, le Greyp T5 se classe dans la catégorie des vélos urbains/trekking.

Sur la partie matérielle, le nouveau vélo électrique de Greyp hérite des technologies de ses cousins tout-terrain. Monté sur des grandes roues de 29 pouces et équipé d’un dérailleur SRAM NX Eagle 12 vitesses, il reçoit une batterie de 700 Wh placée sur le cadre. Bien plus grosse que la plupart des modèles trekking du marché, celle-ci autorise jusqu’à 100 km d’autonomie en une seule charge.

Côté motorisation, le T5 reste conforme à la législation européenne avec une assistance limitée à 25 km/h. Intégré au pédalier, le moteur développe jusqu’à 90 Nm de couple et 250 watts de puissance nominale.

Un vélo électrique ultra-connecté

Au-delà de ses performances techniques, c’est la technologie embarquée qui distingue le Greyp T5 des autres modèles du marché. Comme tous les vélos électriques Greyp, le T5 est livré avec une carte e-SIM. Intégrée au moteur, celle-ci offre une connexion permanente, cryptée via une blockchain.

L’ensemble est lié à une application mobile qui peut faire office de tableau de bord et permet à l’utilisateur d’accéder à un certain nombre de fonctionnalités à distance (localisation, verrouillage, coupe circuit etc…).

Un tarif haut de gamme

Proposé en trois tailles de cadre, le Greyp T5 reste avant tout un vélo électrique premium. Dans sa configuration de base, son prix débute à partir de 4 499 €. Facturée 5 499 €, une seconde version suréquipée est également disponible.

Sur le même sujet

MV Agusta lance une trottinette électrique au look d’enfer
Ducati Pro-III : une trottinette électrique encore plus performante
Mopar 500 Iride : la trottinette électrique inspirée de la Fiat 500
Hyundai veut intégrer une trottinette électrique au coffre de ses voitures

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
clinmiro
4 mois il y a

Pour celui qui a les moyens et qui aime les gadgets, pourquoi pas…
Perso je suis très satisfait de mon Kalkhoff de route (bien coupleux) et mon VTT Bosch performance CX (terrible de puissance et souplesse)…de plus 2 vélos pour le prix d’un Greyp T5 🤗