L’image positive du vélo transcende les bords politiques

Adeline ADELSKI · 3 Avr 2022 11:00 · 0
L’image positive du vélo transcende les bords politiques

En janvier dernier, un sondage réalisé par OpinionWay pour la Fédération française des Usagers de Bicyclette (FUB) s’est intéressé au rapport personnel des Français au vélo. Leurs usages et avis ont été recueillis sous le prisme de leur genre, âge, catégorie socio-professionnelle, le type de commune dans laquelle ils vivent et leurs intentions de vote au premier tour des élections présidentielles 2022.

Si la grande majorité des Français interrogés savent faire du vélo, 40 % d’entre eux manquent encore de confiance pour pratiquer le cyclisme au quotidien. C’est notamment le cas de la moitié des plus de 65 ans. Mais si les conditions matérielles près de chez eux étaient meilleures (pistes cyclables, stationnements sécurisés), 53 % des personnes interrogées déclarent qu’elles utiliseraient davantage le vélo. Parmi eux, la grande majorité fait partie des sympathisants de Yannick Jadot, candidat écologiste ou de Jean-Luc Mélenchon, représentant de l’Union Populaire, tandis que 62 % des électeurs d’Éric Zemmour annonce qu’ils ne prendraient pas plus leur bicyclette.

À lire aussi [Roue Libre] Pourquoi les pistes cyclables doivent être sanctuarisées

Source : Sondage OpinionWay pour la FUB

Pour un plan de développement du vélo en France

Source : Sondage OpinionWay pour la FUB

Dans ce sondage, OpinionWay pour la FUB a demandé si les participants étaient favorables à ce que les candidats à l’élection présidentielle renforcent le développement du vélo. Près de 8 sondés sur 10 ont répondu positivement. Parmi ceux qui ne le souhaitent pas, on trouve légèrement plus de Parisiens ! Sans grande surprise, 97 % des électeurs de M. Jadot sont favorables à cette mesure, mais il est agréable de noter que les Français de tous bords politiques se sentent concernés, car la valeur la plus basse à cette question est 61 % pour les électeurs de M. Zemmour.

À lire aussi Employeurs, développez la culture vélo de votre entreprise

Pas de clivage politique pour la petite Reine

Source : Sondage OpinionWay pour la FUB

L’enquête prouve en effet qu’au-delà des différences d’opinion politique, d’âge ou de lieu de vie, le vélo reste important pour les Français.

En moyenne, les personnes sondées souhaitent que la France se fixe pour objectif que 16 % des déplacements s’effectuent à vélo, soit 5 fois plus qu’aujourd’hui. Les 18-34 ans, les cyclistes et les sympathisants de gauche et de Marine Le Pen sont un peu plus ambitieux que les autres. Mais les électeurs d’Emmanuel Macron, Valérie Pécresse et Éric Zemmour appellent également à fixer des objectifs plus élevés.

Les mesures à mettre en place pourraient être la généralisation de l’apprentissage du vélo dès l’école primaire (87 % sont favorables), la création de places de stationnement sécurisées dans les gares (88 % sont favorables) ou dans les copropriétés (86 % sont favorables), le doublement du réseau de pistes cyclables sur tout le territoire (80 % sont favorables), l’obligation du forfait mobilité pour les employeurs (76 % sont favorables) ou encore l’extension de la prime à la conversion (72 % sont favorables).

Source : FUB

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments