Matter 07 : la moto électrique à boîte de vitesses manuelle

Philippe SCHWOERER · 30 Nov 2022 8:30 · 2
Matter 07 : la moto électrique à boîte de vitesses manuelle

La startup indienne Matter a dévoilé lors d’une cérémonie officielle à l’américaine sa première moto électrique aux caractéristiques plutôt étonnantes. Difficile d’en valider les choix sans l’avoir essayée ou même vue de près. Beaucoup de mystères subsistent autour de cette machine, à commencer par le nom que nous déduisons des inscriptions sur le carénage.

Une boîte manuelle… pour quoi faire ?

Adopter une boîte de vitesses manuelle sur une moto électrique est-il une bonne idée ? S’il s’agit de conserver cet équipement pour le plaisir du pilotage, afin de se rapprocher du comportement d’une machine thermique, pourquoi pas.

Peut-être que les Bikers y seront sensibles. Les avis des premiers à avoir testé la Matter 07 permettront de savoir si le choix est judicieux à ce niveau. Et pour l’efficience ? Avec une patate pleinement disponible doublée d’une accélération linéaire, les motos électriques font la différence sur le terrain avec les thermiques et affichent une forte identité de plus en plus appréciée.

Par ailleurs, l’absence de boîte classique permet d’éviter la casse au niveau d’une pignonnerie qui serait fortement sollicitée du fait du couple important.

Ôtez-nous le doute !

Si les constructeurs de voitures et motos électriques ont abandonné la boîte manuelle, ce n’est pas pour rien. Elle subsiste souvent dans les conversions de véhicules thermiques pour des raisons économiques. Leurs utilisateurs décollent le plus souvent le véhicule en deuxième, justement pour ne pas endommager la mécanique.

Pour l’efficience, quelques marques, dont Porsche, proposent 2 vitesses, la seconde étant une sorte de surmultipliée pour gagner en efficacité énergétique une fois l’engin lancé. Voilà pourquoi la boîte manuelle 4 de la Matter 7 sème le doute.

Cette machine se présente sous une allure sportive. On imagine dès lors s’évader avec elle sur les routes, à une allure plutôt soutenue, en avalant des kilomètres et des kilomètres d’asphalte. Sauf que…

Moto électrique indienne Matter 07

Batterie 5 kWh ?

La batterie lithium-ion qui équipe la machine indienne affiche une capacité énergétique ridicule pour un usage route. Elle n’est que de 5 kWh. Par comparaison, celle de la SR de Zero Motorcycles est de 20,9 kWh, c’est-à-dire plus du quadruple ! La puissance de l’Américaine est de 55 kW, quand celle de la Matter est de 10,5 kW, mais pour un couple de 520 Nm.

Les chiffres cassent le rêve, et le constructeur indien ne nous rassure pas en conservant secrètement l’autonomie et la vitesse de pointe. Comme pour le nom de la machine, il faut apparemment deviner également ces dernières en menant l’enquête sur le site dédié. On trouve les valeurs suivantes : 95 km/h en mode sport, 70 km/h en City, et seulement 30 km/h en Eco. Mais sont-ce bien les vitesses maximales ?

La 07 joue-t-elle seulement dans la même cour que la SR ? Il s’agit sans doute davantage d’une urbaine qui veut faire genre. Dans ce cas, la boîte 4 manuelle semble encore plus incompréhensible. Dommage que le constructeur ne cible pas dans sa communication les utilisateurs potentiels. Un essai filmé serait également un plus.

À lire aussi Ultraviolette F77 : la moto électrique indienne low-cost en approche

Moto électrique indienne Matter 07

Startup technologique

Tout ce flou autour de la 07 confirme le sentiment né lors de la présentation officielle : Matter serait davantage une startup technologique qu’un constructeur. Rien que le temps consacré à l’écran tactile LCD 7 pouces avec navigation qui sert de tableau de bord de bord le laisse penser très fort. Là, les chiffres pleuvent plus facilement : processeur avec 3 GB de RAM, 4G, Wi-Fi, Bluetooch 5.0, IMU 9 Axis…

La dalle est un modèle du genre, très design, avec un graphisme exemplaire pour une moto et une multitude d’informations, jusque dans l’inclinaison du cadre. On a même une cartographie GPS et la possibilité de répondre à un appel smartphone après couplage des 2 appareils.

Au fait, on a des chiffres sur la présentation de l’écran qui peuvent permettre de calculer une autonomie : consommation de 32 Wh/km, 8,10 kWh pour 252 km. Ce qui donnerait alors 156 km d’autonomie pour la batterie de 5 kWh, à condition que cette valeur représente bien une capacité exploitable et non brute. Dans ce dernier cas, il faudrait retrancher entre 5 et 10 km.

À lire aussi Scooter électrique : le géant Gogoro arrive sur le marché indien

Moto électrique indienne Matter 07

Système de refroidissement liquide

Autre système que Matter met facilement en avant : celui du refroidissement qui s’occupe à la fois du moteur développé en interne, de la batterie et du contrôleur. Une vidéo présente la machine en gris, bleu, jaune ou rouge. Un petit coffre de seulement quelques litres prend place à la place du réservoir. Il ne permettra pas d’y loger un casque intégral.

Que sait-on d’autre sur la 07 ? Elle dispose d’une clé main libre, d’une fonction pour la déplacer facilement en avant ou en arrière pour la garer, d’un éclairage entièrement Led, d’une application smartphone, d’un freinage à disque avec ABS sur les 2 roues et d’une recharge à 5 A. Les images montrent une suspension à fourche télescopique à l’avant et à 2 amortisseurs à l’arrière.

Selon la startup, la machine a été testée avec succès par des températures s’étalant de -10 à 55° C. Les incertitudes qui demeurent voudraient reléguer la Matter 07 au rang de prototype. Pourtant la firme indienne compte bien la livrer dès le premier semestre 2023. Elle sera soit géniale, soit décevante.

Moto électrique indienne Matter 07

 


Tous nos modèles de motos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Untypelambda
1 mois il y a

La boite manuelle n’est pas ridicule puisque le couple sur un VE s’écroule à haut régime.

CYRIL
1 mois il y a

Certains constructeurs automobiles ont remplacé la boîte de vitesse par un 2nd moteur électrique. Moins de contraintes et moins de poids. Un moteur optimisé pour la ville et un autre pour les voies rapides