Motto : le vélo électrique au prix du Passe Navigo

Adeline ADELSKI · 17 Mar 2022 8:30 · 0
Motto : le vélo électrique au prix du Passe Navigo

Motto lance une offre de location de vélos électriques longue durée pour 75 € par mois. Pour l’instant limité à Paris, le service pourrait s’étendre à d’autres villes françaises, européennes, et même aux États-Unis.

La location de vélos électriques urbains à long-terme séduit de plus en plus de Parisiens. Après Véligo, qui propose 6 mois d’essai pour convaincre les citadins d’acheter un vélo à assistance électrique et chez qui les listes d’attente sont longues, on attend toujours l’offre de Fusion, annoncée en septembre dernier. Aujourd’hui, c’est Motto, fondée en 2021 par Driss Ibenmansour, Pierre-François de Rougé et Antoine Bouttier, qui propose ce même type de service… En bien plus cher.

Un vélo électrique à 75 €/mois

Si Île-de-France Mobilités loue vélos écletriques 40 € par mois et ses e-cargos 80 €, l’abonnement Motto revient à 75 € mensuels, soit le même montant que le forfait Navigo qui permet de prendre les transports en commun dans la région. Dans cette somme sont inclus : le vélo avec son antivol, l’assurance vol et casse, l’entretien, la maintenance et la réparation sous 48 heures.

Essayer le vélo électrique, et pourquoi pas l’adopter

Premier avantage mis en avant par Motto, l’abonnement est sans engagement, ni durée imposée. Appelée pompeusement « conciergerie », l’offre consiste en une application mobile qui permet, en plus des fonctionnalités habituelles (GPS, déverrouillage à distance, statistiques), de contacter l’équipe Motto à tout moment. Notamment en cas d’accident, perte, vol ou tout besoin d’assistance. Pour cela, l’entreprise dispose de son propre atelier de réparation à Paris et travaillera avec Cyclofix en cas de pic d’activité.

La start-up a choisi un vélo élégant et moderne, noir mat, disponible en cadre ouvert ou cadre haut. La version actuelle assure 80 km d’autonomie, trois modes de conduite et une batterie amovible de 500 Wh située sous la selle.

À lire aussi Essai ZEWAY SwapperOne : que vaut le Gogoro français ?

Un prix justifié par les crises actuelles

Motto ambitionne de déployer 1 000 vélos électriques cette année. Driss Ibenmansour a expliqué à Maddyness que la supply chain demeurait un point de tension fort, notamment à cause de la pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine : « Le prix de production a vraiment augmenté. Sur les matières premières, nous estimons qu’il est entre 30 et 40 % plus cher que le prix pré-pandémie. Sur le transport, nous sommes six fois plus chers. »

Mais grâce à une récente levée de fonds de 4 millions d’euros réalisée auprès de Cassius Family et Founders Future, ainsi que plusieurs business angels français et américains, Motto devrait pouvoir se développer à Paris, dans deux autres villes françaises puis à Londres, et pourquoi pas aux États-Unis où le marché est balbutiant.

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments