Propulsé par Decathlon, Neomouv accélère la cadence

Fabien Pionneau · 25 Août 2023 7:00 ·
Neomouv à Decathlon en 2021

Un espace dédié aux vélos Neomouv en 2021 dans un Decathlon

Apparu en 2020 dans les rayons de Decathlon à la faveur du fort engouement pour les vélos à assistance électrique, le fabricant sarthois de vélos à assistance électrique Neomouv espère tripler sa production et se développer en Europe.

Malgré ses 20 ans d’âge, Neomouv ne s’est véritablement fait connaître du grand public que récemment. Ses vélos colorés sont venus compléter l’offre du géant bleu de l’équipement sportif, à une période où celui-ci rencontrait des difficultés à satisfaire la demande avec ses modèles urbains et tout chemin quelque peu vieillissants sur le plan technologique. Désormais largement distribués dans les magasins comme sur le site Internet de Decathlon où ils font régulièrement l’objet de promotions (Neomouv Ekia 2 et Neomouv Allegria 2 à – 500 €), les vélos Neomouv gagnent en popularité.

Plus dynamique, l’entreprise sarthoise a vite su trouver sa place avec ses vélos, suivant le même principe de bon rapport qualité prix pour lequel Decathlon est connu. Peints et assemblés au Portugal, les VAE Neomouv mettent notamment l’accent sur leur motorisation maison, baptisée Neoassist et conçue avec la firme japonaise Vinka.

Dans les colonnes de La Tribune, la directrice générale de Neomouv Sophie Guieysse explique que son entreprise n’entend pas s’arrêter en si bon chemin pour se démarquer : connectivité développée avec la startup lilloise Trakcap (traceur GPS, téléassistance…), refonte de la signature visuelle de la marque et de ses vélos avec le designer Olivier Shaack (TV5Monde, Canal+), nouveaux vélos cargo en 2024 (un longtail et un triporteur)…

L’entreprise fléchoise compte aussi et surtout sur sa récente acquisition — via sa maison mère VAxE — de la manufacture Unibike qui assemblait déjà ses vélos. “Nous nous donnons cinq ans pour atteindre le cap des 100 000 vélos”, ambitionne Sophie Guieysse, dans un contexte inflationniste de ralentissement des ventes et de surstock chez les revendeurs. Une multiplication par trois de la production de vélos Neomouv s’inscrivant dans un plan de développement à l’international. Déjà présente en Espagne et en Grande-Bretagne via des filiales (15 % de son chiffre d’affaires en 2022), la marque désire maintenant conquérir la Belgique, l’Italie et l’Allemagne.

Source : La Tribune

Fabien Pionneau
Fabien Pionneau

Journaliste

Cycliste et passionné de nouvelles technologies, Fabien a tout naturellement pris le virage du vélo à assistance électrique. Il en a fait l'une de ses spécialités en tant que journaliste tech et mobilité.

L’affiliation chez Cleanrider

Ce contenu vous est proposé par nos rédacteurs. Il est possible que cet article comprenne des liens d'affiliation : l'e-commercant pourra alors nous reverser une commission lors de l'achat d'un article. Pour vous, rien ne change. Les prix indiqués dans cet article sont susceptibles d'être modifiés.

En savoir plus


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments