ebike-generation.com devient cleanrider.com

Et si Tesla se lançait dans le vélo électrique ?

Michaël TORREGROSSA · 29 Nov 2020 6:00
Et si Tesla se lançait dans le vélo électrique ?

Pour créer le Tesla Model B, le designer Kendall Toerner s'est inspiré des réalisations de la marque californienne pour imaginer un vélo électrique aux performances originales.

Révolutionnaire dans le domaine de la voiture électrique, Tesla n’a jamais passé le cap du deux-roues. Si le patron de la marque semble clairement opposé au lancement d’une moto électrique, Tesla a déjà montré qu’il pouvait investir d’autres marchés en présentant fin 2017 un le Tesla Cyberquad. Alors pourquoi pas un vélo électrique ?

En attendant que le constructeur se décide à franchir le pas, le designer Kendall Toerner a décidé de prendre les devants en imaginant ce à quoi pourrait ressembler un futur vélo électrique Tesla. S’inspirant des réalisations du constructeur, le designer a imaginé un vélo au look très épuré avec des lignes proches de celles d’un vélo de course en rupture avec celles des cycles traditionnels.

Un moteur dans chaque roue et un guidon fixe

Au-delà du design, Kendall Toerner a également poussé sa réflexion sur la partie technique. Tesla oblige, les systèmes d’aide à la conduite sont évidemment de la partie avec un ensemble de capteurs et un LIDAR permettant de balayer les environs pour construire une bulle de protection virtuelle autour du cycliste. Un dispositif proche de l'Autopilot de Tesla et du système proposé par Damon sur sa moto électrique.

Au niveau de la conduite, le fonctionnement est là aussi original. Une simple pression sur le guidon permet ainsi de faire tourner la roue tandis que les capteurs permettent d’éviter les nids de poules ou autres déformations de la route. Sur le cadre, un dispositif d’affichage permet de suivre les principales informations liées au vélo telle que la capacité de la batterie.

En matière de performances, difficile d’imaginer des choses folles car les caractéristiques des vélos électriques restent très encadrées par la réglementation (surtout en Europe, beaucoup moins aux Etats-Unis). Mais là encore, le Tesla Model B parvient à innover ! Equipé d’un dispositif « dual motor » avec un moteur électrique intégré à chaque roue, il reçoit des amortisseurs directement intégrés dans les jantes.

Bien évidemment, tout cela reste très conceptuel et ne préfigure pas vraiment ce vers quoi s'orientera Tesla s'il était amené à lancer son propre vélo à assistance électrique.

Et vous ? Que pensez-vous de ce concept ? Seriez-vous prêt à acheter un vélo électrique signé Tesla ? N'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires !

Sur le même sujet

Harley Davidson révèle un étonnant vélo chopper électrique

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ptit-philou
9 mois il y a

C'est plutôt moyen d'utiliser un nom connu pour faire connaître son travail : ce designer n'a rien à  voir avec Tesla et colle le nom partout pour qu'on parle de lui.
Au delà  de la validité des choix techniques, qui semblent très discutables, l'éthique et l'honnêteté sont très limites…
Moi aussi je vais dessiner une soucoupe volante électrique, et coller le logo Tesla dessus pour qu'on publie mes dessins 🙂