Test Riese & Müller Multitinker : une alternative urbaine à la voiture qui offre plaisir et polyvalence

Fabien Pionneau · 18 Déc 2023 7:00 ·

Riese & Müller Multitinker Touring © Fabien Pionneau

Pensé comme une alternative urbaine à la voiture, le Multitinker de Riese & Müller se veut vélo à tout faire. Compact et polyvalent, ce vélo à assistance électrique de type longtail a aussi su nous séduire par son comportement routier et ses performances.

Pas plus imposant qu’un vélo classique malgré son porte-bagages allongé, le Multitinker du fabricant allemand Riese & Müller fait partie de la catégorie des longtails compacts. Il est conçu pour se faufiler dans la ville avec son chargement et sans encombrer le garage ni les parkings à vélos.

Riese & Müller Multitinker Touring © Fabien Pionneau

Son gabarit réduit ne l’empêche pas d’accueillir jusqu’à deux enfants ou même un adulte sur son porte-bagages. Un porte-bagages qui peut bien sûr accueillir également des marchandises et soutenir de larges sacoches optionnelles, en plus du chargement que l’on pourra disposer sur un porte-bagages avant. Un vrai petit longtail à tout faire, en somme, qui profite qui plus est d’un équipement haut de gamme.

Riese & Müller Multitinker Touring © Fabien Pionneau

Les vélos Riese & Müller s’inscrivent dans un segment haut de gamme et le Multitinker ne déroge pas à la règle. La version Touring est ainsi commercialisée à partir de 5 749 € et notre exemplaire de test frôle les 6 000 € avec ses quelques accessoires de transport (kit passager, sacoche avant et chaîne antivol). Une version Vario à transmission par courroie et moyeu Enviolo 380 à variation continue est également proposée à partir de 6 259 €.

Technologie : moteur Bosch CX, transmission Shimano Deore

Bien qu’il soit très pratique de disposer d’un moyeu à variation continue ou vitesses intégrées sur un vélo de ville, le Multitinker Touring opte pour une transmission classique à chaîne et dérailleur. Une transmission de qualité cependant, la Shimano Deore à 10 vitesses, réputée pour sa robustesse et sa fiabilité. Il s’agira simplement de ne pas hésiter à changer régulièrement de braquet pour bien l’exploiter.

La motorisation Bosch Performance Line CX choisie par le fabricant pour accompagner ce Multitinker s’avère néanmoins assez puissante pour donner le coup de pouce nécessaire au démarrage, même si l’on a oublié de retourner à un petit braquet avant de s’arrêter.

Logée dans le tube diagonal, la batterie Bosch PowerTube de 625 Wh doit assurer une autonomie comprise entre 80 et 120 km. Comme toujours, cela dépend toutefois de nombreux paramètres, pris en compte par le calculateur d’autonomie de Bosch qui s’avère plutôt pertinent.

L’assistance se contrôle via la commande Bosch Led Remote, associée à un afficheur Intuvia 100 amovible. L’écran LCD monochrome 2,5” de ce dernier n’est pas ce qu’il y a de plus sexy, mais il s’avère bien lisible et profite d’un rétroéclairage bleu lorsque la nuit vient à tomber. Il affiche en tout cas les informations essentielles telles que la vitesse instantanée, les vitesses maximale et moyenne, l’odomètre, la distance du parcours, l’estimation d’autonomie restante en kilomètres ainsi que l’heure. Un afficheur à écran couleur Kiox 300, plus complet, est aussi disponible en option, si l’on souhaite encore plus d’informations et même l’affichage des directions à prendre lors d’un guidage depuis le smartphone — qui lui peut ainsi rester dans la poche.

Connectivité : Système Intelligent Bosch et app eBike Flow

Cet ensemble intègre le Système Intelligent (Smart System) de Bosch, qui dispose également d’une connectivité Bluetooth pour utiliser l’app eBike Flow sur son smartphone. De quoi profiter notamment de la navigation GPS, de l’enregistrement des itinéraires et d’informations supplémentaires durant la conduite (dénivelé, consommation, etc.).

Les modes d’assistance peuvent aussi être personnalisés, avec pour chacune le choix du niveau d’assistance, la dynamique, la vitesse max et le couple max. De quoi régler l’assistance en fonction de sa façon de piloter. Grâce à la fonction eBike Lock, l’assistance peut être désactivée automatiquement lorsqu’on éloigne notre smartphone du vélo ou que l’on retire l’afficheur Intuvia 100. Pratique pour réduire les risques de vol.

Le Multitinker peut également être équipé d’une puce RX (+151,90 € tout de même), ajoutant une fonction de géolocalisation GPS et d’antivol avec alarme, sous réserve de souscrire à un abonnement (59,99 €/an) via l’application RX Connect après la première année de gratuité. Compte tenu du prix du vélo, cette puce aurait pu être intégrée de série.

Confort : plus confortable qu’il n’en a l’air

 

Le Multitinker est équipé de petites roues de 20 pouces. Ainsi, malgré un empattement de 1,30 m, il mesure moins de 1,90 m de long (188,7 cm), soit 8,3 cm de moins que l’autre longtail de la marque, le Multicharger. Le Multitinker est ainsi à peine plus long que le modèle Hommage de Riese & Müller (188 cm) à roues de 27,5”.

Ce petit diamètre de roues permet aussi d’abaisser la hauteur et le centre de gravité du vélo. On y grimpe plus facilement et on y gagne en stabilité. Le Multitinker convient ainsi très bien aux cyclistes de taille modeste (à partir de 1,50 m), d’autant que sa selle peut descendre assez bas et que sa colonne de direction est réglable en hauteur comme en inclinaison. À l’inverse, les réglages de ces deux derniers éléments autorisent aussi les plus grands à rouler sur ce vélo (jusqu’à 1,95 m).

Une tige de selle télescopique aurait facilité encore plus la montée et la descente du vélo, en plus d’assurer une meilleure stabilité à l’arrêt par la possibilité de poser les deux pieds à plat.

Étrangement, la tige de selle n’est pas non plus suspendue, contrairement à celle du R&M Multicharger. Les larges pneus Schwalbe Smart Sam Plus de 2,35” (ETRTO 60-406) assurent heureusement un très bon travail de filtration et nous avons été agréablement surpris par le confort offert par ce Multitinker.

La fourche Suntour Mobie 34 assure également une suspension très efficace, aussi bien pour gommer les vibrations que pour encaisser les chocs grâce à son débattement de 80 mm. Les routes pavées ne sont pas une promenade de santé pour autant, notamment en raison de l’absence de suspension arrière, mais la fourche s’avère assez réactive pour ne pas transformer leur traversée en calvaire.

Équipement : finitions et équipements haut de gamme

Le Multitinker arbore clairement les codes de design Riese & Müller. Ses lignes sont simples et anguleuses, lui conférant une impression de robustesse. Sans surprise à ce niveau tarifaire, les finitions sont bien sûr excellentes : soudures lissées, peinture de qualité et assemblage soigné contribuent au plaisir de rouler sur un tel vélo. On apprécie également les ajustements aux petits oignons des protections plastiques masquant la roue arrière, ainsi que l’intégration d’une sacoche centrale pour ranger différents accessoires.

En revanche, ces accessoires sont tellement bien ajustés qu’ils rendent difficile le passage d’un antivol. On pourra éventuellement passer l’antivol par le porte-bagages, mais le vélo sera alors moins sécurisé, celui-ci n’étant pas soudé au cadre. Riese & Müller propose néanmoins une chaîne en option (50,90 €), prévue pour se fixer dans l’antivol de cadre. À associer à un bon U et au système d’alarme sonore du vélo pour s’éloigner de notre précieux l’esprit — un peu plus — tranquille.

Joliment fixé sur les haubans du vélo, le long porte-bagages arrière peut être équipé d’assises en mousse pour le transport de deux enfants ou d’un adulte jusqu’à 65 kg. Les longs repose-pieds installés de série sont appréciables, mais l’installation des sacoches cargos optionnelles limite la place restante. Un arceau de sécurité peut également être ajouté pour les enfants de moins de 7 ans. Sans lui, il faudra se contenter de poignées à fixer sur la tige de selle. Dommage qu’une seconde paire de poignées ainsi qu’un dossier ne puissent être fixés sur le porte-bagages pour le second passager, lequel devra donc se tenir fermement à celui assis devant lui.

Ce porte-bagages peut également accueillir un ou deux sièges enfants, indispensables pour les plus jeunes. La faible hauteur du Multitinker est un atout à l’heure de les installer à son bord. On apprécie également sa béquille centrale qui lui assure une bonne stabilité.

Pour transporter encore plus de matériel ou d’autres enfants, il est possible d’installer une remorque sur l’attache spécifique prévue à cet effet. Celle-ci ne sera pas salie par les projections d’eau de la roue arrière, puisqu’un long garde-boue assure une protection complète. Il en va d’ailleurs de même pour la roue avant, le garde-boue se terminant par une bavette souple qui préserve ainsi nos chaussures des éclaboussures.

Pour ce qui est de l’éclairage, le Multitinker intègre un feu Busch & Müller Toplight 2C LED à son porte-bagages arrière, large et bien visible. À l’avant, il s’équipe d’un puissant phare Supernova Mini 2 Pro émettant 100 lux en mode feu de croisement. De quoi voir déjà assez loin pour rouler même hors agglomération. Un mode feu de route est également disponible sur ce phare, éclairant encore plus loin avec une intensité lumineuse de 160 lux. À n’utiliser que lorsqu’aucun véhicule n’arrive en face, il assure une excellente visibilité. Ce phare est fixé sur le porte-bagages avant, afin d’éviter que son faisceau ne soit masqué par le chargement. Par conséquent, il ne suit pas la rotation du guidon. En pleine nuit, sans aucun éclairage, on ne voit donc pas l’intérieur des virages, ce qui peut obliger à ralentir un peu ou à s’écarter du bord de la route. On pourra remédier à ce problème en ajoutant un phare à notre casque ou sur le cintre du vélo.

Conduite : dynamique et stable

 

Malgré ses 35 kg, le Multitinker offre une conduite dynamique. La vivacité de son moteur et ses petites roues contribuent à cette sensation. Bien que son empattement relativement long limite son agilité, il se faufile aisément dans la circulation.

On apprécie par ailleurs sa bonne stabilité. Son cadre bien rigide et la qualité de sa fourche donnent l’impression d’être sur des rails. Le comportement du Multitinker reste également très sain sur les revêtements dégradés. On peut même s’aventurer sur les chemins si on l’équipe de pneus adaptés. Une option “GX” est d’ailleurs prévue à cet effet, pour que le Multitinker nous soit livré avec des Schwalbe Smart Sam Plus de 2,35” (ETRTO 60-406), pneus à crampons typés VTT. Notre version d’essai en profitait d’ailleurs, ce qui nous a permis de rouler sans crainte sur les chemins tapissés de feuilles mouillées et parfois boueux de nos environs.

Riese & Müller Multitinker Touring © Fabien Pionneau

Le vélo reste aussi stable à vitesse élevée, lorsqu’on s’emploie un peu en descente pour dépasser les 40 km/h, par exemple. Une vitesse qu’autorise sans problème le développement de la transmission à 10 vitesses, bien agencée.

Une transmission Shimano Deore qui confère d’ailleurs au Multitinker une bonne réactivité. Bien employée, elle permet de profiter au mieux de la puissance du moteur Bosch Performance Line CX, notamment au démarrage lorsqu’on utilise un petit braquet. Le vélo invite à jouer des vitesses et se pilote comme un vélo classique, demeurant ainsi assez vif, même lorsqu’il est chargé. On préfèrera toutefois le modèle Vario à transmission Enviolo 380 pour la souplesse qu’il apporte si l’on circule continuellement en pleine ville et que l’on s’arrête souvent.

L’assistance électrique est en tout cas convaincante. Son mode éco peut suffire lorsqu’on roule à vide sur terrain plat, mais on passera vite au mode Auto pour gagner en vélocité et profiter de l’ajustement permanent de l’assistance que procure ce mode. Le mode Turbo délivrant le couple maximal de 85 Nm du moteur s’avère quant à lui appréciable dès que l’on roule très chargé et que l’on souhaite maintenir une vitesse supérieure à 20 km/h dans les montées sans avoir à écraser les pédales.

On apprécie toujours autant la progressivité de l’assistance fournie par ce moteur Bosch CX, grâce à un capteur de couple qui rend l’assistance proportionnelle à la force appliquée sur les pédales.

On aime un peu moins le bruit généré par ce moteur qui trahit immédiatement le caractère électrique du vélo.

Question freinage, le Multitinker excelle grâce au système hydraulique signé Magura. Très puissant grâce à ses étriers MT5 à 4 pistons serrant un disque de 180 mm à l’avant et ses étriers MT4 à doubles pistons sur disque de 180 mm également à l’arrière, il peut même surprendre les premières fois si l’on serre un peu fort les leviers de freins.

Le freinage est néanmoins suffisamment progressif pour être facile à doser et s’avère très rassurant lorsqu’il s’agit de s’arrêter vite et bien. Les larges pneus et la fourche Suntour Mobie 34 à l’avant garantissent une bonne tenue de route en cas de freinage d’urgence, lequel peut se faire sur moins de 2 mètres à vide.

Autonomie : paré pour les multiples trajets quotidiens

 

Grâce à sa grosse batterie de 625 Wh, le Multitinker peut prétendre à une bonne autonomie. Cela dépend toutefois grandement de sa charge, du dénivelé et de la façon dont on l’utilise.

Pour notre essai, nous avons effectué un parcours empruntant des pistes et voies cyclables variées, en ville et en campagne, par temps frais (10 °C environ). En utilisant le mode turbo et en tâchant de conserver une cadence de pédalage modérée (70 tr/min environ), nous avons pu parcourir très exactement 51 km avec 420 m de dénivelé positif et une charge totale de 85 kg environ (cycliste, équipement et antivols compris). L’assistance se coupe ensuite pour conserver un peu d’énergie pour l’ordinateur de bord et l’éclairage.

Riese & Müller Multitinker Touring © Fabien Pionneau

L’utilisation d’un mode d’assistance plus raisonnable réduit sensiblement la consommation et l’on peut ainsi dépasser les 70 km en utilisant le mode Auto et même frôler les 100 km en mode éco sans trop de charge ni de dénivelé.

La charge de la batterie peut se faire via un connecteur sur le cadre du vélo ou directement sur la batterie une fois celle-ci retirée. Son retrait se fait facilement par le dessus du tube principal du vélo. La clé utilisée pour la déverrouiller est commune à l’antivol de cadre. Bien qu’il soit recommandé de ne pas la laisser sur le vélo pour réduire les risques de vol, son transport n’est pas des plus simples en raison de sa taille (42,5 cm de longueur) et de sa masse élevée (3,8 kg).

On regrette que son cache ne puisse rester verrouillé sur le cadre, car plus rien ne protège l’emplacement de la batterie une fois celle-ci retirée. Avec le chargeur Bosch 4 A fourni, il nous a fallu 4 h et 44 minutes pour recharger complètement une batterie totalement déchargée. De quoi envisager sereinement une recharge au moins partielle en cours de journée si nécessaire.

L’avis de Cleanrider

NOTE GLOBALE
Confort & ergonomie
Conduite
Autonomie

Malgré sa vocation utilitaire, le Riese & Müller Multitinker est un plaisir à piloter. Il s’avère facile à charger et reste maniable. Performant grâce à sa transmission Shimano et sa motorisation Bosch haut de gamme, il remplit sa mission de véhicule du quotidien. Sa compacité est un atout et ne se fait pas au détriment du confort et de l’équipement. Compte tenu de son tarif élevé, il aurait toutefois pu être fourni de série avec un afficheur Kiox et la puce RX assurant notamment sa géolocalisation.

Les utilisateurs purement urbains se tourneront plus volontiers vers la version Vario du Multitinker et sa transmission à courroie et moyeu à variation continue plus souple que la transmission à chaîne et dérailleur de la version Touring que nous avons testée.

On a aimé On a moins aimé
  • Assistance électrique souple et performante.
  • Confort et position de conduite réglable.
  • Bon comportement routier.
  • Freinage hydraulique Magura puissant et progressif.
  • Phare très lumineux avec mode feu de route.
  • Qualité de fabrication.
  • Bonne capacité de chargement.
  • Tige de selle ni suspendue ni télescopique.
  • Puce RX et afficheur Kiox seulement en option.
  • Tarif très élevé.

L’affiliation chez Cleanrider

Ce contenu vous est proposé par nos rédacteurs. Il est possible que cet article comprenne des liens d'affiliation : l'e-commercant pourra alors nous reverser une commission lors de l'achat d'un article. Pour vous, rien ne change. Les prix indiqués dans cet article sont susceptibles d'être modifiés.

En savoir plus


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments