Trottinettes électriques : casque et plaque obligatoires, ces règles italiennes vont-elles arriver en France ?

Matthieu Lauraux · 3 Août 2023 14:30 ·
Trottinette électrique casque

Source : Pure Electric

Dans son Code de la Route 2023, l’Italie apporte le port du casque ou les clignotants obligatoires à trottinette électrique, des mesures encore facultatives dans l’Hexagone. Mais pour combien de temps ?

Voilà plusieurs années que les trottinettes électriques ont envahi les rues et notamment des grandes villes. Un phénomène d’abord anarchique car évoluant dans un certain vide juridique. Mais à la réglementation a évolué petit à petit en France. D’autres pays sont toutefois nettement plus stricts en la matière, à l’exemple de l’Italie comme nous allons le voir.

Plaque d’immatriculation, une idée qui progresse

Nos voisins transalpins ont voté un nouveau texte cet été 2023, apportant de nombreuses nouveautés au Code de la route. Le décret, à paraître en octobre, concerne tous les véhicules. Du côté des trottinettes électriques, l’Italie se met à la page pour l’obligation d’une assurance de responsabilité civile, ou l’interdiction de rouler sur les trottoirs, sur routes limitées à plus de 50 km/h et à contre-sens. Ces règles existent déjà en France, mais d’autres sont encore absentes chez nous.

Le Code italien version 2023 ajoute également la plaque d’immatriculation. Un objet déjà présent en Allemagne, ou sur les trottinettes en libre-service à Paris. L’argument principal de cette mesure pourrait faciliter l’identification par les autorités en cas d’accident. Si cela venait à arriver en France, ce serait une formalité pour de nombreux engins disposant déjà du support à l’arrière pour ces plaques.

Les clignotants à trottinette électrique, un équipement nécessaire

Toujours en équipement des trottinettes électriques, l’avertisseur sonore devient obligatoire, tout comme le système de freinage aux deux-roues et l’éclairage. C’est aussi le cas en France, mais pas pour les clignotants devant désormais être installés d’office sur tous les véhicules en Italie.

Un élément qui est toutefois rentré dans le récent plan national du gouvernement français en mars 2023, encore non inscrit dans la loi. Un bon point pour la sécurité, “notamment dans les situations où le signalement aux autres conducteurs est essentiel comme lors des freinages ou de changements de direction” précise le ministère chargé des Transports.

Clignotant trottinette Ninebot

Disons-le, cela devrait être l’initiative des fabricants, car lever le bras pour indiquer un changement de direction est plus périlleux à trottinette qu’à vélo ! Segway-Ninebot et Pure Electric ont par exemple inclus les clignotants sur leurs nouveaux modèles ces derniers mois, mais pas encore Xiaomi.

Le port du casque obligatoire en Italie, encore facultatif en France

Quant aux conducteurs de trottinettes électriques en Italie, le port du casque devient obligatoire pour tous, et non plus seulement pour les mineurs. En France, des sénateurs ont déposé par deux fois une proposition de loi en ce sens (même avec vélos électriques), mais rejetée à chaque fois.

La sécurité est un enjeu majeur en trottinette électrique, où le taux d’accident est aussi élevé qu’à moto selon une étude et aux traumas graves tout aussi fréquents. D’ailleurs, le taux d’alcool ou la prise de stupéfiants y est un facteur fréquent — un tiers des accidents graves à Paris — et est désormais banni totalement à l’utilisation de ces engins dans la nouvelle réglementation italienne. Cependant, en réponse, d’autres avancent que le port du casque obligatoire pourrait freiner l’adoption de ce mode de transport, plus propre qu’une voiture ou deux-roues motorisé.


Les bons plans trottinettes électriques

Tous les modèles de trottinettes électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments