Vélo électrique : comprendre le moyeu à variation continue

Régis Jehl · 16 Juil 2023 11:00 · 1
Vélo électrique : comprendre le moyeu à variation continue
Présent sur un nombre croissant de vélos électriques fonctionnant avec une transmission par courroie, le moyeu arrière à variation continue a la cote. Comment fonctionne ce système qui remplace le dérailleur traditionnel ? Cleanrider vous explique tout.

Le moyeu à variation continue est un composant de vélo électrique qui revoit la manière dont nous passons les vitesses. Ce cylindre qui vient se loger dans la roue arrière du vélo est aussi appelé transmission à variation continue. Au lieu d’avoir un nombre prédéfini de vitesses (comme 3, 7, 21 vitesses, etc.), un moyeu à variation continue offre une plage plus étendue de rapports de transmission. Imaginez cela comme un curseur que vous pouvez glisser d’un bout à l’autre pour trouver le ratio de vitesse parfaitement adapté à votre rythme et à votre terrain.

Comment ça fonctionne ?

La magie du moyeu à variation continue réside dans sa construction interne. Il utilise des billes (ou plutôt des galets) qui sont plus ou moins inclinées et qui tournent à l’intérieur d’un système qui tourne lui aussi – on parle d’effet planétaire. En fonction de l’inclinaison de ces billes, la résistance est plus ou moins forte au pédalage. En ajustant cette résistance, le moyeu modifie le ratio de la transmission. Cela signifie que vous pouvez changer de rapport sans à-coups, sans sauter d’un engrenage à un autre car il n’y a ici plus de dérailleur. Au lieu de cela, le passage de vitesse se fait de manière fluide et progressive, vous donnant plus de contrôle et un confort de conduite amélioré.

À lire aussi Vélo électrique à courroie : quels sont les avantages et inconvénients ?

Avantages et inconvénients

L’un des principaux avantages d’un moyeu à variation continue est la capacité d’ajuster précisément votre vitesse à votre environnement. Que vous grimpiez une colline raide ou que vous traversiez une zone plate à grande vitesse, vous pouvez toujours trouver le ratio de vitesse idéal. De plus, la durabilité est souvent améliorée, car la tension est répartie uniformément sur la courroie, réduisant ainsi l’usure. Ils permettent également de changer de rapport à l’arrêt et, bien sûr, pendant le déplacement – il faut néanmoins arrêter de pédaler le temps de tourner la manette.

Cependant, ces moyeux peuvent être plus lourds que les systèmes de transmission traditionnels. En outre, ils coûtent généralement plus cher en raison de leur complexité et de la technologie qu’ils intègrent.

« WATT THE FAQ ? » est une rubrique hebdomadaire qui répond à toutes vos questions sur l’univers du deux-roues électrique.


Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
2 mois il y a

Bonjour, quel est le rendement d’un tel moyeux en comparaison au système chaîne + dérailleur ?
Merci