Vélo électrique à courroie : quels sont les avantages et inconvénients ?

Watt the FAQ courroie

Crédits : Cleanrider

Traditionnellement, les vélos disposent d’un entraînement par chaîne. Avec l’essor des vélos à assistance électrique, les modèles qui recourent à une courroie sont de plus en plus nombreux. Mais qu’est-ce que cela change, quels sont ses avantages et inconvénients ? Cleanrider vous aide à tout comprendre à travers sa nouvelle rubrique Watt the FAQ.

Avec leur popularité croissante, les vélos électriques apportent avec eux une montée en puissance des entraînements par courroie, un système qui ne leur est toutefois pas réservé, certains vélos musculaires en étant également pourvus. Une courroie d’entraînement est généralement fabriquée à partir d’un mélange de polyuréthane et de fibre de carbone type kevlar. Un alliage qui permet à cet élément d’être particulièrement résistant et qui lui confère une durée de vie nettement supérieure à celle d’une chaîne à maillons classique. Un élément d’autant plus important lors de l’utilisation d’un vélo à assistance électrique où la force appliquée est souvent supérieure à celle appliquée sur un vélo musculaire.

Vélo et courroie : de nombreux avantages…

De base, le fonctionnement d’une courroie assez simple : elle est crantée, de manière à pouvoir être entrainée par un couple de plateaux, crantés eux-aussi, spécifiques. Le second avantage saute aux yeux, ou plutôt aux oreilles, dès le premier coup de pédale. Les courroies sont ainsi clairement plus silencieuses que les chaînes.

Le troisième avantage vient du côté de l’entretien. Ne nécessitant pas d’être lubrifiée, la courroie est moins salissante, les bas de pantalon s’en retrouvent épargnés. Par ricochet, elle nécessite également moins d’entretien qu’un système conventionnel.

…et des inconvénients

Mais la courroie n’a pas que des avantages, bien au contraire. Elle est tout d’abord plus coûteuse qu’une chaîne classique. S’il faut la changer pour une raison ou une autre, le passage à la caisse est un peu moins drôle. Elle n’est par ailleurs pas compatible avec les systèmes traditionnels de vitesses. Deux options sont alors disponibles pour les vélos à assistance électrique disposant d’une courroie : le moyeu à variation continue ou le moyeu à vitesses internes. Dans le premier cas, il s’agit d’un système de galets qui va offrir plus ou moins de résistance au pédalage pour que celui-ci soit le naturel possible. Dans le second cas, il s’agit d’une boîte de vitesse intégrée et scellée donc insensible aux poussières et autres saletés qui viendraient réduire la durée de vie et le bon fonctionnement.

En conclusion, une courroie permet d’obtenir un vélo à assistance électrique plus silencieux. Plus résistante, elle est plus durable qu’une chaîne classique et ne nécessite pratiquement aucun entretien. Elle est en revanche un peu plus onéreuse à intégrer, mais cela ne l’empêche pas de se trouver petit à petit sur des vélos de milieu de gamme.

« WATT THE FAQ ? » est une rubrique hebdomadaire qui répond à toutes vos questions sur l’univers du deux-roues électrique.

« WATT THE FAQ ? » est une rubrique hebdomadaire qui répond à toutes vos questions sur l’univers du deux-roues électrique.

Régis Jehl
Régis Jehl

Rédacteur en chef adjoint

Journaliste depuis 20 ans, Régis est Rédacteur en Chef Adjoint de Cleanrider. Il est spécialisé dans les nouvelles technologies, les vélos électriques et passionné d’automobiles électriques. Une mixité d’intérêts qui lui permet d’avoir un attrait naturel pour tout ce qui touche au domaine de la transition énergétique.


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Bruno
9 mois il y a

parmi les inconvénients de la courroie, il faut en noter 2 supplémentaires :

  • Il faut ajuster assez finement sa tension à la main avec un dispositif au niveau du pédalier ou de la roue arrière alors qu’un simple tendeur à ressort fait le job pour une chaîne
  • La courroie ne peut pas être ouverte : le cadre doit donc comporter une ouverture (impact sur le coût) ou être conçu pour contourner la courroie (impact sur le design)