Vélos électriques débridés : aux Pays-Bas, la police a trouvé l’arme ultime

Confrontés à une hausse inquiétante du nombre d’accidents, les policiers néerlandais disposent d’un nouvel outil pour identifier les utilisateurs de vélos électriques non conformes à la législation.

Hormis pour la catégorie très spécifique des speed-bikes, la législation européenne limite aujourd’hui l’assistance des vélos électriques à 25 km/h. Un seuil qui n’est pas suffisant pour certains utilisateurs qui n’hésitent pas à acquérir des vélos « non conformes » où à bricoler leur monture grâce à des kits proposés par des revendeurs peu scrupuleux. Une façon de passer outre la réglementation, et ce malgré les mesures prises par certains fabricants.

Jusqu’ici, les policiers n’avaient pas vraiment de parade pour identifier ces vélos électriques débridés. Ce n’est plus le cas aux Pays-Bas où un nouveau dispositif vient de faire son apparition pour tenter d’endiguer la hausse inquiétude du nombre d’accidents.

À lire aussi Pourquoi les vélos électriques sont bridés à 25 km/h ?

Un banc d’essai mobile

Le nouveau système testé par les policiers néerlandais prend la forme d’un banc d’essai sur lequel est placé le vélo électrique. L’engin est ensuite poussé jusqu’à sa vitesse d’assistance maximale. Si elle dépasse les 25 km/h imposés par la réglementation, le propriétaire écope d’une contravention de 290 €. En cas de récidive, la police pourra aller jusqu’à confisquer le vélo électrique.

Au total, la police néerlandaise indique avoir déployé 247 exemplaires de ces nouveaux bancs à travers le pays. Pour ses contrôles, elle cible notamment la catégorie des fat-bike électriques, indiquant avoir constaté que de nombreux modèles vendus sur le marché ne respectaient pas la réglementation.

À lire aussi Le débridage des vélos électriques n’est pas sans risques prévient Shimano

Michaël TORREGROSSA
Michaël TORREGROSSA

Rédacteur en chef

Suivant le marché du deux-roues électrique depuis le début des années 2000, Michaël est rédacteur en chef et co-fondateur de Cleanrider.


Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Benoit
4 mois il y a

Les speed bikes sont compliqués à gérer parce qu’ils roulent sur les pistes cyclables qui sont inadaptées.

Il n’y a pas de vrai solution.

Tigger
4 mois il y a

Sachez qu’il est possible , avec une simple et discrète télécommande de modifier le contrôleur.
Et revenir dans les clous.
C’est le jeu du chat de la souris🐱🐀

UnTypeLambda
4 mois il y a
Reply to  Tigger

Si ils sont formées, il testent eux même ton contrôleur.

4 mois il y a

Quand une loi n’est pas pertinente, elle n’est pas respectée. Il suffirait de passer la limite d’assistance à 30 km/h pour réduire très fortement le debridage. 25 c’est trop lent, on se fait même déposer par les vélos musculaires, en VAE on est le plus lent de la piste cyclable, c’est absurde.

Benoit
4 mois il y a
Reply to  Eric

N’importe quoi…. rouler à plus de 25km/h demande déjà une belle condition…

4 mois il y a
Reply to  Benoit

Je suis dépassé tous les jours plusieurs fois par des cyclistes qui ont une bonne condition alors. Sans parler des trottinettes, des monoroues, speed-bikes et autres engins. Je confirme, les VAE sont les plus lents de la voie cyclable. Les seuls qui vont moins vite sont les trottinettes el libre-service bridées à 20 km/h.

Sébastien
4 mois il y a

J’apprécie la règlementation des pays du Nord: on dit ce que l’on doit faire, et on fait ce que l’on a dit.

En d’autres termes, ce qui est interdit est pénalisé : 249 euros pour un véhicule motorisé non homologué comme un VAE débridé.

En France, comme d’hab’, on interdit avec des lois méchamment pénalisées sur le papier, mais jamais appliquées : jusqu’à 30.000 euros et emprisonnement.
Du coup, on laisse circuler n’importe quoi, n’importe comment.
On n’applique surtout aucun contrôle, ni aucune amende, jusqu’à ce que l’on fasse un exemple avec une peine excessive.
Bien sûr cela n’a aucun effet sur la vie de tous les jours.

David
4 mois il y a
Reply to  Sébastien

Wow bien vrai nous au Québec on est chanceux alors pas se problème la ici