Vélos électriques Neomouv : ville, VTC, VTT et utilitaire, la nouvelle gamme 2024 est là !

Régis Jehl · 8 Fév 2024 16:00 ·
Neomouv Elaia 2 NG

La marque française de vélos électriques Neomouv vient de nous dévoiler ses nouveautés pour 2024. Avec quatre nouvelles références, le fabricant élargit sa gamme de vélos urbains, de VTC, de VTT et même de vélo utilitaire.

Après avoir fêté ses 20 ans l’année dernière avec l’acquisition d’une manufacture spécialisée en peinture, Neomouv aborde l’année 2024 avec une certaine sérénité. L’entreprise française nous a ainsi dévoilé les différentes nouveautés de son catalogue qui est désormais riche de plus d’une vingtaine de références, sans compter celles spécifiques à certains revendeurs partenaires comme Decathlon.

Elaia 2 NG : un vélo électrique urbain qui se bonifie

Neomouv Elaia 2 NG

On commence tout d’abord par le best-seller de Neomouv, l’Elaia 2 NG. Ce vélo électrique typé urbain évolue en douceur avec une édition 2024 qui réutilise la même base électrique et la plupart de l’équipement de la précédente version. Il y a toutefois quelques nouveautés intéressantes, à commencer par le cadre. Toujours ouvert et toujours en alu, celui-ci dispose d’un nouveau renfort au-dessus du tube de pédalier et voit la batterie intégrée sur la partie supérieure du tube diagonal. Une modification bienvenue, les batteries logées dans la partie inférieure des tubes comme c’était le cas sur la précédente version de l’Elaia 2 sont souvent moins pratiques à manipuler.

On note aussi le passage à un écran LCD couleur en lieu et place du précédent afficheur monochromatique. La fourche voit son débattement passer de 50 à 63 mm (SR Suntour NEX) pour plus de confort, le porte-bagage est désormais compatible MIK HD et les roues de 26 ou 28″ bénéficient de pneus Michelin Protek Cross à bande de protection anticrevaison.

Neomouv Elaia 2 NG

Pour le reste, on retrouve le moteur pédalier NeoAssist 2 au couple de 80 Nm, une batterie de 522 Wh pour 80 à 100 km d’autonomie et six modes d’assistance électrique. La transmission Shimano Altus à 8 vitesses est reconduite (la cassette évolue toutefois à un 11-32T), tout comme les freins à disques 160 mm Tektro HD-M275 aux commandes hydrauliques. L’ensemble affiche 27 kg sur la balance avec l’ensemble des accessoires : garde-boue, carter de protection de chaîne, porte-bagage, éclairage, béquille et cadenas bloque-roue.

Carlina HY NG : moteur arrière, batterie intégrée

On continue avec le Carlina HY NG (HY pour hydraulique) qui reprend une grande partie des éléments de l’Elaia 2 NG. Le cadre en aluminium est extrêmement proche, seul le renfort au-dessus du tube de pédalier différent. Et pour cause : le moteur n’est cette fois-ci plus situé au niveau du pédalier, mais dans la roue arrière. Le NeoAssist Hub délivre ainsi un couple de 45 Nm, ce qui reste correct pour un usage urbain. L’autre différence se situe au niveau de la transmission où le système Shimano Altus se contente de 7 vitesses sur une cassette de petite amplitude (14-28T).

Enara 2 TK : un vélo trekking bien équipé

Neomouv Enara 2 TK

On passe à un VTC électrique maintenant avec le Enara 2 TK dont les lignes de son cadre fermé sont assez proches de celles d’un VTT. Ce vélo vise assurément les randonnées dynamiques avec son moteur pédalier NeoAssist 2 Sport – toujours à 80 Nm de couple mais avec une cartographie différente de l’assistance. La batterie de 522 Wh est logée sous le tube diagonal et offre une autonomie comprise entre 80 et 100 km – des batteries de 630 Wh et 730 Wh sont proposées en option.

Neomouv Enara 2 TK

La fourche avant SR Suntour XCM32 ATB offre un joli débattement de 100 mm et le vélo profite par ailleurs d’une transmission d’un bon calibre (Shimano Deore à 10 vitesses). Le freinage est confié avec un système hydraulique au disque de 180 mm à l’avant et 160 mm à l’arrière. Les roues de 29″ sont montées de pneus Michelin Protek Max anticrevaison et l’ensemble est livré avec un équipement complet : porte-bagage (non MIK), garde-boue, éclairage USB basique et béquille pour un poids total de 28,5 kg.

Enara 2+ : le VTT semi-rigide avec moteur pédalier sport

On continue avec le Enara 2+, un VTT électrique semi-suspendu. On retrouve le moteur NeoAssist 2 Sport de 80 Nm, mais la batterie logée dans le cadre est cette fois-ci directement de 720 Wh pour une autonomie comprise entre 120 et 150 km. La fourche SR Suntour XCM34 offre un confortable débattement de 120 mm, la transmission Shimano Deore à 10 vitesses est associée à une cassette 11-46T et les roues de 29″ sont chaussées de pneus anticrevaison Continental CrossKing. Affichant 27 kg, ce VTT électrique est livré autre accessoire qu’un éclairage led USB.

Opia : un vélo utilitaire avec aide au démarrage

Neomouv Opia

On termine avec l’étonnant Opia qui se définit comme un vélo électrique utilitaire capable de transporter de lourdes charges – jusqu’à 190 kg, cycliste compris. La motorisation est confiée à un moteur roue arrière de 65 Nm, alimenté par une imposante batterie de 999 Wh (48 V) logée juste derrière le tube de selle. L’autonomie est toutefois maigrichonne avec 30 à 50 km d’annoncés – espérons qu’il s’agit là de l’autonomie avec un vélo lourdement chargé.

La transmission Shimano Tourney offre 7 vitesses (14-28T) et les freins à disques hydrauliques (160/180 mm) ont un mode parking qui trouve tout son sens sur un tel vélo utilitaire qui bénéficie par ailleurs d’une gâchette d’aide au démarrage – le moteur s’enclenche sans pédaler jusqu’à 6 km/h. Si la fourche avant est rigide, la tige de selle bénéficie pour sa part d’un amortisseur.

Neomouv Opia

L’ensemble pèse 37 kg et se voit livré avec un porte-bagage arrière capable de tenir 50 kg, un panier avant donné pour 30 kg max, une double béquille centrale, des garde-boue, un carter de protection de chaîne et un puissant système d’éclairage. Les roues de 26″ sont montées de pneus anticrevaison Michelin Protek.

Des vélos connectés qui arriveront progressivement en boutique

Excepté l’Opia, toutes ces nouveautés Neomouv bénéficient d’une connectivité Bluetooth. Cela leur permet d’être relié à l’application mobile myNeomouv qui offre plusieurs fonctionnalités liées à la gestion du vélo (maintenance, état des composants, autonomie restante, etc), au trajet (vitesse, batterie, allumage des feux, enregistrement des trajets) et aux statistiques (km parcourus, temps passé etc).

Si Neomouv ne nous a pas encore communiqué les tarifs, nous avons toutefois pu recevoir les périodes de mise sur le marché :

  • Neomouv Elaia 2 NG :  premier trimestre 2024
  • Neomouv Carlinya HY NG : premier trimestre 2024
  • Neomouv Enara 2 TK : disponibilité immédiate
  • Neomouv Enara 2+ : février 2024

Source : Cleanrider


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments