Arcimoto MLM : un étonnant tricycle électrique sans chaîne ni courroie

Soufyane Benhammouda · 27 Fév 2022 10:30 · 1
Arcimoto MLM : un étonnant tricycle électrique sans chaîne ni courroie

L’entreprise Arcimoto envisage différemment la micro-mobilité électrique et présente un nouveau tricycle électrique novateur.

Le tricycle est une étape inévitable pour apprendre à se déplacer en vélo, en assurant la stabilité avec ses deux roues arrière. Arcimoto n’a jamais vraiment oublié les avantages de cette configuration. Reprenant le schéma de ses voitures à trois roues, la marque américaine à développé le Arcimoto MLM.

Acronyme pour Mean Lean Machine, ce vélo électrique embarque trois roues, dont deux à l’avant. Un choix technique délibéré, mais qui implique alors des adaptations techniques pour assurer la direction avec une technologie d’inclinaison.

À lire aussi Fasten : la roue qui révolutionne le vélo

Aucune connexion mécanique pour le Arcimoto MLM

Côté technique, ce vélo embarque une transmission intégrale avec un moteur dans chaque roue. L’ensemble est relié à un système Drive-by-Wire : c’est-à-dire que le pédalier n’est connecté à aucune roue et qu’il ne sert qu’à piloter le dispositif de contrôle. Avec la stabilité de ses trois roues et cette absence de connexion mécanique, le MLM peut aussi se transformer en vélo d’intérieur, où l’exercice rechargera les batteries en faisant fonctionner le frein régénératif.

Le fabricant n’a pas donné de plus amples informations, telles que la puissance où la vitesse de pointe. Le prix demeure aussi à la discrétion du constructeur de l’Orgeon. Toutefois, Arcimoto vient d’ouvrir le carnet de réservation pour les clients américains, avec un dépôt de 100 $ remboursable.


Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
yvan61
6 mois il y a

J’aime bien le principe des 3 roues, glisser de l’arrière, c’est souvent rattrapable mais de l’avant, rarement. La position de pédalage me semble pas mal. J’aurais bien vu la batterie sur l’arrière avec un grand panier à l’avant pour mettre les courses. En plus, ce que les constructeurs actuels oublient souvent, une bonne suspension arrière. Très bien.