Essai Moustache Lundi 20.3 : le meilleur des vélos cargos électriques ?

Nass · 20 Jan 2023 17:00 ·
Essai Moustache Lundi 20.3 : le meilleur des vélos cargos électriques ?

Un vélo électrique multi-usage, aussi pratique que confortable. Voici la promesse du cargo électrique venu des Vosges : le Moustache Lundi 20.3 Dual. C’est parti pour un essai parisien du VAE premium en compagnie de Moustache Bikes.

De retour avec le spécialiste français du VAE premium ! C’est à l’occasion d’une fraîche et pluvieuse journée de novembre que nous avons pu découvrir le Moustache Lundi 20. Et plus précisément le Moustache Bikes Lundi 20.3 Dual, dans sa configuration à deux batteries donc. Alors, que vaut le cargo électrique français ? Spoiler alert : vous avez déjà lu le titre.

Le Moustache Lundi 20.3 côté look : longtail premium

Le Moustache Lundi 20.3 est un vélo cargo électrique dans la lignée du modèle Lundi 27. Ainsi, il en reprend certains éléments dont le fameux guidon Moustache, et les tubes rectangulaires, plus larges et plats ici. La marque opte pour un format Longtail, dont la silhouette allongée profite à la maniabilité au guidon comme nous le verrons. Surtout, ce format permet l’intégration d’un généreux cadre treillis à l’arrière, capable de supporter jusqu’à 70 kg. Porte-bagages avec barre de protection, carter intégral de roue arrière, support avant (taille panier ou caisse), tout y est. 

Le VAE bénéficie d’une conception toujours très soignée, avec des assemblages et finitions impeccables. Le cadre mid-step, assez bas, ne perd en rigidité ni en style grâce à ses deux tubes parallèles. Côté look, c’est une réussite plutôt séduisante malgré son domaine de prédilection très « utilitaire ».

Mention spéciale au panier « Salvador » à l’avant, très chic avec son fond en bois. Notre modèle d’essai est équipé de sacoches latérales « Clémentine » de 45 litres chacune, et d’une barre de protection « Albert ». Il est également possible de charger deux caisses (33 litres) à l’avant et à l’arrière pour une capacité d’emport maximale. D’autres accessoires sont disponibles, du petit siège « Seat Pad » à la poignée passager « Diego ». De quoi vraiment obtenir la configuration souhaitée. Le Moustache Lundi 20.3 Dual reste relativement compact au regard de sa polyvalence. C’est une évidence dès la première prise en main, la géométrie est optimale et parfaitement accessible. Ses dimensions : 2 m de long, 1,27 m d’empattement, le tout sur des jantes de 20 pouces en aluminium. Le cargo électrique pèse 36 kg, pour un poids total autorisé de 200 kg.

Confort et ergonomie : postérieur suspendu

Non, le Moustache Lundi 20.3 Dual n’est pas suspendu. Mais notre derrière l’est bien en revanche. Ceci grâce à la selle télescopique du cargo électrique, particulièrement bienvenue sur ce type de vélo. Facile à régler depuis la manette au guidon, la selle s’ajuste en un clin d’oeil au gré de notre parcours. Position haute pour rouler, position basse lors des arrêts pour sécuriser et stabiliser le vélo, les pieds bien à plat. La selle Royal Essenza Moderate en elle-même est large et confortable, parfaite au quotidien.

De leur côté, les pneus Kenda 20×2.3, conçus pour les lourdes charges, optimisent également le confort. Ceci car leur conception robuste nécessite une pression un peu moins élevée, ce qui favorise l’absorption et l’amorti. On confirme, la combinaison selle/pneus fait des merveilles même sur les ruelles pavées dans Paris.

Un constat d’autant plus important pour votre serviteur, qui appréhendait ce cargo à la suite d’un accident en deux-roues. Si je n’ai pas eu mal à mon coccyx encore endolori, aucun risque de gêne au mieux de votre forme ! Le Moustache Lundi 20.3 Dual est plus agile et maniable qu’il ne laisse penser. Seules les manoeuvres à l’arrêt demanderont un peu plus d’astuce. Passer derrière le cargo pour le soulever et le stationner plus facilement par exemple. Du reste, béquille, paniers, caisses, sacoches, et sièges additionnels sont faciles à manipuler.

L’ergonomie générale est à l’avenant au guidon comme au compteur. Seul point réellement perfectible à notre goût : l’afficheur numérique. Le petit compteur Bosch Intuvia, s’il est parfaitement fonctionnel et lisible, fait tout de même un peu daté. Sur un vélo aussi premium et sophistiqué en tout cas. Entre nous, le Bosch Nyon du Moustache Friday 27 FS aurait été l’idéal.

À lire aussi Onomotion : ce vélo cargo électrique à container amovible veut conquérir les villes

Conduite et performances : cargo qui n’en a pas l’air

En l’état, pas de GPS ni de connectivité, ce qui est un peu dommage. De surcroit avec la forme du guidon Moustache, sur lequel un smartphone serait de trop à notre sens. Heureusement, cela n’empêche pas une gestion intuitive du moteur électrique Bosch Cargo Line de 250 W (Max 600 W). Celui-ci délivre 85 Nm de couple, et rend la conduite toujours aussi réactive. Les modes Eco, Tour, Sport, et Turbo affichent de vraies différences.

Sans surprise, le mode Eco envoie moins sur ce cargo que sur le reste de la gamme, plus léger. Il reste tout de même adapté à une conduite en solo, en toute tranquillité. Les modes Tour et Sport sont nos favoris pour un usage quotidien, sans se fatiguer et dans un silence absolu. Le moteur est réactif et se réveille immédiatement grâce au capteur de couple, qui favorise l’assistance électrique à « bas régime ».

Notre Lundi 20.3 Dual s’équipe d’une transmission Shimano Deore 10 vitesses, commandée par des manettes. Les passages sont précis, et viennent s’ajouter au confort général du cargo électrique. Confort et dynamisme constituent ici LE point fort du Lundi 20 : on n’a pas l’impression de rouler en cargo. Il est long, il est bas, il est plus lourd… Mais on ne le ressent jamais. À part faire attention au passage de nos sacoches latérales, le Lundi 20.3 est d’une facilité déconcertante. Et ce même zigzaguant dans la circulation avec une vingtaine de kilos à l’arrière ! Le guidon Moustache, assez haut, contribue à la maniabilité du VAE.

Lors de nos trajets, dont des routes mouillées, seuls le freinage demandait un peu d’attention. Ça freine fort, et on a très vite fait de bloquer la roue avant. Heureusement, les leviers sont précis et offrent une bonne sensibilité lors de la préhension.

À lire aussi Le premier vélo-cargo électrique de Toyota est conçu et assemblé en France

Moustache Lundi 20.3 : à partir de 5 699€

Les bonnes surprises continuent sur le plan de l’autonomie. Notre Moustache Lundi 20.3 Dual s’appuie, comme son nom l’indique, sur une configuration à deux batteries. La première sur la barre inférieure du cadre, la seconde derrière le tube de selle. Soit deux batteries Bosch de 500 Wh chacune, pour une autonomie cumulée de plus de 200 km. Oui, 200 km en mode Eco et en ville, c’est tout à fait faisable. Compter largement plus de 100 km en mode Turbo exclusivement et sur parcours mixte. Sur un cargo électrique, ces valeurs dépendent largement du poids embarqué. Ainsi, plus vous êtes lourd et chargé, plus vous consommerez d’énergie, cela va de soi. Les batteries se rechargent en un peu moins de 5 heures chacune, soit deux fois plus vite qu’auparavant. On aurait seulement aimé une intégration plus discrète et raffinée des batteries, comme sait pourtant le faire la marque vosgienne.

Le cargo électrique démarre à 5 699 € en transmission 10 vitesses et simple batterie. Compter 6 699 € pour le Lundi 20.5, avec transmission à variation continue Enviolo Heavy Duty. Enfin, ajoutez 1 200€ à chacun pour passer en Dual avec deux batteries. N’oubliez pas l’autre poste de dépenses : les accessoires. Avec ses sacoches, supports, caisse et panier, notre modèle d’essai s’envole à environ 6 200 €.

À lire aussi Essai Moustache Samedi 29 Trail 9 : un VTT électrique aussi facile que redoutable

Moustache Lundi 20.3 Dual : bilan de l’essai

Très premium et particulièrement agréable à emmener, le cargo à la Moustache Lundi 20.3 Dual est une belle réussite. Mais une réussite qui représente donc un certain budget. Bonne nouvelle : vous n’aurez pas à regretter votre choix, c’est peut-être même le meilleur des cargos !

On a aimé On a moins aimé
  • La qualité Moustache Bikes
  • Confort et maniabilité
  • Grande autonomie en Dual
  • Prix élevé
  • Afficheur un peu daté
  • …pas grand-chose d’autre !


Les bons plans vélos électriques

Tous nos modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments