Les 10 meilleures applications pour mieux utiliser son vélo en ville

Eric Dupin · 2 Sep 2022 17:00 ·
Les 10 meilleures applications pour mieux utiliser son vélo en ville

(photo : Urban Cycling par Jan Jespersen – Flickr CC)

Votre smartphone est un excellent accessoire pour le vélo. Voici dix des applications les plus utiles pour le cycliste au quotidien.

Vous le savez certainement, votre smartphone ou votre montre connectée peuvent aussi être vos meilleurs amis quand il s’agit de se déplacer à vélo ou avec tout engin de déplacement personnel en milieu urbain. Et comme il existe une application pour tout et même pour le reste, il n’est donc pas surprenant que vous trouviez d’excellents outils mobiles pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos déplacements en ville.

Que vous souhaitiez enregistrer les données de votre trajet, utiliser votre téléphone comme GPS, planifier votre voyage et même éviter les nids de poule lorsque vous roulez en ville, il existe des applications qui vous faciliteront la tâche.

Il existe de nombreuses applications de vélo, mais quelle est la meilleure ? Et quelle est la meilleure application gratuite pour le vélo ? Entre les outils de suivi de la condition physique des cyclistes et des applications de parcours à vélo, ainsi que des applications de météo, de transport et d’entretien des routes, le choix est pléthorique. Sans compter quelques gadgets périphériques qui peuvent aussi faciliter votre vie en deux roues. Voici notre sélection.

Geovelo

Geovelo

Geovelo n’est pas la seule application de navigation temps réel pour cyclistes, mais celle-ci offre des caractéristiques qui en font l’une de nos favorites. Tout d’abord, elle est française, ce qui est finalement assez rare dans ce secteur. Ensuite elle est une composante d’un écosystème plus large visant à faciliter et promouvoir les déplacements à vélo afin de limiter notre empreinte carbone, écosystème comprenant également une application en mode SaaS à destination des collectivités locales et acteurs de la mobilité présentant des tableaux de bord qui aident à mieux comprendre les déplacements à vélo et ainsi à prendre de meilleures décisions en matière d’aménagements cyclables et d’en suivre l’impact. Outre la navigation GPS, qui est sa fonction principale, avec une vue 3D, Geovelo propose de nombreuses autres fonctionnalités, comme la proposition d’itinéraires adaptés à la pratique du vélo, prenant en compte divers parcours, du plus rapide au plus sécurisé. En outre il est possible de signaler des modifications ou des nids de poule afin que ces derniers soient inclus dans l’app.

Prix : gratuit

Cyclemeter

Cyclemeter

Cyclemeter fait partie des incontournables à vélo, et c’est probablement le meilleur moyen de transformer votre smartphone en ordinateur, voire en tableau de bord. Vous pouvez afficher la navigation avec Apple Plans ou Google Maps, la vitesse, la distance parcourue, le temps de conduite, les calories dépensées, une carte Apple Maps vous montrant (ainsi qu’à vos amis, si vous les invitez à vous suivre) où vous vous trouvez, la vitesse moyenne, le dénivelé, et bien plus encore. Les données sont conservées sur votre téléphone et il n’est pas nécessaire de se connecter en ligne pour les lancer ou les consulter. La version Elite (sur abonnement) est un outil de fitness/entraînement à part entière, qui inclut la cadence et la fréquence cardiaque, les données météorologiques, différents vélos, le téléchargement automatique vers Strava, les médias sociaux ou votre calendrier, et bien plus encore.

Prix : gratuit avec options payantes in app

eBike Flow

eBike Flow Bosch

Proposée par Bosch, l’application eBike Flow permet d’ajouter un ordinateur de bord à son VAE, avec une richesse de fonctionnalités uniques car, à la différence des autres apps, celle-ci vient se connecter directement au système de gestion du vélo, ce qui lui permet d’accéder à toutes ses données en temps réel, comme la force de l’assistance ou le niveau de batterie. Disponible via iOs et Android, celle-ci permet de s’affranchir de la traditionnelle console de commande Kiox en transformant votre téléphone en véritable ordinateur de bord. Grâce au nouveau menu « ride » de l’application, l’utilisateur peut afficher toutes les données de conduite en temps réel : vitesse, niveau de charge de la batterie, autonomie restante etc… Pour que cela fonctionne, il faut toutefois acquérir le nouveau SmartphoneGrip. Vendu 49 euros, celui-ci est aussi compatible avec la console Kiox. L’application inclut également deux fonctions de sécurité antivol, eBike Lock et eBike Alarm.

Prix : gratuit (mais nécessite SmartphoneGrip à 49 euros)

Citymapper

Citymapper

Excellente application pour trouver son chemin dans les zones urbaines, Citymapper est un planificateur de trajet qui génère des itinéraires et des temps de parcours pour le vélo, la marche à pied et les transports publics afin que vous puissiez comparer vos options. Vous pouvez choisir entre des itinéraires tranquilles, réguliers et rapides, et chacun d’entre eux offre une navigation virage par virage avec une carte et des instructions audio de type navigation par satellite. Ne vous laissez pas décourager par la nécessité de définir une ville d’origine dans l’application : les définitions sont très souples et vous pouvez basculer entre différentes villes.

Prix : gratuit

Vigilo

Vigilo

Pas encore une app universelle (dispo uniquement sur Android), mais un autre site internet français qui utilise le crowdsourcing pour dresser une carte des difficultés et embûches que l’on peut rencontrer à vélo, comme les nids de poule, les pistes cyclables mal conçues ou interrompues, les voitures mal garées et autres, en vue de les signaler aux autorités locales pour tenter d’améliorer la situation. L’utilisation reste encore relativement fastidieuse et artisanale puisqu’il faut faire les signalements manuellement, et que l’app ne propose pas de géolocalisation automatique. Dans le même esprit, on peut également mentionner niddepoule.fr, créé à l’initiative de la Fédération Française des Motards en Colère, qui comme son nom l’indique, permet de signaler et indiquer sur la carte les trous dans la chaussée.

Prix : gratuit (disponible uniquement sur Android)

Velhome

Velhome

Enfin un service collaboratif de parking pour vélo, tel que nous l’appelions de nos vœux dans un précédent Roue Libre. Cette sorte de « Airbnb du garage à vélo sécurisé » permet donc à des particuliers d’être mis en relation entre eux pour partager un espace dans lequel garer son vélo en sécurité. Une idée toute simple qui permet aux cyclistes de ne plus garer leur vélo dans la rue, mais plutôt de le laisser en sécurité chez des particuliers prêts à accueillir leur vélo. Avec plusieurs centaines d’utilisateurs partout en France, Belgique et Suisse, la communauté Velhome grandit vite. Là encore, pas d’applications pour smartphone mais un site qui fait le job, affichant une carte des lieux de parking disponibles chez les particuliers membres de la communauté, et même un système d’alerte permettant d’être prévenu quand une place se crée ou se libère dans un périmètre défini.

Prix : gratuit

La Ruche à Vélos

La Ruche à Vélos

Cette entreprise fabrique et installe des garages à vélos modulaires sécurisés dans les villes. Pour y accéder il suffit d’installer l’application et de s’inscrire. Il est alors possible de parquer son vélo via l’app, qui sert de sésame et de moyen de paiement, et qui permet également de vérifier par avance les places disponibles dans un parking donné, et de réserver. La tarification se fait sous forme d’abonnement au mois ou à l’année, ou pour des utilisations ponctuelles avec des formules à l’heure, la demi-journée ou la journée. Le service offre en outre la possibilité de sécuriser des accessoires comme les sièges bébé, les sacoches, les casques… Petit bémol, on imagine que le déploiement des parkings ne va pas se faire du jour au lendemain, la preuve en est qu’il y a seulement 4 parkings disponibles en France à ce jour, tous situés à Annecy. Il va falloir s’armer de patience, ou compléter avec une autre app, Wheelskeep, même si cette dernière ne semble pas très vivante non plus.

Prix : gratuit mais stationnement payant

Mécano Vélo

Mécano Vélo

Toute personne qui fait du vélo sait que des compétences en mécanique peuvent s’avérer utiles. Cette application vous apprendra tout ce que vous devez savoir sur l’entretien et la réparation de votre vélo. Elle comprend 58 guides de réparation très détaillé, avec plus de 300 photos de qualité professionnelle (avec des pièces en surbrillance).
et 95 trucs et astuces, incluant les douleurs communes pouvant être éprouvées à la pratique du vélo (tel que des, notamment sur les douleurs liées à la conduite. Une chose importante : toutes ces réparations ne nécessitent pas d’outils spéciaux. En d’autres termes, l’application est accessible aux cyclistes débutants. Une superbe application, très complète qui donne de bonnes indications pour l’entretien de nos machines, photos à la clé et permet un suivi des vélos avec tous leurs accessoires.

Prix : 3,99 €

Cyclofix

Cyclofix

Puisque nous sommes dans l’entretien et la réparation, restons-y avec Cyclofix, une application qui permet de faire réparer son vélo ou sa trottinette chez soi ou en atelier proche de chez soi par des professionnels en 48 heures sur rendez-vous. Avec l’application, vous pouvez réserver votre intervention en quelques minutes, garder un œil sur votre demande et suivre l’état d’avancement de l’entretien de votre vélo. Prenez rendez-vous via l’app et une réparatrice ou un réparateur du réseau se déplacera à l’adresse de votre choix pour dépanner votre vélo ou trottinette.

Prix : gratuite, prestations de réparation payantes

RainToday

RainToday

Pour finir, une app qui vous rendra de fiers services et vous permettra de rester au sec si vous détestez la pluie à vélo. RainToday propose des alertes de pluie en temps réel et d’un radar à haute résolution basé sur les dernières innovations techniques de MeteoGroup, le plus important service météo privé en Europe. L’application fournit les informations météo jusqu’à 60 minutes à l’avance.

Prix : Gratuit, inclut des achats intégrés

En conclusion

La technologie en matière de vélo évolue très vite depuis quelques années, et les applications ont une grande part dans ces innovations. En dehors de l’aide visuelle et de l’information que ces applications peuvent fournir, il y a aussi quelques explorations intéressantes d’une économie de partage. Le mélange de fonctionnalités de localisation, de monitoring de santé, de gamification, d’interaction sociale et de crowdsourcing de données urbaines est très prometteur.


Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments