Les vélos et trottinettes électriques ont enfin les mêmes règles de signalisation routière, où presque !

La trottinette électrique Decathlon R920E en circulation dans la ville

La trottinette électrique Decathlon R920E en circulation dans la ville

Après des années de confusion, un arrêté met à égalité les vélos avec les EPDM, dont font partie les trottinettes, face aux panneaux M12, pistes ou feux cyclables. La même règlementation pour tous, sauf pour un cas particulier.

Jusqu’ici, les trottinettes électriques n’avaient pas les mêmes droits et obligations que les cyclistes sur la route. Or un arrêté du 15 mars 2024 vient modifier un ancien arrêté de 1967 relatif à la signalisation routière. Il a été publié au Journal officiel du 23 mars 2024. Globalement, les EPDM, ou Engins de Déplacement Personnels Motorisés, ainsi que les “cyclomobiles légers” (draisiennes électriques), sont soumis aux mêmes règles de circulation qu’un vélo ou vélo électrique.

Les panneaux M12 associés aux trottinettes et EPDM

Exemple : un utilisateur de trottinette électrique n’avait pas le droit de franchir des panneaux M12. Ces panneaux ou panonceaux sont des cédez-le-passage pour les cyclistes, afin de franchir un feu rouge et son intersection. Rappel : dans ce cas, les piétons et autres véhicules ayant un feu vert restent prioritaires.

Panneau M12 vélo trottinette
Depuis mars 2024, ces panneaux M12 concernent les trottinettes électriques. (©Cleanrider/M. Lauraux)

Les panneaux M12 sont aussi divers, autorisant généralement à tourner à droite ou de passer tout droit, plus rarement les deux ou à gauche. C’est désormais possible pour les EPDM.

Les trottinettes électriques désormais soumises aux feux vélos

Trottinettes et vélos seront par ailleurs concernés par le panneau M9v1 “Interdit sauf cycles” ou “Sauf cycles” avec pictogramme vélo. À l’inverse, les panneaux blancs à contour rouge interdisent aujourd’hui l’accès aux cycles, et donc encore et toujours aux EPDM.

Piste cyclable rue de Rivoli
Les feux vélo et ces panneaux « sauf cycles » sont aussi à destination des EPDM. (©Joséphine Brueder/Ville de Paris)

Autre mise à l’équilibre : les feux pour cycles. Ceux-ci concerneront désormais également les trottinettes électriques et assimilés. Très courant sur les pistes cyclables, ils permettent d’assurer la sécurité sur des intersections avec autres voies et des passages piétons.

Toutes les pistes cyclables sont obligatoires pour les EPDM

De même, le panneau B22a d’obligation d’utilisation de piste cyclable, vise ces véhicules. Pour rappel, ce panneau bleu et rond à vélo blanc est différent du carré C113, qui signale une piste cyclable “conseillée et réservée”. Justement, les pistes cyclables facultatives sont (étrangement) obligatoires pour les trottinettes électriques. Résultat, toute piste cyclable conseillée ou obligatoire est obligatoire pour les EPDM.

Panneau piste cyclable obligatoire conseillée
Le panneau de gauche oblige vélos et EPDM à prendre les pistes, mais celui de droite que les EPDM.

Il n’est toutefois pas fait mention des voies vertes. Ces pistes cyclables et piétonnes ne semblent pas encore accepter les EPDM. Peut-être un prochain arrêté viendra apporter une égalité avec les vélos.

Matthieu Lauraux
Matthieu Lauraux

Journaliste, essayeur

Au guidon de vélos depuis son enfance, vélotaffeur de longue date et voulant promouvoir des déplacements plus propres, Matthieu est un éternel curieux, avide de tester les nouveaux produits de mobilité urbaine,


Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Toto
23 jours il y a

Ça va dans le bon sens, même si à Paris, respecter la signalisation est un concept assez relatif.

Louis
24 jours il y a

J’approuve cette uniformisation des règles concernant la signalisation mais j’espère qu’elle va toucher aussi autres aspects (présents et futurs) – comme l’assurance – avec des inégalités..