Midipile : le petit utilitaire français qui pédale pour révolutionner la livraison

Midipile 09-23 véhicule intermédiaire vélo voiture

©Midipile Mobility

Classé dans la catégorie montante des véhicules intermédiaires, Midipile est une création française. Conçu pour la petite logistique, ce petit utilitaire à pédales se veut moins gourmand et imposant qu’un utilitaire classique.

Le monde de la logistique et plus particulièrement “du dernier kilomètre” est en pleine mutation. Si le vélo cargo électrique est une solution très écologique et économique par rapport à un véhicule utilitaire, il plafonne en capacités. Le véhicule intermédiaire vient ici à la rescousse. Après l’Ono adopté par Mercedes-Benz, le français Midipile déparque sur le segment avec une première création.

Jusqu’à 1,5 m³ et 300 kg de charge utile

“Nous utilisons des véhicules d’1,5 tonne pour se déplacer souvent seul et peu chargé” constate la startup française, “très peu de solutions sont proposées en matière de mobilité responsable, notamment aux professionnels”. 

Le Midipile 09:23 est le premier modèle du fabricant. Il se classe donc dans la catégorie des véhicules dits intermédiaires, à mi-chemin entre un vélo et un quadricycle motorisé. Le chauffeur pédale dans une vraie cabine avec pare-brise, deux portes et un siège confortable. L’engin mesure 3 mètres de long pour 90 cm de large et 1,50 m de long. Il ne pèse que 350 kg.

Destiné aux professionnels, le petit utilitaire de Midipile est décliné en trois versions : cargo jusqu’à 1,5 m³ de volume, pickup et plateau. Au total, il peut embarquer 300 kg de charge utile. Avec seulement 7,5 kWh, ce véhicule embarque 6 fois moins de batterie qu’un Renault Kangoo E-Tech. Son autonomie est donnée pour 100 km avec une charge.

Pas besoin d’un tank pour rester dans un périmètre urbain ou un petit rayon d’action, ni de 1 000 chevaux. Le moteur assistant le pédalage délivre 6 kW de puissance, et atteint 45 km/h en pointe.

Le Midipile uniquement en location

Ambitieuse, l’entreprise charentaise a sécurisé son avenir. Elle annonce avoir levé 2 millions d’euros, de quoi finaliser le projet et les premières livraisons en 2026. Midipile débutera toutefois dès 2025 par “une phase d’expérimentation” avec quelques partenaires.

Le véhicule sera uniquement proposé en location, via un abonnement de 2 ans minimum comprenant l’assistance technique, la maintenance préventive et un outil de gestion de flotte. Quant au prix, il faudra encore patienter.

Midipile véhicule intermédiaire
©Midipile Mobility

 

Matthieu Lauraux
Matthieu Lauraux

Journaliste, essayeur

Au guidon de vélos depuis son enfance, vélotaffeur de longue date et voulant promouvoir des déplacements plus propres, Matthieu est un éternel curieux, avide de tester les nouveaux produits de mobilité urbaine,


Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ARNAUD
5 heures il y a

Ça coûte cher ?