Paris, cité reine des vélos électriques en libre-service !

Vélo électrique libre-service Paris Dott

Source : Dott

Déjà fortement en hausse au printemps, le vélo électrique en libre-service a enregistré un record en septembre 2023 à Paris. La métropole confirme son trône en Europe.

Suite au Vélib’ qui avait apporté des vélos en libre-service à Paris dès juin 2007, les engins sans station sont apparus en 2019. De quelques centaines au départ, la flotte parisienne a progressivement augmenté, et davantage ces derniers mois. Cela ne touche que trois opérateurs : le franco-néerlandais Dott, l’américain Lime et l’allemand Tier. Car ceux-là devaient alors mener une guerre sans merci avec de nombreux rivaux. On les connaissait sous les noms d’Uber/Jump, Bolt, Gobee, Mobike, oBike, Ofo, Oribiky, ou encore récemment Bird.

Plus de 60 000 trajets moyens par jour en septembre !

Contrairement aux trottinettes en libre-service interdites depuis le 1ᵉʳ septembre 2023 dans la capitale, leur nombre n’est pas plafonné par la Mairie. Cela a permis de passer de 8 000 à 17 000 vélos électriques en un an, selon Fluctuo, spécialiste des données de mobilité partagée.

Vélo électrique libre-service Paris Lime
Un vélo électrique en libre-service à Paris – Source : Lime

Avec ce nombre élevé de vélos en libre-service, les opérateurs tentaient ainsi de compenser la disparition des 15 000 trottinettes électriques en libre-service à Paris. Cela semble encore insuffisant, puisque Fluctuo communique un taux de 3,4 trajets par jour par vélo électrique en septembre 2023, contre 2,2 en septembre 2022. On atteindrait alors le record de 1,835 million de trajets sur ce seul mois, contre 800 000 l’an dernier !

Avant même la fin des trottinettes, l’utilisation a progressé de 66 % au second trimestre 2023 face à 2022. Ainsi, ce seraient 890 000 trajets mensuels en moyenne à Paris, devenant la ville européenne n° 1 en la matière, devant Londres (575 000) et Copenhague (370 000). C’est environ 200 000 trajets par semaine et près de 30 000 par jour !

Vélo électrique libre-service Tier
Les vélos électriques partagés sont toujours plus populaire – Source : Tier Mobility

Le Vélib aussi roi d’Europe !

Toutefois, c’est encore peu face aux Vélib’. Le service avec station concentrait 4,1 millions de trajets par mois au printemps, intégrant certes les vélos non électriques (60 % de la flotte). Là aussi, la capitale domine en Europe, face à Barcelone (1,7 million) et Londres (780 000). Les vélos de la collectivité parisienne ont aussi l’avantage de circuler en petite couronne, là où les VAE de Dott, Lime et Tier sont limités intra-muros.

Matthieu Lauraux
Matthieu Lauraux

Journaliste, essayeur

Au guidon de vélos depuis son enfance, vélotaffeur de longue date et voulant promouvoir des déplacements plus propres, Matthieu est un éternel curieux, avide de tester les nouveaux produits de mobilité urbaine,


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Toto
5 mois il y a

Utilisateur de Velib depuis qq temps, je confirme que ça m’a changé la vie à Paris. En beaucoup mieux. Vivement la généralisation des pistes cyclables en site propre, et l’interdiction de tous les thermiques, à 2 et 4 roues. Qu’attend la mairie pour ça ? D’être aux commandes ?