SaddleSpur, la selle de vélo qui épouse vos fesses pour mieux performer

La selle SaddleSpur sur un vélo de route © SaddleSpur

Des selles de vélo, on en a vu de toutes les formes et de toutes les couleurs, même des plus bizarroïdes. La création de SaddleSpur intrigue tout autant avec son design très particulier, censé offrir à la fois confort et performances.

S’il est un mal ancestral du cycliste, c’est assurément l’aussi commune qu’embarrassante douleur fessière. Une douleur que tout le monde aura connue à des degrés divers et qui fait travailler d’arrache-pied des centaines de designers année après année, sans qu’une solution miracle ne soit trouvée.

On a toutefois vu arriver ces dernières années des selles ergonomiques aux formes plus ou moins complexes. D’autres moulées sur mesure grâce à des technologies de modélisation basées sur la détection de la forme unique de chaque fessier. La technologie d’impression 3D a même vu le jour récemment, chez des fabricants renommés comme Specialized, Italia et Fizik, avec toujours cette même promesse de sensiblement réduire sinon d’éliminer le fameux « mal de cul » (voilà qui est écrit).

En marge de ces travaux somme toute assez classiques, on voit arriver de temps à autre des designs présentés comme révolutionnaires ; en tout cas extravagants ! C’est assurément le cas de cette selle SaddleSpur, signée de la start-up britannique éponyme.

Un design osé

Vue de profil, la SaddleSpur peut faire penser à un tabouret de bar, avec une sorte de dossier à la forme évocatrice. Vue de face ou du dessus en revanche, l’évocation est tout autre, mais nous nous abstiendrons de commenter ce design plus en profondeur. Toujours est-il que cet « éperon » (« spur », en anglais) caractéristique de la SaddleSpur est supposé offrir à la fois confort et performance.

 

Le fabricant s’appuie sur les résultats d’une « récente étude de contre-la-montre » qui mettrait en avant des gains « en puissance et performances, avec moins de contraintes ». Les participants à cette étude auraient par ailleurs témoigné d’un meilleur confort et d’une réduction des douleurs.

Une position favorisant la puissance de pédalage

La SaddleSpur répond à la norme ISO-4210-9 et s’avère donc compatible avec les tiges de selles standard. Unisexe, elle mesure 236 mm de long et 130 mm de large et pèse 310 g. Sa structure est en aluminium et sa base flexible en polyuréthane recouverte de mousse à mémoire de forme est évidée pour éviter les points de pression sur le périnée.

 

La forme de la selle favoriserait par ailleurs une « position inclinée agressive vers l’avant pour optimiser votre élan de pédalage », d’après la start-up. Une position plus aérodynamique, en somme, avec un appui supplémentaire au niveau du coccyx grâce à ce fameux éperon, qui serait bénéfique au transfert de puissance vers les pédales.

A contrario, il paraît plus délicat de trouver une position plus aérodynamique en descente, lorsqu’il s’agit de se déporter plus sur l’arrière de la salle — à moins d’oser la rencontre avec l’appendice de la SaddleSpur.

Difficile de savoir ce qu’il en est réellement sans l’avoir testée et comparée avec une selle classique. Les amateurs d’expériences exotiques peuvent précommander cette SaddleSpur sur le site du fabricant, au tarif de 125 £.

Source : SaddleSpur

Fabien Pionneau
Fabien Pionneau

Journaliste

Cycliste et passionné de nouvelles technologies, Fabien a tout naturellement pris le virage du vélo à assistance électrique. Il en a fait l'une de ses spécialités en tant que journaliste tech et mobilité.


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jdavid
5 mois il y a

Interdit en compétition car offre un troisieme ppint d’appui!!