Delta tx : ce chopper électrique à trois roues allie confort et stabilité

Philippe SCHWOERER · 12 Juin 2023 7:00 · 3
Chopper électrique HP Velotechnik Dela tx

Créée en 1993 près de Francfort, l’entreprise allemande HP Velotechnik est spécialisée dans les vélos couchés. Entre ces derniers et les modèles à assistance électrique plus classiques, son e-chopper Delta tx propose à une grande diversité de cyclistes une nouvelle façon de pratiquer la mobilité douce.

Un chopper électrique

Pédalier proéminent suspendu davantage en hauteur, manettes à apprivoiser pour jouer sur la direction, deux roues à l’avant, mais une seule à l’arrière : voilà grosso modo l’image à retenir des 2 000 vélos couchés qui sortent chaque année de l’usine de Kriftel démarrée il y a 30 ans par Paul Hollants et Daniel Pulvermüller.

Ces exemplaires fabriqués à la main par une cinquantaine de personnes ont déjà séduit les pratiquants jusqu’en Australie, au Japon et en Afrique du Sud. Le e-chopper Delta tx que les visiteurs du salon Eurobike vont découvrir et pouvoir essayer au parc des expositions de Francfort du 21 au 25 juin prochains est très différent.

S’il s’agit également d’un tricycle, son architecture est inversée, présentant une seule roue à l’avant, mais deux à l’arrière. La direction s’effectue par un véritable guidon qui apparaît cependant haut perché, à la matière des légendaires motos américaines qui ont été immortalisées par William Sheller dans Rock’n’dollars. Incliné sans exagération, le siège peut revêtir la forme baquet avec repose-tête et ceinture de sécurité. Bref, le chopper électrique sera sans doute le plus sage des cycles au catalogue de HP Velotechnik.

Confort et stabilité

Le plus sage, peut-être, sans cependant sacrifier à l’originalité. Et s’il vous venait à l’idée de réduire son chopper électrique au rang de tricycle destiné aux séniors, Paul Hollants, toujours à la direction, saura vous recevoir : « Le Delta tx est très bien accueilli à travers les générations. Il n’est pas nécessaire d’avoir au moins un certain âge pour profiter de la position de conduite décontractée sur un chopper ».

Il reconnaît toutefois que l’objectif de départ était de pousser à un niveau supérieur le concept de « tricycle sénior ». Sauf que dès les premiers essais, le plaisir ressenti à piloter l’engin a séduit tout le monde.

De telle sorte que les visuels officiels ont donné un sérieux coup de jeune au genre. On ne s’en plaindra pas, bien au contraire. Le nouveau fléchage pour ce véhicule électrique de mobilité douce est orienté vers ceux qui recherchent du confort et de la stabilité pour se déplacer plus vertueusement.

Un tantinet utilitaire

Le volumineux cadre en aluminium suspendu à l’arrière assure une grande robustesse. Pourtant, le Delta tx ne pèse que 32 kg. Pour comparaison, le vélo pliant Eskute Star est plus lourd avec ses 33,5 kg. Derrière le siège, la plateforme accepte d’être chargée jusqu’à 25 kg. De quoi transporter « une caisse de bière allemande », s’amuse à suggérer HP Velotechnik. Et cela, en abaissant encore le centre de gravité.

En se démontant en trois éléments principaux, son déplacement sur une plus ou moins longue distance dans un véhicule de type utilitaire ou ludospace peut être facilité. Le fabricant indique laisser le choix à ses clients sur de nombreux équipements. Pour le siège en plusieurs largeurs et hauteurs ou les paniers de transport, ça se comprend. Ce sera également le cas avec le moteur électrique installé au niveau du pédalier.

Le catalogue devrait mettre en concurrence trois blocs Shimano (E5000, E6100 ou EP801) et le Bafang M300. Tous s’inhiberont à l’approche des 25 km/h. Le mouvement sera transmis par une chaîne abritée dans une goulotte au module de changement de vitesse. Là aussi, il sera possible d’opter entre plusieurs modèles, dont certains seront entièrement automatiques. Ainsi le dispositif Enviolo en photo.

Autonomie ?

À ce jour, HP Velotechnik n’a donné aucune caractéristique concernant la batterie. On imagine bien qu’un choix en matière de capacité énergétique, et peut-être même de chimie et de fournisseur, sera à nouveau laissé à la clientèle. Les images montrent que le pack serait implanté en cul de moteur, sous le cadre, le rendant alors potentiellement exposé aux chocs et aux flaques d’eau. On remarque aussi que les roues arrière sont équipées de freins à disque.

Le fabricant allemand a déjà annoncé que le Delta tx serait disponible chez les revendeurs de vélos au début de l’année 2024, en deux présentations possibles : bleu flash, ou gris fer scintillant. Début juin 2023, il est indiqué que la grille tarifaire démarrerait à 5 990 euros.

À l’Eurobike 2023, HP Velotechnik occupera le stand B57 du Hall 8. Les essais du e-chopper seront organisés à l’extérieur, espace F100/D28.


Annonces

Commentaires

3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Sébastien
8 mois il y a

Super !

Enfin une vraie alternative au fabriquant Hase Bikes qui fait office de leader avec un équivalent électrique tout suspendu à un peu plus 10.000 euros, sans porte bagage !

Succès à HP Vemotechnik

Toto
8 mois il y a

Sympa le design, vivement un remake d’Easy Rider.

Louis
8 mois il y a
Reply to  Toto

Oui, c’est la version Easy Rider d’engins « genre char à la Ben Hur » comme le Cyclodebout (https://www.cleanrider.com/actus/mi-velo-mi-trottinette-cet-etonnant-3-roues-electrique-est-une-creation-francaise/) pour qui ne veut pas rouler sur ses pieds 😉